le Social
INFO
SUIVEZ LE SOCIAL

FORUMS
Bonjour, Je suis actuellement en 3ème année de formation assistante de service social. N'étant pas forcément très au clair sur la méthodologie, je recherche u ...
Bonjour, J'aimerais savoir la différence entre un placement direct (hors ASE) et un placement ASE. Merci d'avance.
Bonjour, Je suis perdue au niveau de mon mémoire et plus particulièrement sur ma question de départ: Au début je voulais poser comme question : dans quelle(s ...
Bonjour, je suis à la recherche d'un document ou tableau synthétique qui regroupe l'ensemble des établissements et services du social et médico-social avec pour ...
Bonjour, Quelqu'un a t'il des renseignements concernant tout ou partie des démarches à faire afin de créer une structure (dossier CROSMS, financement... ) J'ai ...

Ni domestique, ni super-héros...

handeoRepenser les politiques publiques des services d'aide à domicile accompagnant des personnes handicapées

Aides humaines : sécurité et insécurité Les aides humaines sont usuellement envisagées comme contribuant à apporter un accompagnement sécurisant le quotidien des personnes handicapées. Pour autant, ces dernières ne se sentent pas toujours en sécurité en présence des aides humaines. Par exemple, pouvoir contrôler les entrées et sorti es de son domicile est primordial pour un état d’esprit confiant et tranquille au quotidien. Il ne s’agit pas seulement de pouvoir ouvrir ou fermer sa porte, d’entrer ou de sorti r librement de son logement ; mais bien d’avoir la maîtrise a minima des allées et venues, de pouvoir les autoriser ou encore les refuser, de sélectionner la population ayant accès à son domicile.

Or, la commande domotique pouvant être perdue temporairement, ou encore le système de contrôle de la porte automatisée pouvant dysfonctionner, les auxiliaires de vie ont souvent en leur possession le double des clés du domicile. De très loin, tous les professionnels ne pénètrent pas à leur guise dans le domicile de la personne handicapée. Mais en cas de conflit, il n’est pas facile de demander à récupérer le trousseau de clés alors que le mois de préavis est en cours, ou que le salarié devient menaçant. En outre, les menus larcins sont également des sujets d’inquiétude mais aussi des expériences de vie bien réelles. Les petites disparitions d’objets, de nourriture, de vêtements, de livres, de CD-ROM, etc., font souvent porter les soupçons sur les aides humaines, et plus largement sur les intervenants à domicile.

Ils sont perçus comme les mieux informés de l’existence de ces divers éléments, et comme ayant davantage d’opportunités que d’autres pour s’approprier ces biens. Ce point est toujours très délicat à gérer car il met en tension la nécessité de faire appel à autrui pour les gestes de la vie quotidienne et le souhait de lui cacher ce qui pourrait susciter son envie.

 Aides humaines : condition de l’inti mité et présence intrusive Cette question de la préservation d’un espace d’inti mité et de la possibilité d’une vie privée se pose de différentes façons selon les individus. Mais elle se pose systématiquement. Pour certains, le plus important sera de faire respecter leur pudeur, pour d’autres de garder confidentielles des informations relatives à leurs engagements professionnels ou bénévoles ; pour d’autres encore, et parfois les mêmes, de vivre en couple ou en famille hors du regard des professionnels.

De cette première série d’enjeux découle une série d’objectifs concrets : comment faire avec les aides humaines de manière à ce qu’elles ne soient pas intrusives (selon la définition propre à chacun de ce que serait l’intrusion) ? Pour qu’elles n’aient pas accès à un certain nombre d’informations jugées privées ou confidentielles ? Pour qu’elles ne viennent pas influer sur la dynamique du couple ou des relations familiales ? Pour qu’elles ne deviennent pas les amies des amis de la personne handicapée ? Tous ces enjeux ne sont pas vécus systématiquement par tous, ni nécessairement de la même façon, ou selon les mêmes fréquences et intensités. Par ailleurs, une vie inti me ou privée nécessite de pouvoir rester seul ou sans la présence directe du professionnel sans mettre sa vie en danger, de pouvoir faire par soi-même un certain nombre de choses, de pouvoir demander aux aides humaines de se retirer de temps à autre.

Lire le rapport sur Handéo

 

 

EMPLOI
Le centre de formation Saint-Louis, établissement rattaché à Auteuil Formation Continue, accueille, accompagne et forme un public adulte et jeune adulte. L?établissement accompagne vers l?insertion p...
Apprentis d?Auteuil recherche des professionnels souhaitant donner du sens à leur carrière, prêts à s?engager auprès des jeunes et des familles, désireux de s?impliquer dans son projet. Missions : Ra...
Apprentis d?Auteuil recherche des professionnels souhaitant donner du sens à leur carrière, prêts à s?engager auprès des jeunes et des familles, désireux de s?impliquer dans son projet. Missions : Ra...
Rejoignez les 30 000 collaborateurs de l'Appel Médical et bénéficiez de nombreuses missions et emplois les plus adaptés à vos envies et compétences tout en profitant des nombreux services et avantage...
Rejoignez les 30 000 collaborateurs de l'Appel Médical et bénéficiez de nombreuses missions et emplois les plus adaptés à vos envies et compétences tout en profitant des nombreux services et avantage...
ECRITS
Aide et accompagnement d’une personne dépendante dans les actes de la vie quotidienne. J’interviens au domicile de Mme A-M, elle est catholique et mère de trois enfants. E...
Le recours à la médiation Après le lycée, j’ai poursuivi mes études dans le domaine de la psychologie en faculté, afin de m’enrichir personnellement avec comme but à long terme de suivre une formatio...
Mon stage de deuxième année en BTS ESF s'est déroulé durant 7 semaines au sein de l’Entreprise XXXXXX auprès d'une Conseillère en ESF. Au-delà de l’élaboration des plannings, des entretiens avec les ...
Durant ma formation d'éducatrice spécialisée, j'ai été sensibilisée aux notions de réseaux et de partenaires dans le travail social, comme étant des outils de l'action sociale. Ce dossier f...
Nathalie Mathieu à orienter son ouvrage comme un guide méthodologique en six chapitres, dans un premier temps elle en pose le cadre en nous décrivant finement le cadre légal qui régit l’obligation d’é...