le Social
Bienvenue! Veuillez vous identifier ou vous inscrire.
. | MESSENGER | METTRE EN FAVORIS
  Ecrits >> Fiche de lecture >> Educateur spécialisé >> Maîtriser les écrits du social : Nathalie Mathieu
Nathalie Mathieu à orienter son ouvrage comme un guide méthodologique en six chapitres, dans un premier temps elle en pose le cadre en nous décrivant finement le cadre légal qui régit l’obligation d’écrire dans diverses situations où est engagée la responsabilité du travailleur social dans la législation en vigueur ( repérage de situation de maltraitance, évaluation des différents projets des structures et des usagers, communication de certains écrits à des tiers ou dans un fonctionnement interne etc.) Tout au long des six chapitres Nathalie Mathieu s’attachera à nous présenter un grand thème et nous en décrire les modalités de pratique méthodique et précise, l’ouvrage est donc déterminé par une mise en forme particulière où chacun des chapitres se termine par une note synthétique qui récapitule les éléments essentiels du chapitre. Nous aurons l’occasion d’étudier certains chapitres dans la suite de cet écrit en mettant en lien l’ouvrage de Joseph Rouzel et les apports théoriques véhiculés par le livre de Nathalie Mathieu.

La pratique des écrits professionnels en éducation spécialisée Cet ouvrage a été écrit à l’attention des travailleurs sociaux, qu’ils soient en formation ou non, avec l’esprit d’un manuel pratique qui recouvre plusieurs dimensions de lecture : - Une lecture riche d’apport théorique et historique (d’où vient l’écriture, comment s’utilise-t-elle, identification des sujets supposés recevoir l’écriture etc.) - Un étayage pratique (Comment débuter un écrit, conseil pratique, aide méthodique etc.) - Un approfondissement sur les contraintes liées à l’écriture (grammaire, orthographe, syntaxe …) En somme tout ce qui incombe de près ou de loin à ces écrits si particuliers qui sont ceux de nos lieux stages. Par le biais de cet écrit Joseph Rouzel vise à donner réflexion sur le sens des écrits sur nos terrains professionnels, sur la méthode de chacun à se mettre au « travail » et à écrire mais par-dessus tout il s’applique à donner, selon moi, le goût de l’écriture. La grande partie sur l’étayage théorique permet au lecteur de se fondre dans la complexité du sujet et de comprendre la portée de « l’écriture ». Nous allons maintenant procéder à la mise en lien de ces deux ouvrages. Pour cela j’ai sélectionné certains chapitres de l’ouvrage de Joseph Rouzel qui me serviront de support à l’énonciation de différentes problématiques et concepts retenus par l’auteur.

Vous devez être inscrit pour continuer
Continuer

*** Reseau LeSocial.fr ***