le Social
INFO
SUIVEZ LE SOCIAL

FORUMS
Bonsoir à tous, J'ai passé le concours écrit pour la formation éducateur spécialisé que j'ai réussi. J'ai donc accès à l'épreuve orale pour la formation éducat ...
Bonjour, je suis en première année de formation A.S.S mon stage démarre dans une semaine et toujours aucune réponse positive. C'est assez anxiogène. Je suis prè ...
Bonjour, Je souhaiterai (si possible) avoir des " indications " par rapport à l'épreuve écrite du concours d'entrée d'AS, en Midi Pyrenées (Toulouse). Et si que ...
Bonjour à tous et à toutes, je souhaitais savoir pour celles qui sont sur Toulouse, et même celles qui sont récemment diplômées, si vous aviez trouvé quelque ...
Bonjour étant éducatrice spécialisé depuis 2013 je souhaiterais me tourner vers le métier d'assistant familial pour pouvoir rester la maison avec mes enfants. a ...

Du répit pour les personnes en situation de handicap

creaiLa notion de répit, d’abord associée à la maladie d’Alzheimer, s’est développée dans les années 1940 à Montréal.1 Développée depuis plusieurs années au Royaume-Uni, au Canada ou en Allemagne, cette notion s’impose aujourd’hui en France. La loi du 11 février 2005 légitime le droit au répit pour l’entourage des personnes en situation de handicap. Le projet de loi d’adaptation de la société du vieillissement confirme cette préoccupation grandissante de répit pour tous les aidants de personnes malades, handicapées ou dépendantes.

Le dictionnaire Larousse définit le terme de répit comme « un arrêt momentané, une suspension de quelque chose de pénible, d’une souffrance », « un repos, une interruption dans une occupation absorbante ou contraignante ». L’association française des aidants, elle, le définit comme « le temps libre que peuvent prendre les aidants et les personnes accompagnées ». La charte européenne de l’aidant familial souligne que ce droit au répit est « une nécessité fondamentale qui peut se traduire en termes de soutien, de renfort ponctuel en cas d’urgence, de services de suppléance et/ ou de centres d’accueil temporaire de qualité pour une plus ou moins longue durée selon les besoins (temps de vacances, repos, santé, …). »

Les politiques nationales de santé publique, quant à elles, dans les plans nationaux, abordent de plus en plus cette notion. Le troisième plan autisme 2013-2017 veut aider les familles à être présentes et actives auprès de leur proche avec autisme ou autres TED, tout en prévenant les situations d’épuisement et de stress. Cette ambition exige un soutien particulier des familles par la création de places d’accueil temporaire qui leur offrent des solutions de répit. Ainsi, il prévoit la création de 350 places supplémentaires sur le territoire. Le plan national sur les maladies rares prévoit de développer des modes d’organisation pour répondre aux besoins de répit des personnes malades ou de leurs aidants en s’inscrivant dans la logique de développement de l’offre de répit de droit commun pour les personnes en situation de handicap ou de perte d’autonomie.

Le plan Alzheimer apporte également une attention particulièrement soutenue quant à la création de places en accueil de jour et en hébergement temporaire et souhaite apporter des solutions de répit souples, innovantes et diversifier l’offre afin de garantir le plus longtemps possible un libre choix entre domicile et institutionnalisation. Il souligne que le répit constitue une des priorités essentielles pour l’amélioration de la prise en charge des malades.8 Le plan des handicaps rares, celui des maladies neurodégénératives, ceux relatifs aux accidents vasculaires cérébraux (AVC), aux cancers, aux soins palliatifs (etc…), préconisent également le développement et la diversification des solutions de répit.

Lire le rapport sur le site du CREAI

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire

0
EMPLOI
Coallia, association fondée par Stéphane Hessel en 1962, agit pour l'insertion des publics fragilisés à travers le logement, l'hébergement, l'accompagnement social, la formation et l'accueil en établ...
Coallia, association fondée par Stéphane Hessel en 1962, agit pour l'insertion des publics fragilisés à travers le logement, l'hébergement, l'accompagnement social, la formation et l'accueil en établ...
Coallia, association fondée par Stéphane Hessel en 1962, agit pour l'insertion des publics fragilisés à travers le logement, l'hébergement, l'accompagnement social, la formation et l'accueil en établ...
Coallia, association d'envergure nationale, en fort développement, spécialisée dans les sesteurs de l'habitat social adapté, l'hébergement social, la promotion sociale et médico-social, recrute pour ...
Coallia, association fondée par Stéphane Hessel en 1962, agit pour l'insertion des publics fragilisés à travers le logement, l'hébergement, l'accompagnement social, la formation et l'accueil en établ...
ECRITS
Passionné depuis mon plus jeune âge par le métier d’assistante sociale ce stage était pour moi une grande importunité de découvrir ce métier d’un point de vue professionnel. Ce stage m’a permis de ...
En tant que nouveau stagiaire dans un établissement, trouver ma place dans une équipe est toujours une appréhension pour moi. L’équipe ayant l’habitude d’accueillir des stagiaires m’a rapidement consi...
Axel est une personne déficiente intellectuelle léger/moyen présentant une névrose de type phobique largement atténué grâce au travail éducatif réalisé depuis son entrée en institution. Cependant suit...
Pour ce dossier, je dois être capable de m’approprier la dimension juridique d’une situation tout en étant pertinente dans les références théoriques et méthodologiques que j'utiliserai. Pour cela je v...
J’ai pu effectuer le premier stage de ma formation d’éducateur de jeunes enfants au sein d’une crèche à Bordeaux. L’établissement est géré par une association à gestion parentale, c’est à dire que le...