boulimie

La communauté Diététicien se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
Gaëlle

boulimie

Message non lu par Gaëlle » 23 janv. 2011 14:58

Bonjour, je suis dietéticienne je suis à mon compte depuis un an, j'ai le cas actuellement d'un homme en surpoids qui souffre de boulimie liée à une grande anxiété et nerveusité. Il est suivi par un psychiatre en parallèle. Je manque de conseils pour l'aider à franchir ce cape, du moins à faire en sorte que la perte de poids soit possible.
Jaimerais avoir la possibilité de dialoguer avec d'autres professionnels (diététicien, médecin ou psychologue) car ce n'est pas facile de se retrouver seule face à certains cas. Merci à ceux qui me répondront !

Zoé

Re: boulimie

Message non lu par Zoé » 04 mars 2011 22:59

Bonjour Gaëlle,

Pour ma part j'ai pas mal travaillé sur les troubles du comportement alimentaire. Si cela peut t'avancer dans ta démarche professionnelle, je ne te conseille surtout pas d'envisager un régime avec quelqu'un de boulimique. Cela ne ferait qu'empirer les choses à moyen et long terme, le faire culpabiliser d'autant plus et le maintenir dans le "contrôle cognitif".
En fait, la boulimie n'est que le dessus de l'iceberg, c'est la conséquence de tout un tas de choses cachées et ce sont ces choses cachées qu'il est important de traiter. (en référence à l'histoire de la personne etc)
Je te conseillerais de l'orienter vers un suivi psychologique un peu plus renforcé et axé sur différentes pratiques comme la médiation corporelle ou les TCC afin de lui apporter un suivi adapté car ce n'est très certainement pas par la mise en place d'une conduite alimentaire (qui entretient forcément le contrôle) que cette personne arrivera à sortir de cette maladie qui est un forme de contrôle (en plus ces personnes culpabilisent énormément de prendre du poids).
L'un des grand symptômes des troubles alimentaires est l'obsession de la nourriture, il y a aussi une question de crise identitaire et donc je pense qu'il serait important qu'il s'épanouisse sur d'autres plans, qu'il apprenne à se connaître, à se remplir d'autre chose que de la nourriture en acceptant de se faire plaisir et bien sur, qu'il apprenne à prendre confiance en lui et conscience de son corps.

Voilà, en espérant ne pas être trop confuse et t'avoir apporté un petit peu d'aide ! Bon courage pour ce suivi et n'hésite pas si tu as des questions !

Zoé

gaelle

Re: boulimie

Message non lu par gaelle » 10 mars 2011 11:50

Merci Zoé pour ta réponse !

Peux-tu m'en dire d'avantage sur la médiation corporelle et les TCC, qui sont des termes que je ne connais pas ! Je te remercie ...
Gaëlle

Margot

problèmes alimentaires

Message non lu par Margot » 03 mai 2011 14:13

Bonjour, je m'appelle Margot, j'ai 14 ans et si je vous écris aujourd’hui c'est parce que je crois avoir un problème avec la nourriture.
Des fois, je suis vraiment écœurée par la nourriture, manger à table est un supplice et dans ce cas là, je mange vraiment très peu, mais ça c'est mes parents qui me le font remarquer, parce que pour moi ce que je viens d'avaler, c'est déjà énorme. Le simple fait de voir ou d'entendre quelqu'un manger me donne envie de vomir.
D'autres fois c'est quasiment l'inverse, j'ai un besoin de manger des quantités astronomiques de tout ce qui est comestible, et pourtant je n'ai même pas faim. Alors je me sens vraiment mal et j'ai envie de vomir, souvent je me retient mais d'autres fois c'est intenable, comme par exemple la fois où j'ai mangé une tablette entière de chocolat, et après je suis allée directement au dessus de la cuvette. Depuis j'ai horreur du chocolat.
Au début tout cela ne m'inquiétait pas parce que mon poids était stable, mais j'ai perdu, en même pas 1 mois, 4kg. Pour me rassurer, je me dis que c'est juste une crise d'adolescence, mais j’entends tellement de choses aujourd'hui, que j'ai commencé à me poser des questions.
Merci pour votre écoute, j’attends de vos nouvelles.

Répondre