le Social
Bienvenue! Veuillez vous identifier ou vous inscrire.
. | MESSENGER | METTRE EN FAVORIS
  Ecrits >> Fiche de lecture >> Assistant social >> Relations et communications interpersonnelles : Edmond Marc, Dominique Picard et Gustave-Nicolas Fischer
L’ouvrage d’Edmond Marc, Dominique Picard et Gustave-Nicolas Fischer nous propose une analyse complète des notions de relations et de communication interpersonnelles. En effet, ce sujet apprécié des psychologues sociaux n’est pas aisé à comprendre. Pourtant, les relations et la communication nous concernent tous : c’est le fondement même de la Société et nous y sommes confrontés continuellement. Cet ouvrage est clair et concis. Il donne des pistes de réflexions et offre des liens théoriques pertinents. Il permet de développer les connaissances du lecteur, en assimilant des faits complexes à des exemples de la vie quotidiennes. Le fait que ce livre ait été réédité plusieurs fois depuis sa parution originale, démontre bien que les relations humaines est un sujet d’actualité récurrent. Il nourrit encore la réflexion commune. Ainsi, la relation est un système complexe et dynamique où chacun montre un peu de lui-même. C’est grâce aux relations que nous nous construisons et que nous affirmons notre identité. Communiquer c’est échanger, c’est partager ce qu’on possède et c’est aussi se révéler. L’acte d’entrer en communication ne doit donc pas être pris à la légère car il est toujours porteurs d’enjeux, plus ou moins conscients.

Relations et communication interpersonnelles, nous propose plusieurs outils pour comprendre les relations auxquels nous pouvons être confrontés. Or, il est bon de rappeler que ces principes sont généraux. En effet, lorsqu’une relation s’établit, ce sont deux individus uniques et singuliers qui s’exposent. Aussi leurs interactions, bien qu’observables, ne sont pas forcément préconçues. Cet ouvrage nous livre plusieurs références littéraires perspicaces et convaincantes. Toutefois, un élément se répète souvent et semble constituer une référence en la matière : c’est l’école de Palo Alto. Ainsi, cette approche de la psychologie sociale est incontournable. Fondé par Gregory Bateson dans les années cinquante, ce courant de pensée est influencé par la biologie et les mathématiques. Gregory Bateson propose en fait une approche systémique de la communication interpersonnelle et des relations humaines. Dès ses origines, l’école de Palo Alto met en avant un postulat « Il est impossible de ne pas communiquer ».

Vous devez être inscrit pour continuer
Continuer

*** Reseau LeSocial.fr ***