le Social
Bienvenue! Veuillez vous identifier ou vous inscrire.
. | MESSENGER | METTRE EN FAVORIS
  Ecrits >> Fiche de lecture >> Educateur spécialisé >> Sous le signe du lien Boris Cyrulnik
Description : Si mon choix s’est porté sur cet ouvrage, c’est que la notion de lien, dans une optique de travail auprès de personnes désocialisées, souffrant de maladie mentale ou de troubles du comportement, m’est apparue comme primordiale dans une tentative de compréhension des origines de la défaillance. Le processus d’attachement imprègne la manière dont nous menons nos vies. Il me semble donc important de prendre en considération la forme qu’a pu revêtir cet attachement, de voir comment se sont tissés les liens, afin de regarder de façon un peu plus distanciée certains comportements qui peuvent dérouter ou être mal interprétés. L’angle adopté pour étudier ici ce concept d’attachement, l’observation éthologique m’a vivement intéressée et c’est une des raisons qui m’a poussée à me plonger dans cet ouvrage.

Extrait : I. Identification du document et de l’auteur : Le livre dont il est ici question a été écrit par Boris CYRULNIK et s’intitule Sous le signe du lien. Cet essai de littérature générale est inspiré par l’éthologie, étude des mœurs en milieu naturel. C’est un ouvrage de vulgarisation scientifique où apparaissent des concepts appartenant au champ de la biologie, de la psychanalyse, de la sociologie, de l’ethnologie etc. L’étude s’appuie sur la démarche de l’observation éthologique, qui est une démarche clinique d’observation scientifique d’un objet donné. L’auteur, Boris CYRULNIK, est né en 1937. Il est médecin-neurologue, psychiatre et psychanalyste. Il anime un groupe de recherche en éthologie humaine, ou ethnopsychiatrie, à l’Hôpital de Toulon-La Seyne, et enseigne l’éthologie à l’Université du Var. Ses premières observations en éthologie humaine datent de 1968 et il a publié depuis plusieurs articles scientifiques concernant notamment les comportements des nourrissons. Il a parallèlement écrit plusieurs ouvrages généralistes, accessibles aux non-scientifiques. Sous le signe du lien (1989) est chronologiquement le troisième livre dans sa bibliographie. Cet ouvrage a permis à Boris CYRULNIK d’être connu du grand public et a reçu en 1990 le prix Sciences et Avenir. Sa dernière publication s’intitule L’ensorcellement du monde, parue en mars 1997. II. Présentation de l’idée générale : Dans Sous le signe du lien, Boris CYRULNIK dresse une histoire de l’attachement, histoire naturelle qu’il situe dans l’observation éthologique des comportements humains, de la vie intra-utérine à la vieillesse. Il met ainsi en évidence le lien d’attachement qui unit la mère et l’enfant, lien qui se met en place dès la période fœtale par le biais des interactions sensorielles et notamment celle qu’introduit la parole. L’attachement a pour cadre le champ fantasmatique de la mère qui projette ses représentations inconscientes sur son bébé. Evoluant dans le cadre sécurisant de cet attachement, l’enfant peut explorer l’inconnu, notion investie par la figure paternelle, et accéder ainsi à l’individuation. Boris CYRULNIK insiste également sur la sexualisation précoce des comportements qui induit les conduites sexuelles futures. En introduisant le concept d’empreinte amoureuse, CYRULNIK situe l’attachement dans une dimension à la fois biologique et psychique où l’individu serait plus ou moins sensible à certaines informations à un moment plutôt qu’à un autre. Le tissage du lien d’attachement, parce qu’il inhibe le désir sexuel dans le cadre de ce lien, accrédite la thèse de l’évitement de l’inceste en milieu naturel. Il engendre également un engourdissement du désir qui fait dire à Boris CYRULNIK que le renforcement du lien d’attachement provoque dans le couple la fin du sentiment amoureux. L’auteur met ainsi en avant par son approche éthologique la complexité des éléments qui entrent en jeu dans la constitution de la personnalité. Privé du lien d’attachement, soumis aux carences affectives, le développement biologique et psychologique du sujet est perturbé par cette perte du lien, qui seul permet l’émergence d’un cadre sécurisant et socialisant.

Vous devez être inscrit pour continuer
Continuer

*** Reseau LeSocial.fr ***