conditions de travail en lieu de vie

La communauté des travailleurs sociaux se retrouvent sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur leur engagement dans le travail social, les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
PSR

Re:

Message non lu par PSR » 05 avr. 2016 23:40

Bonsoir, pour appliquer la CC 66 il faut le budget qui va avec et sans un département qui joue le jeu pas possible. Il ya des crions qui s organise sur le travail en lieu de vie mais le ministère est silencieux lors des questions à l'assemblée ou au sénat. Pas de réponse....
Nous sommes une minorite sacrifiée pour la cause .....

Gwenn

Re: conditions de travail en lieu de vie

Message non lu par Gwenn » 08 mai 2016 20:24

Je suis assez surpris du nombre de contre vérité que je peux lire dans cette discussion. Tant au niveau du cadre du travail, que des statuts de Permanents, mais aussi sur le lien entre Lva et cd !!!
Je ne peux que conseiller à ceux d'entre vous qui se posent des questions de se rapprocher de la fédération des Lva et de ses représentants.

El B

Re: conditions de travail en lieu de vie

Message non lu par El B » 02 nov. 2016 23:41

Voir disparaître les lieux de vie à terme...

Je viens de me faire jeter d'un LVA après avoir demandé plus de respect des salariés.

Je suis bloqué dans la cabane où on me loge et je ne peux même plus accéder à la maison, ni parler aux enfants, ils se font punir si ils viennent me voir.

Je suis en poste avec interdiction de travailler jusqu'à ma fin de contrat. j'ai bossé 3 ans non stop...

Le vivre avec il disait l'autre...

patou

Re: conditions de travail en lieu de vie

Message non lu par patou » 23 nov. 2016 16:34

bonjour a tous et toutes....
ce forum m'intéresse pas mal car moi je suis salariée a temps plein dans un LDVA(très mal tenu par le dirigeant et son assistant permanent) je vois des choses affolantes voire irresponsables...je ne sais pas ou je vais car l'ambiance est horrible et ces deux dirigeants essaient de mettre la pression aux salariés (2)...je pense qu'ils désirent travailler à deux !! car ce directeur est dépensier....
je ne connais pas ma convention et je suis employée de maison ...qui peux me renseigner ? merci : patricia

Rio

Re:

Message non lu par Rio » 02 déc. 2016 19:22

Les lieux de vie souffrent d'une image extrêmement négative qui, à mon avis, conditionnera tôt ou tard leur disparition. Comme je l'ai lu ici, beaucoup ne tiennent pas sur le long terme. Trop de mouvement dans le personnel, image locale catastrophique, tout se sait. Salariés, ne vous laissez pas faire... et sachez arrêter, partir, car il n'y a rien à attendre. Le Code de l'action sociale et des familles est lamentable pour les salariés des lieux de vie.

stevens

Re: conditions de travail en lieu de vie

Message non lu par stevens » 03 déc. 2016 13:46

bonjour , je viens de prendre connaissance de votre post et j aimerai savoir ou vous en etes en matiere de prudhomme? Quel en est le résultat ?
Je suis en arret pour TMS. epuisement etc... avec des inegalites de touut ordre contrat , medecine du travail

Meras

Re: conditions de travail en lieu de vie

Message non lu par Meras » 20 févr. 2017 23:46

Bonjour, je sais bien que votre message n'est pas d'aujourd'hui mais est il possible de savoir comment c'est fini le procès. Je mets moi aussi mon ex-employeur aux prud'hommes avez vous des conseils?

angele bousquet

Re: conditions de travail en lieu de vie

Message non lu par angele bousquet » 16 mai 2017 19:59

Bonjour,
je ne sais pas si vous aurez ce message vu que votre post date de 2015 mais je suis en pleine reflexion de creation d'un lieu de vie.
je possede un centre equestre avec des batiments et je cherche quelqu'un pour reflechir et monter ce projet avec moi. Vous disiez etre disponible et favorable à un cadre rural c'ets le cas !!
merci en tout cas de me repondre pour m'aider à reflechir à ce projet
mon tel 06 61 18 92 56
cordialement,
angele bousquet

Ilze

Re: conditions de travail en lieu de vie

Message non lu par Ilze » 26 juin 2017 12:14

Bonjour,

je travaille en tant qu'assistante permanente lieu de vie dans une institution qui n'a pas de statut de LVA. Elle a le statut d'une institution médico sociale pour les personnes handicapées (foyer de vie, hébergement). Ce qui ressemble à une LVA c'est que les 46 accueillies sont repartis dans les petites unités de vie de 6 à 10 personnes, mais ce qui est différent c'est que ces unités ont une autonomie très relative, elles dépendent toutes du même chef de service qui, lui, n'est pas un permanent. Le chef de service travaille sous l'autorité du directeur d'institution comme dans une institution médico sociale lambda.
Souvent nous sommes demandés d'aller pour quelques heures, voir journée ou même la nuit dans un autre unité de vie.
Vu la quantité de travail que nous accomplissons - douches et repas, réunions éducatives, ménage, sorties, activités, accompagnement aux rendez-vous médicaux et paramédicaux, parfois j'ai impression que le contrat de permanent de lieu de vie est juste un prétexte d'une main d’œuvre pas cher: si on embaucherait des gens avec un contrat de 35 heures, il faudrait embaucher deux salariés à la place d'un seul, car nous faisons environ 66 heures pas semaine de travail effectif.
Est ce que c'est normal d'utiliser cette option de contrat de permanent de lieux de vie de cette façon? Comment est ce que ils ont pu obtenir le droit d'embaucher des permanents sans statut de LVA?

UnPermanentHeureux

Re:

Message non lu par UnPermanentHeureux » 17 nov. 2017 22:16

Rappelons que le travail en LIEU DE VIE (là où l'on vit) est avant tout un ENGAGEMENT, pas un emploi alimentaire!

On y travaille pour faire autrement, vivre avec les personnes accueillies! Alors oui on a beaucoup de temps de présence mais c'est un choix et c'est l'essence même du LVA qui vise à reconstruire la permanence du lien.

Je suis personnellement choqué de voir des discours de cette sorte. Travaillant en LVA, je trouve que les limites de présence sont plus une contrainte qu'autre chose au quotidien.

Il vaut mieux ce renseigner avant de travailler en LVA car c'est un MODE DE VIE, retournez dans les institutions classiques et mortifères si vous préférez ce type de "travail".

De là vient le problème, de la conception même de ce qu'est le vivre ensemble; personnellement je ne le vois pas comme un travail, j'ai des responsabilité mais sinon je passe du bon temps avec des gamins un peu fous ou perdus mais on se marre bien quand même.

Toutefois, tous les LVA sont différents et certains fonctionnent effectivement comme de petites entreprises ou des institutions classiques, fuyez les!

L'important dans un LVA c'est le vivre ensemble, c'est la parole, le partage et pas les horaires !? compte-t-on le temps passé avec nos enfants, nos parents, nos amis? Alors...

Réfléchir en salarié c'est pour moi partir du mauvais pied. Par contre, réfléchir en tant qu'individu qui partage sa vie avec d'autres et comment faire en sorte que tout ce petit monde ait son intimité, du temps pour lui et penser en terme de bien-être, on tient le bon bout!

Après tout ce n'est que mon avis mais vouloir faire différemment et baser les termes du vivre ensemble sur le salariat et les conditions de TRAVAIL c'est biaiser la réflexion dès le départ.

Cordialement

Répondre