Pour être notifié de nouveaux messages, entrer dans un forum puis cliquer sur "S'abonner au forum" (+ infos)

Du confinement à la carotte...

La communauté des travailleurs sociaux se retrouvent sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
Po3m
Messages : 252
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par Po3m » 14 nov. 2020 02:11

Bonsoir Nattie,
Merci, j'irai découvrir.
Juste, je préfère le terme "lanceurs d'alerte", issus de l'objection de conscience : cherchant à se rapprocher du vrai, du réel, à "éveiller" la raison...
plutôt que celui "d'alarmistes" dont la sonorité passe mal à mon oreille, connotation péjorative : cherchant à embraser, les peurs, le sensationnel...
Mais c'est probablement moi qui le ressent ainsi. Ce n'est pas du tout pour vous corriger...
Le lanceur d'alerte est tout sauf Nostradamus. Cela repose sur une réalité tangible mais que l'on ne peut directement percevoir avec nos sens, physiquement, donc que l'on a naturellement du mal à croire, puisqu'on ne le réalise pas dans notre vie courante. Bien sûr, il y a ce virus, mais des virus, et des bien plus dangereux, il y en a toujours eu. Et dans les temps à venir, il y en aura davantage (du à la réduction des espaces de vie du règne animal dans son ensemble à cause de l'Homme). Alors si on commence à (sur)réagir ainsi... de façon inadaptée, car il y a des enjeux politiques et commerciaux/financiers considérables = nous ne sommes pas sortis de l'auberge ! Pour certains (puissants), le Covid est une aubaine ! Et dans les services hospitaliers, c'est la course aux subventions. Il est plus avantageux pour un service de déclarer un patient mort du Covid, même s'il est mort d'autre chose, du une comorbidité (merci Pr.Raoult), car ainsi, ils perçoivent davantage de subventions et ça fait augmenter artificiellement le nombre de décès dus au Covid... mais tout fini par se savoir, la preuve, je l'écris. Ainsi va le monde réel (celui des humains qui fonctionnent par intérêts immédiats). Malheureusement.

Po3m
Messages : 252
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par Po3m » 14 nov. 2020 02:33

Je recolle votre message et lien ici de sorte à ce qu'il se trouve sur la dernière page.

"Bonsoir,

Nous avons besoin de comprendre malgré tout , ce qui nous arrive, c’est vrai que les alarmistes clamaient haut et fort la venue d’orages sur le peuple terrien, conséquence de nos folies consuméristes ....
Un film documentaire « Hold-up » réalisé avec un financement participatif dit complotiste est visible à tous pour le moment, juste pour nous questionner et Pourquoi pas ?!"

https://www.youtube.com/watch?v=m28oYzhZAgU

chamce
Messages : 298
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par chamce » 15 nov. 2020 12:27

""La pandémie dans laquelle nous avons été projetés a fait éclore au grand jour quelques phénomènes déplaisants qui jusqu’à tout récemment étaient limités aux sous-sols des complotistes et à la marge de la pensée publique.

Toute une flopée de troglodytes que les règles imposées par les gouvernements en raison de la pandémie propulsent hors de leurs grottes au grand désarroi de la majorité des citoyens, qu’ils se plaisent à affubler des surnoms de moutons et d’autruches parce qu’ils respectent les lois et leurs voisins.


Ces « visionnaires » sont instantanément devenus des héros improbables aux yeux d’une partie des quelque 23 % de Québécois qui croient que le virus de la COVID a été créé en laboratoire et des 13 % qui suspectent un lien entre ce virus et la technologie 5G. Mais comment et pourquoi cela s’est-il produit ?

La plupart des analystes attribuent à Internet et aux réseaux sociaux une large part de responsabilité dans ce déferlement de libertariens intransigeants, pour lesquels le port du masque est un outrage, de prophètes déjantés qui associent la vaccination et les mesures de confinement à Big Brother d’Orwell, de voyants hallucinés qui détectent la présence du grand comploteur Bill Gates partout, et de vaticinateurs qui révèlent la face cachée du monde sous l’inspiration d’ondes électromagnétiques.

