le Social
Bienvenue! Veuillez vous identifier ou vous inscrire.
. | MESSENGER | METTRE EN FAVORIS
  Ecrits >> Rapport de stage >> Aide médico-psychologique >> Projet d'animation en CHRS
Avant mon entrée en formation Aide Médico Psychologique, j’ai effectué des missions d’intérim, en Institut Médico Educatif, Foyer occupationnel, et foyer de vie. J’ai également travaillé pendant deux ans en tant qu’auxiliaire de vie scolaire. Dans le cadre de ma formation AMP, j’ai décidé de découvrir le public accueilli en Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS). En effet, Le CHRS est habilité à accueillir 20 hommes, majeurs isolés sans hébergement et en grande difficulté sociale. Les principales missions d’un CHRS sont d’accompagner les personnes dans l’insertion sociale et professionnelle, accueillir, orienter, et héberger les personnes les plus exclues afin de lutter contre l’exclusion. La formation AMP demande aux étudiants de réaliser un projet d’animation (DF3) au sein de leur stage. Je vais vous présenter l’élaboration et la mise en œuvre du projet d’animation, puis l’évaluation de celui-ci.

Constat et observation Les personnes accueillies au CHRS sont en situation de précarité et renferment des souffrances psychosociales dues à leur vulnérabilité, et pour certaines d’entre elles, à l’addiction à l’alcool, au cannabis, et autres addictions. Au sein du CHRS les résidents vivent en collectivité, j’ai donc constaté et observé que le groupe était peu solidaire, qu’il y avait un manque de convivialité. Selon moi, cela pourrait se traduire par un manque de communication, de compréhension, par le manque de confiance en soi, mais également par l’individualisme des résidents. Ils ont donc besoin de se divertir, de s’investir dans des projets, et de se sentir utiles et valorisés. Des activités ont été mises en place au CHRS, telles que l’atelier pâtisserie, loisirs (pétanque, ping-pong…), ainsi que l’atelier jardin. A mon arrivée, le jardin n’était plus entretenu. Les beaux jours arrivants, certains résidents ont fait le souhait de reprendre cette activité, j’ai donc évalué les besoins, les désirs et les capacités des résidents, et proposé à l’équipe de mettre en place l’atelier jardin. Celui-ci étant validé, et ayant peu de budget, j’ai recherché sur internet les associations et pépiniéristes de la région susceptibles de faire des dons de plantes pour mon animation.

Vous devez être inscrit pour continuer
Continuer

*** Reseau LeSocial.fr ***