le Social
INFO

PREPA CONCOURS EJE
Qcm actualités mai 2018 09/06/2018
Quizz actualités sociales mai 2018 07/06/2018
Qcm actualités avril 2018 09/05/2018
Panorama actualités sociales du 15 au 31 janvier 2018 19/04/2018
Qcm actualités mars 2018 04/04/2018
Quizz actualités sociales mars 2018 03/04/2018
Qcm actualités février 2018 20/03/2018

Jouets et équipements en matière plastique destinés aux enfants de moins de trois ans

ansesCette auto-saisine visait à réaliser un état des lieux des substances chimiques présentes dans les jouets et équipements pour enfants. Une évaluation des risques sanitaires liés à des substances chimiques ciblées contenues dans des jouets et des équipements pour enfants, destinés à des nourrissons et des enfants jusqu’à l’âge de 36 mois a été ensuite réalisée. Cette étude porte sur les enfants de moins de 36 mois. Les nombreuses différences physiologiques ou toxicocinétiques entre les adultes et les enfants peuvent moduler les expositions aux substances chimiques et les interactions de ces dernières avec le corps humain. Ainsi, une substance chimique peut entraîner des effets néfastes chez l’enfant à des doses plus faibles que chez l’adulte et affecter des organes en cours de développement.

L’analyse de la littérature scientifique, et particulièrement des évaluations de risques sanitaires, a mis en évidence une grande diversité de types de jouets et d’équipements pour enfants. Les matériaux (plastiques durs/mous, bois, textiles, métaux, etc.) et les substances qui les composent varient beaucoup ainsi que les âges conseillés pour leur utilisation. L’Anses a donc décidé de se focaliser sur les jouets et équipements pour enfants en matière plastique qui représentent la majorité des jouets et équipements pour enfants achetés en France.

Des analyses de concentrations de plastifiants (phtalates et substituts) intentionnellement ajoutés dans les jouets et équipements pour enfants et des essais de migration dans un simulant de salive ont été réalisés à la demande de l’Anses (DGCCRF, 2013 et 2014). Sur 31 jouets et équipements pour enfants testés, seuls les jouets en PVC contenaient des phtalates (DEHP, DINP) et certains de leurs substituts (ATBC, DEHTP, DINCH, DOIP, TXIB), à l’exception d’un jouet en élastomère (ATBC). Aucun phtalate ou substitut n’a été retrouvé dans les équipements pour enfants testés.

L’évaluation quantitative des risques a été réalisée uniquement pour 5 substituts retrouvés dans un nombre limité de jouets en PVC analysés par le SCL sur demande de l'Anses (DGCCRF, 2013 et 2014). Cependant, il existe d’autres substituts de phtalates utilisés dans les jouets (ex. TBC, DEHA, etc.) qu’il conviendrait également d’évaluer. Deux phtalates, le DEHP et le DINP, retrouvés dans quelques jouets testés, n’ont pas été évalués car ceux-ci sont déjà réglementés dans les jouets et articles de puériculture via le règlement REACH (DGCCRF, 2013). Néanmoins, le CES rappelle que de nombreuses substances déjà réglementées, principalement les phtalates, se retrouvent encore sur le marché européen dans de nombreux jouets non conformes (alertes RAPEX). Ce constat pose encore la question des filières du jouet et souligne la faiblesse (nombre et qualité) des autocontrôles devant être réalisés par les industriels (obligation réglementaire).

Les données recueillies lors de cette expertise indiquent que toutes les substances retrouvées ont migré dans un simulant de salive impliquant une exposition des enfants via la mise en bouche de jouets (succion, mâchonnement). Les autres voies d’exposition (inhalation, voie cutanée, ingestion directe d’un morceau) ont été jugées mineures ou hors champ de la saisine.

Lire le rapport sur le site de l'ANSES

 

ECRITS EJE
Ce travail de recherche et mes diverses expériences pratiques m’ont permis de nourrir et d’approfond...
A travers ce dossier j’ai souhaité montré, dans un premier temps, que le bruit peut représenter une ...
Un résumé de texte sur la maternité
Questionnaire à choix multiples (20 questions) 3) N. Sarkozy a été élu président ? a) 5 b) 7 c) 9...
Un résumé de texte sur la maternité.