bébé bilingue

La communauté Orthophoniste se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
Cecile

bébé bilingue

Message non lu par Cecile » 25 juin 2012 11:58

Bonjour,

Je suis enceinte de quelques semaines, mon mari tient absolument à ce que je parle espagnol à notre enfant. J'ai moi même à coeur qu'il parle cette langue, en revanche, je ne me sens pas capable de la lui parler à 100%, la langue de ma maman étant le français j'ai appris à caliner en français, gronder en français... tout ce vocabulaire affectif ne serait pas naturel pour moi dans une autre langue bien que je sois bilingue.
Je suis française, née de père espagnol et mère française. Ma langue maternelle est le français. J'ai rapidement eu une immense affection pour l'espagnol de part mes grands parents et les vacances en Espagne chaque été mais on ne m'a jamais parlé espagnol à la maison. Je suis grace à cela devenue professeur d'espagnol et parfaitement bilingue.
Pensez vous que je puisse parler les 2 langues dés la naissance à mon enfant? Pensez-vous que la règle un parents=une langue doit être stricte. Je pensais consaccrer quelques instants par jour à l'espagnol, quelques jeux, quelques comptines, le plus possible mais repasser en français quand je me sens moins à l'aise.
Qu'en pensez-vous?
Merci beaucoup pour vos réponses.
Cécile

Josette

Re: bébé bilingue

Message non lu par Josette » 15 janv. 2013 13:59

Ma réponse arrive un peu tard e j'ignore si Cécile la lira.
simplement, m'étant trouvé dans le même cas de figure qu'elle, je voudrais lui dire que j'ai eu la même réaction.
de mère française, de père d'origine italienne, j'ai toujours parlé le français avec mes parents. j'ai appris l'italien au lycée et dans ma famille italienne pendant les vacances d'été.
je suis moi aussi devenue professeure d'italien. je connais un peu le langage avec lequel on câline les bébés italiens car je me suis occupée de mes petits neveux pendant les vacances quand j'avais quinze ans.
Mais lorsque l'un de mes enfants m'a demandé de ne parler que l'italien avec mon petit-fils, je me suis sentie mal à l'aise car la langue n'est pas un apprentissage purement intellectuel, elle contient tune charge émotionnelle très forte et j'avais ENVIE de lui parler français.Nous avons néanmoins essayé mon mari et moi de le faire -mon mari étant plus à son aise car il a vécu dans un contexte quotidien plus italien que le mien, bien qu'il ne soit pas comme moi bilingue; notre petit-fils a assimilé très facilement les expressions très simples que nous lui avons apprises quand il a commencé à parler mais c'est nous qui n'avons pas eu envie de persévérer et aujourd'hui je suppose qu'il les a oubliées.
ce n'est pas pour rien que l'on parle de langue maternelle et je suppose que si nous avions eu une mère espagnole ou italienne et un père français, la transmission se serait faite de façon naturelle et irréfléchie.

Répondre