le Social
INFO
SUIVEZ LE SOCIAL

FORUMS
Bonsoir, Tout est dit, en pleine préparation de mes fiches DC4 j'aimerais savoir vos pronostics quant au sujet susceptible de tomber en DC4 ? vos écoles vous o ...
Bonsoir ! Je dois passer un entretien vendredi prochain dans un CMP pour enfants de 0 à 18 ans. J'espère vraiment réussir la sélection et pour cela j'essaie de ...
Bonjour, Je pense à passer le concours d'entrée à l'école ERTS d'Olivet pour Educateur spécialisé. Cependant, je n'ai aucune idée de comment le préparer, que de ...
Bonjour, Je vais passer l'oral d’Éducateur Spe à Askoria. Est ce que quelqu'un peut me dire si l'école demande une lettre de motivation et un CV pour le dossi ...
Bonjour, Diplômée Monitrice Educatrice, je souhaite exercer mes fonctions au sein d'un IME, Section Autisme. Pourriez-vous m'indiquer les missions d'un ME au s ...

Cour des comptes : rapport public annuel 2017

cours des comptesLe rapport public est, en 2017 comme les années précédentes, divisé en deux tomes.

Son tome I rend compte des observations et recommandations tirées des contrôles, enquêtes et évaluations réalisés en 2016, en application de l’article L. 143-6 du code des juridictions financières, qui dispose que « la Cour des comptes adresse au Président de la République et présente au Parlement un rapport public annuel et des rapports publics thématiques, dans lesquels elle expose ses observations et dégage les enseignements qui peuvent en être tirés ».

L’insertion prend ses quartiers

fédération des entreprisesQuels liens entre la politique de la ville et les entreprises d’insertion pour soutenir l’emploi dans les quartiers prioritaires ? Éléments de réponse avec Hélène Geoffroy, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Ville, dont l’interview dans son intégralité est à retrouver sur le site www.lesentreprisesdinsertion.org 20% des entreprises d’insertion sont implantées dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, est-ce une surprise pour vous ?

Idées fausses sur la justice des mineur(e)s

snpes« Les jeunes d’aujourd’hui aiment le luxe ; ils sont mal élevés, méprisent l’autorité, n’ont aucun respect pour leurs aînés, et bavardent au lieu de travailler. Ils ne se lèvent plus lorsqu’un adulte pénètre dans la pièce où ils se trouvent. Ils contredisent leurs parents, plastronnent en société se hâtent à table d’engloutir les desserts, croisent les jambes et tyrannisent leurs maîtres ».

Réforme des rythmes éducatifs : quelle politique d’emploi des animateurs ?

ceeÀ la Ville de Paris, l'« Aménagement des Rythmes Éducatifs » (ARE) instauré en septembre 2013 dans les écoles s'est accompagné de recrutements importants d'animateurs, dont l'organisation et le contenu du travail ont sensiblement changé. Ce document montre comment l’employeur a sollicité son marché interne, composé ici des personnels travaillant déjà à la Ville, et son marché externe, c’est-à-dire des candidats extérieurs à la Ville. Il montre également comment l’employeur a créé des espaces de mobilités, accentué la formation à l’entrée. Malgré la diversité des statuts proposés (vacataires, contractuels et titulaires), les recrutements se structurent autour de repères communs qui normalisent le profil recherché et augmentent les exigences, notamment en matière de créativité et de capacité à assurer la sécurité des enfants.

La plainte judiciaire de victimes d’agression sexuelle

jidvLa présente étude a pour objectif de mettre en évidence, au sein du contexte judiciaire d’expertise psychologique, la construction dynamique du récit de la victime d’agression sexuelle dans sa dimension énonciative. Le but est de montrer comment l’autre (alter) est amené à façonner l’identité victimaire de la plaignante, en amont et au sein même du processus judiciaire. Pour ce faire, nous avons analysé des interactions authentiques entre un psychologue expert judiciaire et des plaignantes grâce à une approche dialogique du langage.

Bouger pour grandir. Défection et mobilité des adolescents

perseeÀ partir de douze ans, les adolescents n’utilisent plus les équipements urbains mis à leur disposition. Ce phénomène pourrait s’expliquer par la faiblesse de l’offre et les coûts d’accès ; or, l’offre de loisirs est relativement bien répartie sur les territoires urbains, et représente un investissement important des acteurs locaux, soucieux de proposer un encadrement éducatif et de gérer convenablement l’espace public. Cet article aborde la désaffection des équipements urbains comme un révélateur des enjeux subjectifs et collectifs de l’adolescence, suivant une démonstration en trois parties.

Pauvreté, (non-) recours aux droits sociaux et représentations sociales

halUne part de plus en plus importante de la société française est confrontée à la nécessité et/ou à la possibilité de recourir au système de protection sociale du fait de l’augmentation des inégalités sociales et des situations de pauvreté. Parallèlement, un phénomène antinomique interroge les pouvoirs publics: le non-recours aux droits sociaux (Warin, 2010).

