le Social
Bienvenue! Veuillez vous identifier ou vous inscrire.
. | MESSENGER | METTRE EN FAVORIS
  Ecrits >> Fiche de lecture >> Educateur spécialisé >> De la difficulté d’élever ses enfants dans un quartier sensible : Jacques Barou
Dans cet article, Jacques Barou souhaite présenter les différentes stratégies qui peuvent être mises en place par les parents des quartiers populaires dont ils jugent l’environnement délétère pour l’éducation et la réussite de leurs enfants. C’est en effet ici le premier constat qu’effectue l’auteur. Selon lui, pour ces parents, l’environnement dans lequel ils vivent est une menace pour l’avenir de leurs enfants et pour leurs propres techniques éducatives. Ce sont des quartiers dans lesquels la proportion de familles nombreuses et par conséquent de jeunes est supérieure aux autres zones de résidence du pays. On retrouve également dans ces quartiers dits « sensibles » un taux supérieur de violences urbaines selon l’échelle Bui-Trong.

Jacques Barou tente de donner une piste d’explication de la crainte des parents de l’impact de leur environnement sur leur enfant. Selon lui, vouloir protéger ses enfants d’un environnement relatif à son propre milieu social reviendrait plus simplement à vouloir les protéger de ce milieu social et des représentations dont il peut faire l’objet. S’échapper de cet environnement offrirait la chance à leur enfant d’évoluer dans un milieu social différent et donc de ne pas être associé aux jeunes repérés comme fauteurs de troubles. Cela pourrait être considéré comme un acte de prévention pour les parents qui peuvent ressentir de la peur à l’idée que leur enfant ait de mauvaises fréquentations. Face à ce constat, l’auteur présente trois attitudes possibles observées chez ces parents : le déni, les stratégies de contournement et l’aveu d’impuissance.

Vous devez être inscrit pour continuer
Continuer

*** Reseau LeSocial.fr ***