le Social

Laissez les enfants s’ennuyer

theconversationNombreux sont les parents qui font le maximum pour divertir et éveiller leurs enfants, à grand renfort de livres, de cours de sport, d’iPads et de programmes télévisés. Mais que se passerait-il si on laissait les enfants s’ennuyer de temps en temps ? Quel serait l’impact de ces moments de « vide » sur leur développement ?

J’ai commencé à m’intéresser au rapport des enfants à l’ennui dans les années 1990, tandis que je cherchais à comprendre comment la télévision influence la façon dont les enfants racontent des histoires. Étonnée par le manque d’imagination des histoires écrites par des enfants de 10 à 12 ans de différentes écoles du Norfolk, je me suis demandée si cela pouvait être – en partie – une conséquence des heures passées devant la télévision. Des recherches plus anciennes révélaient en effet que la télévision avait tendance à brider l’imagination des enfants.

Dans les années 1980, une étude à grande échelle a permis de comparer les enfants issus de trois communes canadiennes – dans la première, on disposait de quatre chaînes de télévision, dans la seconde, il n’y avait qu’une chaîne, et dans la dernière il n’y avait pas de télévision du tout. Les chercheurs ont étudié le comportement des enfants au moment où les villes ont été dotées de la télévision, puis ils sont revenus deux ans après. Les enfants de la ville sans télévision ont obtenu de meilleurs scores que les autres en termes de pensée divergente – un bon indicateur de la qualité de l’imagination. Mais cela n’était vrai qu’avant qu’ils reçoivent la télévision à leur tour : à ce moment-là, leur imagination a chuté pour se retrouver au même niveau que celle des autres enfants.

La télévision aurait donc pour effet d’éteindre l’imagination, or l’imagination est très importante pour le développement. Non seulement elle permet d’enrichir l’expérience personnelle, mais nous en avons besoin pour éprouver de l’empathie – autrement dit, pour se mettre à la place de l’autre. Elle est également indispensable pour initier un changement. Mais quel rapport avec l’ennui ? Eh bien, les enfants (et les adultes aussi, en réalité) ont tendance à s’affaler devant la télévision – ou devant un écran quelconque – pour tenir l’ennui à distance.

Lire le rapport sur theconversation.com

ECRITS
Edith LAPERT parle dans son libre de la juste distance : pas trop près pour ne pas créer trop d'attachement et des dépendances mais assez prés pour rencontrer l'autre, travailler avec et avancer en co...
Le jeu 11/04/2018
Qu’est ce qu’une médiation éducative ? Prenons la définition étymologique de la médiation, nous trouvons en latin : « Mediatio Mediare » qui signifie : être au milieu de, s’interposer. En effet, l’act...
Ce stage au sein de l'Ato a pu me permettre de prendre conscience qu'il est important de comprendre et repérer les dynamiques institutionnelles, inter-institutionnelles et partenariales, afin d'accomp...
Ce travail de recherche et mes diverses expériences pratiques m’ont permis de nourrir et d’approfondir ma réflexion autour de l’accompagnement de la relation parent-enfant, et d’en tirer les points es...
A travers la situation que j’ai évoquée, j’ai essayé de démontrer que l’équipe ne savait pas quels outils utilisés pour accompagner une personne accueillie dans l’acceptation de sa maladie. Cependant,...