le Social
Bienvenue! Veuillez vous identifier ou vous inscrire.
. | MESSENGER | METTRE EN FAVORIS
  Ecrits >> Rapport de stage >> Conseiller en économie sociale et familiale >> ICAF : L'entrée en maison de retraite
Durant son stage, la TESF a ainsi pu travailler sur l’accueil du nouveau résident au sein de l’EHPAD. En effet, grâce à ses observations (réalisées à l’aide d’outils techniques ), la TESF a pu remarquer que les résidents nouvellement arrivés dans l’établissement (moins d’un an) ne connaissaient pas les autres résidents, même leurs voisins de chambres ; ne participaient pas aux animations ou très rarement et semblaient plutôt isolés par peur de s’investir dans des relations pouvant se terminer par le décès, la crainte de perte d’autonomie… De plus, la plupart souffrant de démences, il leur est difficile de se repérer dans l’établissement. La TESF a également pu remarquer qu’aucune activité n’était réellement proposée au sein de l’établissement pour ‘’intégrer’’ le nouveau résident vis-à-vis des autres pensionnaires. Par ailleurs, lors de l’arrivée du résident dans son nouvel espace de vie, les chambres ne contenaient aucun ‘’objet’’ de bienvenue et étaient très impersonnelles. En effet, les nouveaux résidents étaient accompagnés à leur chambre par un réfèrent du personnel, désigné à l’avance par la direction. Ce réfèrent présentait succinctement la chambre puis, laissait le résident prendre ses marques seul ou avec sa famille. L’entrée en maison de retraite s’apparente au début d’une nouvelle vie, parfois vécue comme une rupture avec les habitudes passées. Ce moment de transition génère par conséquent une certaine anxiété chez le futur résident, comme chez son entourage. L’entrée en maison de retraite est donc la période la plus délicate et la plus importante pour la réussite du séjour de la personne âgée. Si cet emménagement bouleverse les repères de l’existence, l’institution induit des difficultés supplémentaires : par son caractère collectif, mais également parce qu’elle constitue sensiblement « le dernier lieu de vie de ceux qui y entrent ». Le choc de l’entrée est ainsi fondé sur des bouleversements à la fois pratiques et symboliques, matériels et identitaires.

De part ce projet, la TESF espère atteindre la majorité des objectifs cités précédemment. Afin de vérifier l’efficacité du projet mais également afin de voir les éventuelles améliorations à apporter au projet, la TESF prévoit de réaliser plusieurs outils techniques d’évaluation. De ce fait, elle prévoit de réaliser un questionnaire d’évaluation à destination des résidents ayant participé à l’animation mais également une grille d’observation qui lui permettra de voir comment les couronnes et les pancartes de bienvenue sont disposées dans les chambres des nouveaux arrivants et si elles sont bien disposées par les agents de services logistiques lors de la réfection des chambres. De plus, elle envisagera de réaliser un outil technique d’évaluation, en partenariat avec le service d’animation de l’établissement, permettant de voir si suite au dépliant réalisé, les résidents participent plus activement à la vie de l’établissement et donc par conséquent aux animations. Ces outils d’évaluation permettront ainsi de mettre en reliefs divers axes d’amélioration dans le but d’augmenter la qualité de l’action en cas d’extension du projet ou de son éventuelle reconduite. Pour conclure, il est important de constater qu’en effet, l’entrée en maison de retraite est la période la plus importante pour la réussite du séjour de la personne âgée. Il est donc essentiel qu’elle se passe dans les meilleures conditions possibles. Aux vues de la situation, la TESF à donc décider de mettre en place un projet d’action autour de cette thématique. De par la création des couronnes de porte de bienvenue mais également des pancartes de bienvenue, la TESF espère améliorer au mieux la qualité d‘accueil et de service proposés aux usagers de l’EHPAD. Elle espère également insuffler un sentiment de cohésion sociale entre les résidents. Dans la continuité du projet, la TESF envisage de réaliser une action auprès des familles des résidents pour que ceux-ci participent et soit pleinement acteurs de la nouvelle vie de leur parent-résident. Ce projet a permis à la TESF d’acquérir de l’expérience professionnelle de par la gestion du temps de réalisation du projet, de par les différents échanges avec les professionnels de l’institution autour de l’accueil du résident mais également de par la gestion de l’animation des séances thématiques autour d’un groupe de résident. Cela lui a aussi permis d’acquérir davantage d’aisance et d’assurance en termes de communication professionnelle.

Vous devez être inscrit pour continuer
Continuer

*** Reseau LeSocial.fr ***