Rien de nouveau

Mais en fait, les complotistes et autres gourous de cet acabit, qui feraient rire s’ils n’étaient dangereux, ne sont pas le fruit de la génération spontanée, et les idées burlesques qu’ils défendent n’ont rien de nouveau. Les théories complotistes reposent toutes sur les mêmes scénarios et les mêmes schémas : elles sont latentes, mais prennent de l’ampleur en période de crise ou à l’occasion d’un événement dramatique ; elles sont propagées par des marginaux ou des intellectuels déclassés ; elles postulent l’existence de forces occultes qui se sont développées au sein de l’élite et qui fomentent une ou des conspirations ayant pour objet le contrôle des esprits ou la dictature ; et elles appellent à la résistance contre ces puissances maléfiques qui menacent l’enchantement du monde.

De plus, à l’instar des gnostiques du IVe siècle, qui se percevaient comme une minorité ayant perçu l’étincelle divine, les complotistes croient faire partie d’une élite éclairée, quoique méprisée, qui a déchiffré le réel au-delà des apparences et possède ainsi une connaissance qui les rend plus sagaces que la majorité.

À la fin du XIXe siècle, sur fond de développement du capitalisme industriel et de structuration du mouvement communiste, une théorie complotiste célèbre et exemplaire voit le jour : le monde serait l’objet d’une conspiration, imaginée et gérée par sept vieux sages juifs, dont le but serait la domination du monde et l’anéantissement de la chrétienté. Ces juifs sataniques soutiendraient à la fois le capitalisme et le communisme et, en fomentant des guerres et des révolutions, chercheraient à établir la suprématie juive sur la planète.

On le voit, ce Protocole des Sages de Sion s’apparente de très près aux accusations farfelues lancées contre Bill Gates. Il représente l’archétype des schémas complotistes : sous des apparences anodines ou derrière un voile opaque, des forces occultes cherchent à renverser les institutions comme le christianisme ou les valeurs comme la liberté pour instaurer leur dictature sans âme.

En réalité, comme l’écrivait le politologue Pierre-André Taguieff, la pensée complotistes a pour fonction, au moyen de l’invention d’une machination qui n’existe que dans l’imaginaire, d’organiser un contre-complot visant à mobiliser les masses dans le but de détruire les forces conspiratrices et de rétablir l’enchantement, perturbé ou menaçant de l’être par ces « maîtres du monde sans scrupule ».

En ce sens, il ne devrait surprendre personne que la plupart des complotistes militent dans des mouvements ou des partis marginaux qui prônent des « révolutions » visant à sauver ou à rétablir un ordre enchanté qui n’a jamais existé. Forme d’esprit critique dévoyé, la pensée conspirationniste est « une sublimation du religieux sous une forme sécularisée ».""

Po3m
Messages : 252
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par Po3m » 15 nov. 2020 14:25

Bonjour,

J'ai visionné ce film.
Je préfère qualifier cette vidéo de film, et non de documentaire.
On peut éprouver le ressenti suivant : faire passer une thèse complotiste (effectivement), en exploitant les failles systémiques et erreurs commises par les spécialistes/scientifiques/gouvernement. Faire passer des faits vérifiables et vrais pour faire passer la pilule, pour glisser une thèse complotiste.

Mais ceci est "un sentiment".
Je me réserverai bien d'aller copier/coller par facilité des arguments qui dénoncent ce film d'office comme complotiste. La plupart des articles parlent de 30 mensonges glissés dans le film, mais n'exposent pas la liste (ou ce qui cité en exemple est caution à interprétation). C'est léger...

Je ne crois pas qu'il faille chercher les contre-argumentaires, mais qu'il faut un minimum réaliser ses propres recherches.

Je vais m'employer à (re)-visionner ce film pour y prendre des notes. L'analyser.
Ensuite, je vais mener quelques recherches personnelles, à propos des sources citées et des intervenants présentés.
Puis, je vous exprimerai alors ce que j'en pense. Je vous en ferai un exposé.
Je n'y passerai pas ma vie, mais ça mérite de s'y pencher.
Méthode, analyse, réflexion.

