le Social

Les Troubles Spécifiques des Apprentissages, nouvelles maladies de l’école ?

smshypotheseAu même titre que le monde du travail, l’école produit-elle ses propres pathologies ? C’est la question que pose l’arrivée récente et massive des Troubles Spécifiques des Apprentissages (TSA) comprenant la galaxie des « dys » (dyslexiques, dyscalculiques, dyspraxiques…) et le trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité. Ces nouveaux diagnostics se répandent rapidement dans la population infantile à la fin des années 2000, soulevant des controverses dans les familles et chez les professionnels de l’enfance.

Certains se regroupent en associations et s’activent pour faire reconnaître ces troubles dits invisibles : ils luttent pour un meilleur dépistage des TSA afin que les enfants puissent bénéficier du traitement adapté. D’autres se montrent suspicieux envers ce phénomène nouveau qu’ils qualifient d’effet de mode ou d’invention des troubles. Comment comprendre les réactions radicalement différentes face à ces diagnostics médicaux ? Que fait l’école avec ces enfants en difficultés dans les apprentissages scolaires ? Des enquêtes sociologiques récentes investissent ces thématiques jusqu’ici accaparées par les médecins et les « psy ».

Le statut des TSA aujourd’hui en France : un handicap cognitif

Les TSA sont depuis 2001 reconnus en France par les pouvoirs publics comme des pathologies d’ordre cognitif. Ils peuvent, depuis 2005, donner lieu à une reconnaissance administrative de handicap (Loi de 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées »).

Les enfants désignés comme « dys » et les hyperactifs développent un fonctionnement cognitif différent de l’enfant « ordinaire » : ils confondent des sons, n’automatisent pas les apprentissages, peinent à se concentrer, ne peuvent réaliser deux opérations mentales coordonnées (écouter/écrire)… Les diagnostics sont réalisés par des médecins à l’appui des bilans des rééducateurs para-médicaux (orthophonistes, psychomotriciennes…) et des psychologues. Les médecins n’assurent ensuite qu’un suivi lointain, mais ils ordonnent la prise en charge : ils dirigent les parents vers des séances de rééducation et indiquent les aménagements scolaires requis (présence d’un assistant en classe, allègement de tâches, etc).

La reconnaissance et les dispositifs de prise en charge des TSA apparaissent tardifs lorsqu’on sait que ces diagnostics sont depuis plusieurs décennies disponibles – et ailleurs très usités, comme en Amérique du Nord. Ces nouveaux troubles sont en France l’objet de controverses qui marquent les parcours des familles. Celles-ci rencontrent des difficultés pour obtenir le diagnostic et le faire reconnaître : de façon récurrente, l’entourage, l’école ou d’autres « spécialistes » suspectent un défaut d’éducation parentale à l’origine des difficultés de l’enfant. À l’inverse, des membres de la famille peuvent minimiser les difficultés de l’enfant et critiquer l’intolérance des institutions face aux comportements des enfants, l’agitation par exemple

Comment expliquer cette incertitude autour du problème de l’enfant malgré la précision médicale des diagnostics ?

Lire le rapport sur Smshypothèses.org

EMPLOI
Vous serez la directrice/le directeur de 3 micro-crèches (situées à la même adresse sur domont 95) , dont vous superviserez le suivi petite enfance, l'accueil des parents, ainsi que la gestion de l'é...
Créée en 1962 par Stéphane Hessel, Coallia est un acteur national qui agit pour l'autonomie des publics fragilisés à travers ses 3 pôles d'activité : habitat social adapté, hébergement social et acc...
Créée en 1962 par Stéphane Hessel, Coallia est un acteur national qui agit pour l'autonomie des publics fragilisés à travers ses 3 pôles d'activité : habitat social adapté, hébergement social et acc...
Créée en 1962 par Stéphane Hessel, Coallia est un acteur national qui agit pour l'autonomie des publics fragilisés à travers ses 3 pôles d'activité : habitat social adapté, hébergement social et acc...
Créée en 1962 par Stéphane Hessel, Coallia est un acteur national qui agit pour l'autonomie des publics fragilisés à travers ses 3 pôles d'activité : habitat social adapté, hébergement social et acc...
ECRITS
Pour mener à bien un projet et en atteindre les objectifs il est nécessaire de travailler en équipe, de partager mes ressentis et mes questionnements. Cette intervention a pu aboutir de façon positive...
J’ai réalisé ma monographie, en partant d’un constat de vie qu’y peut être engendrer par la routine, l’enfermement culturel et de mes observations sur ce que peut produire une institution comme du ren...
Dans ce texte je tente d’éclaircir le travail effectué par les éducateurs au sein de la prévention spécialisée. Je me suis appuyé sur les situations que j’ai pu observer et vivre ainsi que sur mes lec...
Le jeu est une activité qui nous occupe tout les jours. Quelque soit le moment, le lieu, que l’on soit seul ou à plusieurs, le jeu nous accompagne au quotidien. Chez l’enfant, la place du jeu est en...
Dès la première année, l’enfant fait l’expérience que les relations à la mère ne sont pas du même type qu’avec le père, les frères, les grands-parents : les frustrations, les satisfactions diffèrent, ...