le Social
FORMATION

Se former au travail social

Dans le secteur de l'action sociale et médico-sociale, qu’il s’agisse des formations initiales ou des formations continues et supérieures, le mode de professionnalisation privilégié est celui de l’alternance, combinant cours et apports de savoirs en centres de formation (pour la plupart de gestion associative) et formation pratique avec des stages sur le terrain. D’où la multiplicité des possibilités de formation : voie directe, en situation d’emploi, apprentissage…

 

Formation professionnelle initiale

formation professionnelle initialeLe système de formation initiale est organisé sur le mode de la reproduction : responsables de centres de formation, « formateurs permanents », « formateurs terrain» (autrefois « moniteurs de stage »)… sont pratiquement tous des professionnels ou d’anciens professionnels.

Deux aspects caractérisent, en outre, la formation initiale professionnelle des intervenants / travailleurs sociaux :

- une inscription dans l’ensemble extra-universitaire, même si certaines formations (assistant de service social, éducateur spécialisé, gestion urbaine, animation sociale et urbaine) sont dispensées en IUT et en dépit de quelques conventions d’enseignement ici ou là entre quelques centres de formation et des départements d’universités (cursus de sociologie, administration économique et sociale, sciences de l’éducation…).

- une réforme touchant l’ensemble des diplômes et marquée par l’apparition de référentiels (métier, de compétences, de formation…), désormais indispensables pour les procédures de certification par validation des acquis de l’expérience (VAE)… et pour la formation pratique par la disparition des « formateurs terrain » (modèle du compagnonnage) et l’émergence de « sites qualifiants ».

Après la loi 2002-02 rénovant l’action sociale et médico-sociale avec la mise en place de référentiels et schémas, de procédures d’évaluation interne et externe destinées à promouvoir de « bonnes pratiques », c’est le domaine de la formation qui se trouve contraint d’adopter des procédures relevant d’un registre managérial peu compatibles avec la culture professionnelle et ses modes de régulation en vigueur, comme l’indique de façon très critique M. Chauvière en vient à opposer deux modèles concurrents de professionnalisation des formateurs du secteur social : un « modèle managérial centré sur la maîtrise des savoirs techniques au niveau de l’organisation, du droit de la gestion » et un « modèle “réflexif-critique” centré sur une culture de la relation de formation et intégrant des savoirs techniques et organisationnels ».

Organismes proposant une formation initiale

 

Formation professionnelle continue

formation professionnelle continueEn 2012, dans un contexte de croissance économique très faible, la dépense nationale pour la formation professionnelle et l’apprentissage s’est élevée à 32 milliards d’euros. Elle est proche de celle de l’année précédente (-0,1 %) après avoir augmenté de 0,9 % en 2011.

Les entreprises demeurent le principal financeur (43 % de la dépense globale) mais leur dépense augmente moins qu’en 2011 (+0,8 % contre +2,9 %).

Les régions sont, comme entre 2007 et 2009, le deuxième financeur, avec 14 % de la dépense totale, malgré une dépense qui stagne.

L’État, dont la dépense recule (-8,8 %), totalise un montant proche de celui des régions (14 %).

La dépense destinée aux jeunes est en baisse (-4,3 %) alors que celle en faveur des demandeurs d’emploi et des actifs occupés du secteur privé progresse (respectivement +2,3 % et +0,7 %). Globalement, les dépenses des trois versants de la fonction publique pour ses agents augmentent.

La hausse est plus élevée pour la fonction publique hospitalière et territoriale que pour celle de l’État.

Plus de 40 000 organismes de formation dont 7000 à titre principal se partagent le marché de la formation. 

Organismes proposant une formation continue

 

Le travail social

le travail socialUne définition a été donnée par les Nations unies en 1959, laquelle insiste sur le type de relation entre le travailleur social et l’individu :

« Le travail social est une activité visant à aider à l’adaptation réciproque des individus et de leur milieu social, cet objectif est atteint par l’utilisation de techniques et de méthodes destinées à permettre aux individus, aux groupes, aux collectivités de faire face à leurs besoins, de résoudre les problèmes que pose leur adaptation à une société en évolution, grâce à une action coopérative, d’améliorer les conditions économiques et sociales. »

Quarante années plus tard, la définition proposée par la Fédération internationale des travailleurs sociaux ne se différencie guère de cette première définition.

Le travailleur social est présenté comme celui qui :

« Cherche à promouvoir le changement social, la résolution des problèmes liés aux relations humaines, la capacité et la libération des personnes afin d’améliorer le bien-être général. Grâce à l’utilisation des théories du comportement et des systèmes sociaux, le travail social intervient au point de rencontre entre les personnes et leur environnement. Les principes des droits humains et de la justice sociale sont fondamentaux pour le travail social » 

En France, le Conseil supérieur français du travail social propose une définition qui repose sur les finalités de ce dernier :

« Retisser des liens entre individus et groupes sociaux qui, pour des raisons diverses, se situent en dessous ou en dehors des normes de la collectivité de référence » (cité par Guelamine, 2001, p. 11).

On retrouve le même accent mis sur les objectifs dans la définition proposée par le Conseil économique et social : le travail social :

« A pour vocation première d’aider à ce qu’une personne, une famille ou un groupe de personnes ait accès aux droits que la société lui confère, et crée ou recrée des liens sociaux » (Igas, 2006, p. 18).

ECRITS
Edith LAPERT parle dans son libre de la juste distance : pas trop près pour ne pas créer trop d'attachement et des dépendances mais assez prés pour rencontrer l'autre, travailler avec et avancer en co...
Le jeu 11/04/2018
Qu’est ce qu’une médiation éducative ? Prenons la définition étymologique de la médiation, nous trouvons en latin : « Mediatio Mediare » qui signifie : être au milieu de, s’interposer. En effet, l’act...
Ce stage au sein de l'Ato a pu me permettre de prendre conscience qu'il est important de comprendre et repérer les dynamiques institutionnelles, inter-institutionnelles et partenariales, afin d'accomp...
Ce travail de recherche et mes diverses expériences pratiques m’ont permis de nourrir et d’approfondir ma réflexion autour de l’accompagnement de la relation parent-enfant, et d’en tirer les points es...
A travers la situation que j’ai évoquée, j’ai essayé de démontrer que l’équipe ne savait pas quels outils utilisés pour accompagner une personne accueillie dans l’acceptation de sa maladie. Cependant,...
INFO SOCIALE