NATTIE
Messages : 136
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par NATTIE » 15 nov. 2020 15:01

Bonjour,

Ce film documentaire suscite le débat et c’est très bien, ensuite bien sûr il ne s’agit pas de prendre tout comme vérité mais de s’opposer et invectiver les concitoyens sur une forme de répression utra violente qui s’abat sur nous alors que les secteurs médicaux étaient déjà aux abois avant la venue de ce virus sans que personne ne s’en préoccupe vraiment !!!
Et de toute façon, il est en notre pouvoir de décrier les politiques, le système des premiers de cordées voulant gérer, diriger les derniers de cordées, les suiveurs, la plèbe de façon arbitraire et égoïste qui de plus en plus nous amènent dans des situations inédites et ubuesques comme aujourd’hui car la symbolique que nous révèle et contraint ce virus du visage masquée et de la distanciation sociale ....est très éloquente sur ce que nous sommes car rien n’est Anodin.

Pour les marginaux ou des intellectuels déclassés cités ci-dessus :

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/h ... -19_149131

Pour entendre un point de vue détaillé et controverse objective :

https://www.youtube.com/watch?v=VdpfL4rCVa0&app=desktop

chamce
Messages : 298
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par chamce » 15 nov. 2020 17:49

"" Les pandémies grippales du XXe siècle

** Au cours du XXe siècle, trois pandémies grippales sont survenues successivement. En 1918-1919, la pandémie dite de la "grippe espagnole" due au virus A(H1N1) a touché le monde entier. Les estimations disponibles sur le site de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indiquent qu’au moins 40 millions de personnes en seraient décédées. Les pandémies suivantes ont été beaucoup moins sévères : en 1957-58, la "grippe asiatique" liée au virus A (H2N2) et en 1968-69, la "grippe de Hong-Kong" due au virus A(H3N2).

En 2009, une nouvelle pandémie est survenue, due à un nouveau virus A(H1N1) pdm09 qui résultait d’une combinaison de différents virus grippaux d’origine aviaire, porcine et humaine.

Une survenance régulière

** Ces pandémies font partie du cycle normal de la circulation des virus grippaux chez l’Homme. Elles démarrent quand un nouveau virus grippal est capable d’infecter l’Homme et qu’il se transmet facilement de personne à personne, car la population est peu ou non protégée contre ce virus.

** Ce virus prend généralement la place de l’un des virus jusqu’alors responsables de grippes saisonnières participant aux épidémies hivernales et ce, jusqu’à la pandémie suivante. C’est ainsi que le virus A(H1N1), responsable de la pandémie de 1918, a circulé chez l’Homme jusqu’en 1957-1958, quand il a été remplacé par le virus A(H2N2) lors de la grippe asiatique.

** Pendant 10 ans, ce dernier a causé des épidémies de grippe saisonnière, jusqu’à la pandémie de 1968 lorsque le virus A(H3N2) a émergé et pris sa place. Depuis la dernière pandémie de 2009, le virus A(H1N1) pdm09 a totalement remplacé le virus A(H1N1) qui co-circulait avec le virus A(H3N2) depuis 1977.

Une ampleur et une gravité variables en fonction des pandémies

** Les virus grippaux, qu’ils soient saisonniers ou pandémiques, possèdent généralement des spécificités qui les distinguent les uns des autres. Le profil des personnes les plus touchées n’est pas toujours le même que pour la grippe saisonnière.

Par exemple, les femmes enceintes étaient particulièrement à risque de formes graves, lors des précédentes pandémies grippales. La grippe espagnole s’est caractérisée notamment par sa sévérité importante chez les jeunes adultes.

** De même, l’ampleur et la gravité peuvent varier considérablement d’une pandémie à une autre. Ainsi la grippe espagnole a fait des millions de victimes, tandis que la pandémie de 2009 a été, en France, d’une ampleur comparable à celle d’une grippe saisonnière.""


"" En 2002, apparition du SRAS en Asie Orientale

** Il aura fallu très peu de temps pour que quelques cas de pneumopathie (le SRAS) en Chine se transforment en menace planétaire en 2002. Même si les mesures ont été prises très rapidement, la progression de l'épidémie est particulièrement effrayante. Comment en est-on arrivé là ? Petit retour sur les événements marquants de cette crise sanitaire mondiale.

16 novembre 2002 : Le premier cas de "pneumopathie atypique", ressemblant à une sorte de grippe apparaissent à Canton (Guandong) en Chine. La maladie aurait été transmise suite à un contact avec du bétail.

12 mars 2003 : 42 cas de pneumopathie atypique sont déclarés l'hôpital de Hanoi (Vietnam). Le premier malade identifié est transféré à Hong Kong, où il décède. L'Organisation Mondiale de la Santé lance un bulletin d'alerte. