le Social

La reconnaissance au travail

anactLa reconnaissance au travail est depuis toujours une question cruciale pour l’entreprise et les salariés. Comment reconnaître, c’est-à-dire identifier, évaluer et récompenser, les mérites de chacun ? Quels instruments utiliser ?

Ces interrogations revêtent aujourd’hui une acuité particulière. Les entreprises sont confrontées à un environnement incertain et mouvant, et l’organisation du travail évolue constamment pour les ajuster aux évolutions des marchés. Le travail change également de nature ; il devient de plus en plus relationnel, cognitif et coopératif. De plus, il est plus exigeant et il faut s’adapter en permanence à de nouvelles organisations. Les systèmes de valeurs évoluent aussi à grand pas : les personnes au travail veulent être reconnues pour ce qu’elles font et les efforts qu’elles déploient.

Les inégalités deviennent plus sensibles et sont moins acceptées (entre hommes et femmes notamment). Comment évaluer le travail dans un contexte marqué par l’individualisme et la montée de nouvelles exigences de reconnaissance ? …

Il n’existe pas de réponses faciles à ces interrogations.

L’ambition de ce guide consiste à proposer certains repères pour permettre à la direction et aux représentants des salariés d’y voir plus clair. L’encadrement joue un rôle important dans les modes de reconnaissance du travail.

Encore faut-il que son rôle ne soit pas conçu exclusivement comme étant mobilisé par des tâches de reporting et de vérification.

Un système de reconnaissance suppose :

Des interlocuteurs, et d’abord les sources premières de reconnaissance que sont le client, le supérieur et le collègue puis les concepteurs du système de reconnaissance (IRP, direction, experts RH, concepteurs de l’organisation…).

Des objets, c’est-à-dire ce qui est reconnu : les résultats, les comportements, les compétences, l’ancienneté (ou l’expérience), l’effort, la personne…

Des pratiques, qui renvoient aux modalités et formes de reconnaissance mobilisées (systèmes de rémunération, modalités de gestion, pratiques de management, mesure des résultats, etc.).

Interlocuteurs, objets et pratiques se combinent pour créer un système de reconnaissance dont la cohérence s’appuie sur un ensemble de normes juridiques (contrat de travail, accord collectif), d’entreprises (charte de management, règlement intérieur), de production (règles du métier, procédures à respecter, objectifs à atteindre…) et sur des valeurs.

Que ce soit pour la performance ou pour l’amélioration des conditions de travail, il est donc essentiel que tous, salariés comme encadrement, investissent la question de la reconnaissance.

Celle-ci peut se travailler, se manager, s’inscrire dans une démarche globale de QVT, transparente et intégrée.

Lire le rapport sur anact.fr

 

EMPLOI
Vous serez la directrice/le directeur de 3 micro-crèches (situées à la même adresse sur domont 95) , dont vous superviserez le suivi petite enfance, l'accueil des parents, ainsi que la gestion de l'é...
Créée en 1962 par Stéphane Hessel, Coallia est un acteur national qui agit pour l'autonomie des publics fragilisés à travers ses 3 pôles d'activité : habitat social adapté, hébergement social et acc...
Créée en 1962 par Stéphane Hessel, Coallia est un acteur national qui agit pour l'autonomie des publics fragilisés à travers ses 3 pôles d'activité : habitat social adapté, hébergement social et acc...
Créée en 1962 par Stéphane Hessel, Coallia est un acteur national qui agit pour l'autonomie des publics fragilisés à travers ses 3 pôles d'activité : habitat social adapté, hébergement social et acc...
Créée en 1962 par Stéphane Hessel, Coallia est un acteur national qui agit pour l'autonomie des publics fragilisés à travers ses 3 pôles d'activité : habitat social adapté, hébergement social et acc...
ECRITS
Pour mener à bien un projet et en atteindre les objectifs il est nécessaire de travailler en équipe, de partager mes ressentis et mes questionnements. Cette intervention a pu aboutir de façon positive...
J’ai réalisé ma monographie, en partant d’un constat de vie qu’y peut être engendrer par la routine, l’enfermement culturel et de mes observations sur ce que peut produire une institution comme du ren...
Dans ce texte je tente d’éclaircir le travail effectué par les éducateurs au sein de la prévention spécialisée. Je me suis appuyé sur les situations que j’ai pu observer et vivre ainsi que sur mes lec...
Le jeu est une activité qui nous occupe tout les jours. Quelque soit le moment, le lieu, que l’on soit seul ou à plusieurs, le jeu nous accompagne au quotidien. Chez l’enfant, la place du jeu est en...
Dès la première année, l’enfant fait l’expérience que les relations à la mère ne sont pas du même type qu’avec le père, les frères, les grands-parents : les frustrations, les satisfactions diffèrent, ...