le Social

Zéro SDF ? L’attribution universelle d’un logement

jean jauresFace à la dramatique situation des sans-abris en France, quelles seraient les solutions qui, enfin, fonctionneraient ? Deux politologues, Christophe Sente et Julien Raone, tirent les leçons de multiples expériences étrangères pour analyser deux innovations susceptibles de contribuer à atteindre l’objectif « zéro SDF ».

La mobilité des personnes constitue une conséquence classique de l’évolution de l’économie de marché. Dans l’Europe du XIXe siècle, l’exode rural a accompagné la révolution industrielle. Le traité de Rome a réinventé la liberté de mouvement, devenue liberté de traverser les frontières pour trouver un emploi sur le territoire de l’Union européenne.

Non sans difficultés, chaque époque a trouvé une solution aux problématiques de logement soulevées par ces déplacements collectifs ou individuels. Les cités ouvrières et universitaires, l’encadrement administratif des baux, les prêts à taux garanti ou encore les habitations à loyer modéré illustrent la capacité historique des économies sociales de marché à innover pour garantir un toit aux individus. Ces formes de régulation, toujours en place, atteignent néanmoins leurs limites aujourd’hui.

Les différentes politiques publiques et initiatives privées (de type caritatif ou coopératif) mises en œuvre jusqu’à présent ont longtemps permis de restreindre la « clochardisation » à la figure, poétique et anarchisante, incarnée à l’écran par Michel Simon dans le film de Jean Renoir. Très présente dans l’imaginaire collectif, cette figure du « clodo » a contribué à faire oublier la lenteur récurrente des réactions politiques nationales à un phénomène de sans-abrisme irréductible à un choix individuel ou à un accident dans le parcours de vie. Cette lenteur du politique a été souvent compensée, comme dans les années 1950 avec le déploiement du mouvement Emmaüs, par l’activisme associatif dans des banlieues européennes.

La doctrine néolibérale des années 1980, et plus particulièrement le pilotage de la modernisation d’un tissu industriel fondé sur l’exploitation de l’acier et du charbon, a ouvert une nouvelle époque dans l’histoire de la mobilité des personnes et l’accès individuel au logement. En 2018, aucun point d’équilibre n’a été trouvé dans cette ère nouvelle.

Lire l'article sur jean-jaures.org

ECRITS
Communication organisationnelle - Un manque d’outils Définition de la communication organisationnelle De son côté, Kreps perçoit la communication organisationnelle comme un processus à travers lequel ...
2.3 Problématique Pour certains, les mois de juillet et d’août sont synonymes de vacances. Deux mois qui signifient la saison des départs, celui des retrouvailles en famille et entre amis, des voyages...
Mon savoir-être est pour moi le plus important dans mon accompagnement. Il me permet de créer du lien avec les enfants, et avec les professionnels avec qui je travaille. Il est la pierre angulaire de ...
Ce service m’a permis d’appréhender le rôle de l’éducateur et des autres professionnels en protection de l’enfance, dans l’accueil et l’accompagnement des mineurs, des mineurs isolés (MIE), des jeunes...
Vie relationnelle familiale Nathan vit chez ses parents avec l'une de ses sœurs et son plus jeune frère. Son père est sans emploi, et sa mère est auxiliaire de vie.                                    ...