le Social

Les épreuves du concours

Conditions d'accès au concours d'Assistante de Service Social

Pour pouvoir se présenter au concours d’entrée il faut soit :

- Avoir le bac ou justifier de sa possession lors de l’entrée en formation ;

- Être titulaire d’un des examens spéciaux d’entrée dans les universités (ex. : le DAEU : Diplôme d’Accès aux Études Universitaires) ;

- Être titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire des certifications professionnelles au moins de niveau IV ;

- Être titulaire du diplôme d’état d’aide médico-psychologique ou du diplôme d’Auxiliaire de vie sociale, et avoir une expérience professionnelle dans ces métiers de 5 ans.

- Avoir réussi, pour ceux qui n’ont pas les conditions de diplôme requis, l’examen de niveau organisé par la DRJSCS (Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale).

En référence au Décret 2004-533 du 11.06.04 article 3 et la circulaire DGAS/4A/2008/392 du 31/12/08 les épreuves de sélection spécifiques s’attachent à :

- Cerner les qualités et potentialités du candidat nécessaires, et mobilisables, dans une relation : individuelle, avec des groupes et dans un travail en équipe,

- Mettre en valeur les aptitudes des candidats à communiquer verbalement, et à faire preuve d’adaptabilité dans la communication,

- Vérifier la cohérence du projet de formation du candidat avec l’exercice de la profession dans laquelle il s’engage,

- Repérer les éventuelles incompatibilités avec l’exercice professionnel.

Elles ont pour but d’apprécier la motivation à l’exercice de la profession, la maturité affective, le potentiel d’évolution du candidat, ainsi que sa capacité à bénéficier du projet pédagogique de l’établissement de formation.

Pour chaque épreuve de sélection il s’agira d’évaluer des capacités personnelles et intellectuelles pouvant se manifester au cours de situation individuelles et de groupe.

 

Une épreuve écrite

Sur table en temps limité à jour fixe commun à tous les candidats : c’est une épreuve d’admissibilité. Sa réussite conditionne l’accès à l’épreuve orale.

L’épreuve vise essentiellement à mettre en évidence les capacités de compréhension, d’analyse, d’engagement à penser une réalité donnée et à restituer cette pensée dans un écrit organisé et clair. Elle consiste à apprécier les capacités rédactionnelles des candidats et leur aptitude à retranscrire leur pensée par écrit, ainsi que leur capacité d’analyse.

Selon les établissements elle peut se présenter sous la forme d’une dissertation, d’une synthèse de textes, ou d’une analyse de textes avec des questions...

Critères d’appréciation :

- Compréhension, analyse du sujet et du document.

- Formulation d’idées et restitution organisée et synthétique.

- Argumentation de point de vue de manière cohérente en s’appuyant sur l’expérience personnelle de vie sociale, familiale, de travail, etc.

- Clarté et lisibilité de l’expression.

Cette épreuve dure de 3 à 4 h selon les établissements.

 

Deux épreuves orales

Une épreuve collective

Travail d’un groupe de 5 à 6 candidats consistant à la réalisation en commun d’une tâche donnée.

Critères d’évaluation

- Écouter, soutenir et comprendre autrui,

- Respecter les consignes et l’organisation du travail ;

- Démontrer un sens de la réalité

- Faire des suggestions, proposer des pistes, des idées,

- Donner son avis, faire des commentaires,

- Faire des références à l’actualité, des lectures

Une épreuve individuelle

Le candidat est amené à s’exprimer sur sa motivation à exercer le métier d’Assistant de Service Social et son inscription dans la formation qui y prépare. Il est questionné à partir de son curriculum vitae et d’une lettre de motivation.

Critères d’évaluation

- S’adapter à la situation d’entretien : écoute, réceptivité,

- Manifester maturité affective et contrôle de soi

- Soutenir son propos en tenant compte de l’autre,

- Témoigner bon sens, objectivité, pondération, logique et concision dans l’exposé

- Faire preuve de curiosité et d’ouverture d’esprit,

- Tirer profit de ses expériences personnelles et professionnelles

- Démontrer son aptitude à travailler en équipe et s’y impliquer (à partir de la réflexion sur ses pratiques antérieures et l’épreuve de groupe):

- Inscrire sa formation, dans un projet réfléchi, et réaliste (connaissance du DEASS, conception réaliste du métier, cohérence de la démarche, conscience de ses limites).

Bien entendu cette méthode de sélection peut varier en fonction des différentes écoles de formation, il appartient donc à chaque candidat de demander le règlement d'admission lors de son inscription pour savoir exactement à quelles épreuves de sélection il sera confronté le jour du concours.

  

 

 

Notre formation ASS Le métier ASS