Tableau de bord annuel « Traitements de substitution aux opiacés

ofdtAu cours des 5 dernières années, le nombre de bénéficiaires d’une délivrance de médicaments de substitution aux opiacés (MSO) en ville s’est stabilisé autour de 150 000 personnes parmi la population protégée par les trois principaux régimes d’assurance maladie. En y ajoutant les personnes couvertes par les autres régimes, celles ayant des délivrances en CSAPA, dans les structures hospitalières et en prison, l’estimation globale du nombre de personnes ayant eu une prescription de MSO avoisine les 180 000. La BHD hors association avec la naloxone, prescrite à près des deux tiers des patients, reste le traitement le plus fréquent devant la méthadone qui concerne un tiers des patients.

Les recommandations de l’ANESM : Les espaces calme-retrait et d’apaisement

anesmContexte, enjeux et objectifs

Ces recommandations s’inscrivent au programme de travail de l’Anesm au titre du Programme 3, "les points de vigilance, la prévention des risques".

Ces travaux s’inscrivent dans la continuité des travaux abordant "Les comportements-problèmes au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : Prévention et Réponses". Il s’agit du volet 3 de ces recommandations. En amont des « comportements-problèmes », ces recommandations portent sur la réflexion, l’organisation et les évaluations à mettre en place pour concevoir et/ou réaménager les espaces, décrire les possibilités de retrait ainsi que les modalités des différents types de retrait. Ce cadre s’inscrit dans le projet d’établissement puis de façon individuelle dans le cadre du projet personnalisé de la personne.

Dépenses d’aide sociale départementale : une croissance toujours soutenue par le RSA en 2015

 

 

 

dreesEn 2015, les dépenses totales nettes d’aide sociale des conseils départementaux s’élèvent à 36,1 milliards d’euros, soit une hausse de 2 % en euros constants par rapport à 2014 et de 11 % depuis 2011.

Parmi ces dépenses, 11,3 milliards d’euros sont consacrés aux dépenses nettes liées à la partie « socle » du revenu de solidarité active (RSA), au RSA socle majoré et aux contrats uniques d’insertion. Ces dépenses augmentent de 6 % en euros constants par rapport à 2014. Elles constituent près d’un tiers des dépenses consacrées aux quatre principales catégories d’aide sociale.

Avis sur le droit de vote des personnes handicapées citoyenneté et handicap «le droit de vote est un droit, pas un privilège.»

cncdhL’Assemblée nationale a adopté le 22 décembre 2016 le projet de loi relatif à l’égalité et à la citoyenneté. La CNCDH regrette que cette loi ait omis d’interroger les dispositions légales entravant le droit de vote des personnes handicapées sous tutelle. On ne relève, en effet, dans cette loi, aucune référence à l’article L. 5 du code électoral, qui prévoit que le juge d’instruction puisse suspendre le droit de vote d’un majeur protégé. Il peut paraître paradoxal qu’une loi traitant expressément de l’égalité entre les citoyens passe sous silence un cas aussi flagrant de rupture d’égalité entre citoyens.

EMPLOI
Rejoignez les 30 000 collaborateurs de l'Appel Médical et bénéficiez de nombreuses missions et emplois les plus adaptés à vos envies et compétences tout en profitant des nombreux services et avantage...
Rejoignez les 30 000 collaborateurs de l'Appel Médical et bénéficiez de nombreuses missions et emplois les plus adaptés à vos envies et compétences tout en profitant des nombreux services et avantage...
Rejoignez les 30 000 collaborateurs de l'Appel Médical et bénéficiez de nombreuses missions et emplois les plus adaptés à vos envies et compétences tout en profitant des nombreux services et avantage...
Rejoignez les 30 000 collaborateurs de l'Appel Médical et bénéficiez de nombreuses missions et emplois les plus adaptés à vos envies et compétences tout en profitant des nombreux services et avantage...
Rejoignez les 30 000 collaborateurs de l'Appel Médical et bénéficiez de nombreuses missions et emplois les plus adaptés à vos envies et compétences tout en profitant des nombreux services et avantage...
ECRITS
J’ai fait mon stage avec une autre étudiante en BTS ESF et toutes les deux, nous avons choisi une activité correspondant au champ de l’ESF « environnement-énergie » puisque nous avons mis en place un ...
Le public accueilli est assez varié puisque la seule condition de l’accueil est sa majorité et son non- accompagnement d’enfant. La notion d’hébergement d’urgence peut toucher tout public en rupture ...
Le travail en équipe est un outil nécessaire à tous travailleurs sociaux. Il permet de confronter ses pratiques, ses représentations et ses idéaux. L’équipe offre la possibilité de se repositionner fa...
Durant mes deux années de formation, j’ai effectué deux stages dans des champs d’intervention bien différents. En effet, lors de mon premier stage, j’ai intégré une MAS (Maison d’Accueil Spécialisée) ...
L’élaboration du projet pédagogique : Pour moi le projet revêt une importance primordiale, en effet je peux le retrouver dans ma vie professionnelle, personnelle ou associative. Il est à la base de be...