Couper les ongles quand on est éducateur

La communauté Moniteur-éducateur se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
jocepamo
Messages : 2
Inscription : 13 juil. 2019 11:24

Couper les ongles quand on est éducateur

Message non lu par jocepamo » 13 juil. 2019 11:29

Bonjour,
Notre hiérarchie essaie d'imposer aux éducateurs spécialisés et moniteurs éducateurs, en foyer d'hébergement, de couper les ongles (mains, pieds) aux personnes accueillies. Ils nous disent que c'est un acte de la vie quotidienne. Nous pensons que c'est un acte infirmier ou à faire par pédicure si pathologie (diabète...). Qu'en pensez vous ? Nous cherchons des textes légaux pour attester de la véracité de notre avis. Merci !

baleste
Messages : 123
Inscription : 04 janv. 2018 13:08

Re: Couper les ongles quand on est éducateur

Message non lu par baleste » 14 juil. 2019 15:33

Franchement, où suis-je ?

Mais oui, couper les ongles est un acte de la vie quotidienne.
Où allez-vous si vous exigez de le faire faire par un "spécialiste ?
La douche ? vous ne la surveillez pas ? Vous n'y participez pas en distribuant le shampoing, en frottant le dos des gamins ? Vous avez besoin d'une infirmière diplômée pour cela ?

Vous veillez à la propreté des enfants, non ?
Vous veillez à ce qu'ils mangent régulièrement, à satiété, de manière équilibre et que les repas se prennent dans le calme, non ?
Vous veillez à ce qu'ils aient les cheveux propres et bien taillés, non ?
Vous veillez à ce qu'ils sortent avec un imperméable quand il pleut ?
Qu'ils aient de bonne chaussures quand il neige ?

Les ongles font partie de ces soins élémentaires, il me semble.
SVP évitez de passer vos soirées en salle de veille à papoter sur les notions de transfert ou autres niaiseries que vous ne maitrisez même plus. L'encadrement d’enfants, handicapés c'est du concret très simple !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

jocepamo
Messages : 2
Inscription : 13 juil. 2019 11:24

Re: Couper les ongles quand on est éducateur

Message non lu par jocepamo » 20 juil. 2019 15:35

Bonjour,
Plusieurs questions ou précisions :
- Pourquoi tant de colère ?!? Réfléchir au sens de nos actes (éducatifs ou pas) c'est un peu la base, pour éviter "l'action-réaction" et sortir des évidences ou habitudes, non ?
- Je parle d'un foyer d'hébergement = personnes adultes et non enfants, cela induit autre chose dans l'accompagnement me semble t il
- Vous dites "handicapés" faites un effort pour au moins écrire personnes handicapées ou similaire, les mots ont un sens...

Bon merci tout de même de votre retour... ça prouve que le sujet n'est pas anodin (d'où la colère ?)
Je continue mes recherches, j'ai déjà trouvé l'info que couper les ongles de pieds est un acte infirmier car à risque, c'est là où je me questionne. Vous parlez de shampoing, de pluie... déjà moins de risques non ? :)

baleste
Messages : 123
Inscription : 04 janv. 2018 13:08

force de tout embrouiller on voit

Message non lu par baleste » 20 juil. 2019 22:08

Il faut avoir l'esprit mal tourné pour voir de la colère dans ma réponse qui se voulait simplement claire et surtout nette.
Voilà un problème qui ne mérite pas une discussion.

Vous parlez d 'adultes ? Mon propos est tout à fait valable pour des adultes. Exemple : un des moyens de savoir si les personnes âgées dépendantes sont bien suivies est tout simplement de regarder leurs pieds : si les ongles se retournent sur les les doigts de pieds il y a des chances pour leur toilette soit négligées et si la toilette (base, non ?) est négligée qu'en est-il du reste ?

Quand au langage politiquement correct, je vous le laisse. A force de tout embrouiller, on voit le résultat : manifestement vous ne savez plus qui vous êtes, ce que vous devez faire et même comment le faire...

Je vous remercie pour votre réponse car elle illustre combien les formations sont négligées et vides de tout. Et combien , à force de réclamer tout et sont contraire vous vous trouvez en pleine déshérence.

Bon courage quand même et toutes mes félicitations à votre directeur : il lui faut beaucoup de courage pour travailler avec des autistes inconscients. Continuez de chercher des "textes légaux" au lieu de vous demander ce que vous pouvez faire pour les personnes que l'on vous confie. Je vous rappelle que -légalement- on vous les confie car vous seriez des "personnes dignes de confiance" (texte de loi, je ne me souviens plus laquelle mais je suis sur de son existence).

christ41
Messages : 40
Inscription : 10 févr. 2018 21:02

Re: Couper les ongles quand on est éducateur

Message non lu par christ41 » 05 août 2019 18:20

salut,

de la nuance...

L'interrogation sur le coupage des ongles n'est pas anodin, ni incensé...des établissements cherchent à éviter d'embaucher le personnel adéquat propre à chaque tâche et à faire faire dans la "polyvalence"...pour autant, les aides soignants et infirmiers sont certainement plus à même dans cette tâche que les éducs...tout comme ces derniers seront plus à même de nouer des relations de confiance dans des actes du quotidien comme les courses.

D'un autre côté, le soin fait bien partie des actes du quotidien...dans ce cas, oui l'éduc peux faire cet acte; pour ma part, je ne me sens pas à l'aise pour faire ça, et je laisse les aides soignantes s'en occuper, ce qui convient à tous.

Oui, il peut y avoir la tentation de l'éduc qui fait tout; et dans le même temps, il est censé savoir gérer l'ensemble du quotidien (et couper les ongles en fait partie.
Christ41

Répondre