le Social
INFO
SUIVEZ LE SOCIAL

FORUMS
Bonjour, Êtes-vous passé par des cours particuliers pour l'aide à la préparation au concours DEASS ? J'envisage de le faire et aimerait connaitre vos avis. ...
Bonjour à toutes et à tous, Je recherche le livre de Joanne Lemieux "la normalité adoptive: les clefs pour accompagner l'enfant adopté" pour un envoi postal à ...
Bonjour a tous. Je suis en charge de la constitution d'un dossier MDPH d'une jeune adolescente en MECS. L'orientation choisie est un IMPRO. Dans l'urgence, je d ...
Bonjour, Je n'arrive pas à connaître le nombre de désistements ES pour OLlioules. Qui a des infos? Merci Je suis 10eme
Bonjour à tous, Je viens vers vous car je n'ai pas validé le DC2 de mon DEES. J'ai bien validé le mémoire mais je n'ai pas pu valider le DC entier car j'ai eu ...

La reconnaissance au travail

anactLa reconnaissance au travail est depuis toujours une question cruciale pour l’entreprise et les salariés. Comment reconnaître, c’est-à-dire identifier, évaluer et récompenser, les mérites de chacun ? Quels instruments utiliser ?

Ces interrogations revêtent aujourd’hui une acuité particulière. Les entreprises sont confrontées à un environnement incertain et mouvant, et l’organisation du travail évolue constamment pour les ajuster aux évolutions des marchés. Le travail change également de nature ; il devient de plus en plus relationnel, cognitif et coopératif. De plus, il est plus exigeant et il faut s’adapter en permanence à de nouvelles organisations. Les systèmes de valeurs évoluent aussi à grand pas : les personnes au travail veulent être reconnues pour ce qu’elles font et les efforts qu’elles déploient.

Les inégalités deviennent plus sensibles et sont moins acceptées (entre hommes et femmes notamment). Comment évaluer le travail dans un contexte marqué par l’individualisme et la montée de nouvelles exigences de reconnaissance ? …

Il n’existe pas de réponses faciles à ces interrogations.

L’ambition de ce guide consiste à proposer certains repères pour permettre à la direction et aux représentants des salariés d’y voir plus clair. L’encadrement joue un rôle important dans les modes de reconnaissance du travail.

Encore faut-il que son rôle ne soit pas conçu exclusivement comme étant mobilisé par des tâches de reporting et de vérification.

Un système de reconnaissance suppose :

Des interlocuteurs, et d’abord les sources premières de reconnaissance que sont le client, le supérieur et le collègue puis les concepteurs du système de reconnaissance (IRP, direction, experts RH, concepteurs de l’organisation…).

Des objets, c’est-à-dire ce qui est reconnu : les résultats, les comportements, les compétences, l’ancienneté (ou l’expérience), l’effort, la personne…

Des pratiques, qui renvoient aux modalités et formes de reconnaissance mobilisées (systèmes de rémunération, modalités de gestion, pratiques de management, mesure des résultats, etc.).

Interlocuteurs, objets et pratiques se combinent pour créer un système de reconnaissance dont la cohérence s’appuie sur un ensemble de normes juridiques (contrat de travail, accord collectif), d’entreprises (charte de management, règlement intérieur), de production (règles du métier, procédures à respecter, objectifs à atteindre…) et sur des valeurs.

Que ce soit pour la performance ou pour l’amélioration des conditions de travail, il est donc essentiel que tous, salariés comme encadrement, investissent la question de la reconnaissance.

Celle-ci peut se travailler, se manager, s’inscrire dans une démarche globale de QVT, transparente et intégrée.

Lire le rapport sur anact.fr

 

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire

0
EMPLOI
Rattaché(e) au Responsable du Pôle Résidences Jeunes Actifs, vous travaillez en binôme avec les responsables de résidence du secteur pour assurer la continuité de service Vos principales missions s...
La Sauvegarde de Seine-Saint-Denis recrute pour son service AEMO-AED d'Aulnay-sousBois 1 EDUCATEUR SPECIALISE (H/F) de suite en CDD à temps plein de 4 mois Vos missions : • Accompagnement social e...
La Sauvegarde de Seine-Saint-Denis recrute pour son service AEMO-AED d'Aulnay-sous-Bois 1 CHEF DE SERVICE (H/F) de suite en CDD à temps plein de 5 mois Vos missions : • Participation à l’élaborati...
La Sauvegarde de Seine-Saint-Denis recrute pour son service AEMO-AED de Gagny : 1 EDUCATEUR SPECIALISE (H/F) de suite en CDD à temps plein de 7 mois Vos missions : • Accompagnement social et éducat...
Apprentis d?Auteuil recherche des professionnels souhaitant donner du sens à leur carrière, prêts à s?engager auprès des jeunes et des familles, désireux de s?impliquer dans son projet.Missions : Au ...
ECRITS
Cet extrait traite de Marx traite de la division du travail au sein des manufactures mais également au sein de la société elle-même. Marx nous montre la réelle utilité de la division du travail, qui n...
Durkheim dans ce texte nous expose deux sortes de solidarité positive, l'une qui dérive des similitudes, l'autre de la division du travail. Il distingue par la suite deux types de solidarité sociale. ...
Dans son 21ème Rapport sur l’état du mal-logement en France paru en janvier 2016, la Fondation Abbé-Pierre faisait état de 3,8 millions de personnes mal logées auxquelles il faut ajouter 12,1 millions...
En tant qu’être humain tout d’abord mais aussi en tant qu’éducateur spécialisé, je pense que la communication est essentielle à toute relation, il faut donc savoir comment la mettre en œuvre correctem...
L'accompagnement auprès de M. et Mme. B. m'a permis de mettre en pratique la méthodologie de l'ISAP, mais a également contribué à ma formation professionnelle et m'a amené à réfléchir sur mon position...