le Social
Bienvenue! Veuillez vous identifier ou vous inscrire.
. | MESSENGER | METTRE EN FAVORIS
  Ecrits >> Rapport de stage >> BTS ESF >> Rapport de stage dans une structure d'hébergement pour personnes handicapées
Le but de ce stage était de réaliser ou de participer à une activité, qui correspond au domaine de compétence d'un technicien ESF. Plus largement, j'ai eu l’opportunité d'appréhender le fonctionnement d'une structure sociale, les caractéristiques du public atteint de handicap mental, et la place d'un technicien ESF au sein de ce type de structure. J'ai également pu développer mes compétences en organisation, et en communication avec les professionnels et le public. Afin de présenter l'activité menée durant ce stage, nous allons tout d'abord présenter le contexte institutionnel et les professionnels, puis les caractéristiques du public visé et enfin l'activité mise en œuvre.

Grâce à l'évaluation finale, on a pu conclure que la fréquence, la durée et le cadre horaire de l'atelier convenaient aux participants. Une organisation spécifique de la part de l'équipe et des résidents a tout de même été nécessaire. En effet, les emplois du temps ont dû être planifiés en fonction des obligations de chacun. Cela a permis aux usagers de développer leur aptitude à s'organiser dans le temps. D'habitude peu investie, la pièce utilisée a très vite été associée à l'activité. Sa petite taille, et son calme favorisaient la concentration des personnes. La disposition, avec une table basse entourée par des fauteuils, rendait l'interaction plus simple. Ainsi, il était possible d'individualiser l'accompagnement en cas de besoin, sans se détourner des autres participants. Les groupes étaient, en général, de deux ou trois. Ils n'étaient pas fixes afin de permettre aux usagers de s'organiser en fonction de leurs services et activités. Cependant les résidents souhaitaient conserver au maximum un horaire fixe. Le nombre réduit de personnes facilitait la compréhension et l'interaction. Après une première lecture pendant l'atelier, le livret était facilement compréhensible par les résidents. Il a favorisé la communication, et l'autonomie des participants. A l'aide du texte, ils pouvaient chercher par eux même les démarches, et les réponses aux difficultés qu'ils étaient susceptibles de rencontrer. Cependant, ce support aurait pu être davantage investi pendant les séances. Il était compliqué pour les usagers de se concentrer à la fois sur le livret, et sur leur tablette. Il aurait été nécessaire de mieux séparer les temps de lecture des temps d'application des protocoles. L'évaluation finale a servi à confirmer l'atteinte de l'objectif de l'atelier, mais aussi à définir les compétences acquises, ou à revoir. Les savoir-faire liés à la première séance n'ont pas étés suffisamment retenus et nécessitaient un rappel. Cela traduit que cette séance était excessivement dense. Cet atelier a été un support pour mieux connaître les résidents, avec les différents échanges, collectifs ou individuels, en rapport avec l'animation. Apporter des connaissances et investir le rôle d'animateur m'a permis me situer rapidement en tant que professionnelle face aux usagers. La nécessite de cet atelier m'a éclairé sur la complexité du positionnement à adopter lors de l'accompagnement de personnes adultes. Lorsque nous nous sommes questionnés sur l’intérêt d'une charte informatique, nous avons conclu que la bonne méthode n’était pas d'interdire, mais de prévenir les risques. En effet, il est indispensable de respecter le statut d'adulte des personne et de les accompagner afin qu'ils puissent l'assumer au maximum. Au cours de mon stage, j'ai remarqué que ce type de situation s'impose constamment à l'accompagnateur, il s'agit de respecter les droits et les choix de la personne tout en la conseillant.

Vous devez être inscrit pour continuer
Continuer

*** Reseau LeSocial.fr ***