le Social
INFO
SUIVEZ LE SOCIAL

FORUMS
Envoyez moi vos mail je transmets le corrigé ... fdewisme@yahoo.fr
Bonjour, étudiante en quatrième année de formation ASS, je recherche des personnes qui seraient disponibles pour lires les trois trois pièces de mon DPP (ou l ...
Bonjour, je souhaiterais pouvoir m'orienter en licence de psychologie à distance l'année prochaine. Je souhaiterais savoir si avec le DEME et DEES l'on peut s'i ...
Bonjour à tous. Je suis actuellement en recherche d'un contrat d'alternance en tant qu'éducateur spécialisé. Je suis en recherche pour septembre, et je serai ...
Bonjour, Dans le cadre d un dossier à faire j ai quelques questions a poser a des éducateurs spécialisés j aimerai donc que des éducateurs spécialisé puissent ...

Surveillance de la santé mentale au travail -Le programme Samotrace

invsDepuis de nombreuses années, les problèmes de santé mentale en lien avec l’activité professionnelle font l’objet d’études rapportées dans la littérature épidémiologique internationale. Pour autant, si des liens entre certaines expositions professionnelles psychosociales et des symptômes relatifs à la sphère mentale sont reconnus de manière consensuelle, les connaissances dans ce domaine méritent encore d’être enrichies.

Le programme Samotrace « Santé mentale observatoire travail Rhône-Alpes et Centre » a été créé en 2003. Il avait pour objectif d’estimer la fréquence des troubles de la santé mentale et des expositions qui leurs sont associées selon l’emploi (profession et secteur d’activité) ainsi que de produire des données destinées à mieux identifier les facteurs professionnels à risque pour la santé mentale.

Le programme comporte trois volets indépendants mis en place dans deux zones géographiques pilotes (régions Centre, Poitou-Charentes, Pays de la Loire et les départements du Rhône et de l’Isère). Le présent rapport présente les résultats issus du volet épidémiologique en entreprises sur un échantillon aléatoire de salariés dans les régions Centre, Pays de la Loire et Poitou-Charentes dont le recueil des données s’est déroulé entre 2006 et 2008.

Population et méthode

L’étude s’est appuyée sur la participation volontaire d’un réseau de médecins du travail. Toutes les semaines entre janvier 2006 et mars 2008, chaque médecin volontaire tirait au sort, dans le cadre de la visite périodique de médecine du travail, un salarié parmi ceux qu’il surveillait et lui proposait de participer à l’enquête Samotrace en l’informant de la possibilité de refuser. Un planning de tirage au sort était fourni aux médecins. Les salariés remplissaient un auto-questionnaire qu’ils remettaient aux médecins du travail. Un deuxième questionnaire était renseigné par le médecin du travail en face à face avec le salarié.

L’auto-questionnaire permettait de décrire la santé mentale et les expositions psychosociales au travail. La santé mentale était étudiée grâce à plusieurs indicateurs dont le principal était le Général Health Questionnaire à 28 questions (GHQ28) qui explore la souffrance psychique. Les problèmes d’alcool via le questionnaire DETA et la consommation de médicaments psychotropes étaient également étudiés. Les expositions psychosociales au travail décrites étaient celles explorées au travers des modèles de Karasek et de Siegrist. Le premier explore le déséquilibre entre une forte demande psychologique et une faible latitude décisionnelle. Le soutien social au travail (troisième dimension du modèle) vient moduler cette « tension au travail » générée par le déséquilibre demande/latitude. Le second est basé sur le déséquilibre entre les efforts consentis lors du travail et les récompenses obtenues en retour modulé par le surinvestissement. Par ailleurs, l’auto-questionnaire comprenait également de nombreuses variables sociodémographiques (âge, sexe, situation familiale, niveau de revenus et niveau de diplôme) et personnelles (événements de vie au cours des douze derniers mois et dans l’enfance, soutien social en dehors du travail, pratique de loisirs, consommation de tabac, échelle de santé perçue).

Le questionnaire administré par le médecin du travail décrivait l’emploi (catégorie professionnelle, secteur d’activité, type de contrat et taille de l’établissement). L’organisation du travail, les contraintes physiques étaient également renseignées. De plus, d’autres expositions psychosociales au travail telles que les expositions au cours des douze derniers mois à la violence physique, verbale (menaces et intimidations) et les discriminations, le fait d’avoir ou non une rémunération au rendement ou aux objectifs, le fait de devoir ou non supporter les exigences du public, les problèmes d’éthique professionnelle et la compatibilité entre la vie professionnelle et la vie privée ont été recueillies. 

Lire le rapport sur Invs.santepublique

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire

0
EMPLOI
L'ASSOCIATION Claire Amitié France , animée par un projet éducatif et social, fondé sur des valeurs chrétiennes, recherche pour son Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (situé à Paris - 750...
-L'association humanitaire française Passeport Pour Une Naissance (PPUN) travaille dans les pays en voie de développement. Il s’agit de missions bénévoles, développées en équipe de professionnels di...
Coallia, association fondée par Stéphane Hessel en 1962, agit pour l'insertion des publics fragilisés à travers le logement, l'hébergement, l'accompagnement social, la formation et l'accueil en établ...
Coallia, association fondée par Stéphane Hessel en 1962, agit pour l'insertion des publics fragilisés à travers le logement, l'hébergement, l'accompagnement social, la formation et l'accueil en établ...
Apprentis d?Auteuil recherche des professionnels souhaitant donner du sens à leur carrière, prêts à s?engager auprès des jeunes et des familles, désireux de s?impliquer dans son projet.Missions  : En...
ECRITS
Le travail social, vécu en équipe, est souvent bousculé, questionné par les personnes accompagnées. D’abord parce que le métier d’éducateur se fonde sur la relation à l’autre : on ne peut pas sortir i...
Ce travail s’inscrit dans le cadre du domaine de formation 5 et porte sur le projet personnalisé d’une résidente que j’ai accompagnée lors de mon stage AMP dans une MAS (maison d’accueil spécialisé). ...
Le travail partenarial se définit par une action, un échange d'apports mutuels que les acteurs respectifs peuvent s'apporter en s'appuyant sur leurs statuts associatifs, missions, services voire fonct...
Le Centre Départemental de L’Enfance et de la Famille est un établissement public. Il est un service du Conseil Départemental et assure les missions d’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) délégués aux Dépar...
Au cours d’une expérience professionnelle d’animatrice en colonie de vacances adaptées, j’ai pu découvrir le quotidien de personnes handicapées et l’organisation que génère une telle situation. À l’ai...