le Social
Bienvenue! Veuillez vous identifier ou vous inscrire.
. | MESSENGER | METTRE EN FAVORIS
  Ecrits >> Rapport de stage >> Educateur spécialisé >> DPP dans un Service d’Education Spécialisé et de Soins A Domicile (SESSAD)
Ce document a pour ambition de présenter, au travers de mon expérience de stage en Service d’Education Spécialisé et de Soins A Domicile (SESSAD) dans un secteur rural, ce que j’ai pu observer et ce dont j’ai pu me servir en termes de partenariats parmi les partenaires potentiels du réseau territorial. Après une présentation de ce service et de ses missions, je m’appuierais sur la situation d’un des enfants accompagnés en inclusion scolaire, (en application de la Loi 2005-102 du 11 février 2005), afin de détailler les différents partenariats nécessaires au maintien de cette scolarité en milieu ordinaire. Je présenterais une définition des mots clés de ce dossier (handicap, partenaire, partenariat et réseau), afin que les représentations de mes futurs lecteurs ne portent pas à controverse et que nous parlions tous de la même chose, entre les représentations que je pouvais avoir, celles que mes lecteurs pourraient avoir, et les notions théoriques exposées dans ce dossier. Puis j’argumenterais les choix de partenariats effectués au sein du réseau ainsi que leurs mises en œuvre sur le terrain, dans le quotidien de cet enfant et de sa famille. Je tenterais de montrer comment le travail en partenariat permet à cet enfant de se maintenir dans une classe ordinaire où il suit une scolarité classique adaptée à son handicap, plutôt que d’être orienté vers une Classe pour l’Inclusion Scolaire (CLIS) ou un établissement spécialisé de type Institut Médicaux Educatif (IME). J’essaierais d’élargir sur une vision plus globale des accompagnements menés par ce service et des partenaires ainsi rencontrés ainsi que des limites de ces partenariats.

Notamment de participer à la mise en œuvre d’un réseau de partenarial ; d’améliorer et de diversifier la réponse à l’usager par l’organisation de l’action sanitaire et sociale. Le travail en réseau permet aux partenaires d’avoir une vision plus globale des besoins de l’usager et d’y apporter une réponse spécifique. De plus, son caractère souple et malléable permet d’ajuster la réponse à la demande ou au besoin constaté dans le souci d’un développement harmonieux, sans clivage dû à la spécificité de chaque accompagnant. Le réseau ainsi crée autour de l’usager est unique car adapté à son projet spécifique de vie, de développement. De plus, ce travail partenarial accroisse les différents savoirs professionnels et ajuste la pratique collective afin de la rendre plus cohérente. A mon sens ce travail en réseau de partenaires autour des besoins de l’usager constitue une réponse adaptée mais trouve aussi ses limites dans les territoires ruraux du fait de l’éloignement des partenaires potentiels les plus adaptés. Il nécessite également coopération, coordination, souplesse et malléabilité ; ce qui sont pour certains un obstacle à travailler ensemble car comme je l’ai expliqué plus haut sans ces éléments et une bonne dose de persévérance pour tout les partenaires ce travail devient vite impossible à articuler. Ce fonctionnement en réseau de partenaires est un mode de prise en charge, d’accompagnement à part entière qui se doit d’entretenir les liens, les relations mises en œuvre sous peine de les voir disparaître et ainsi de mettre à mal l‘accompagnement. Le réseau semble être un moyen pour s’ouvrir vers l’extérieur et découvrir son environnement, tant pour les accompagnants que pour les usagers.

Vous devez être inscrit pour continuer
Continuer

*** Reseau LeSocial.fr ***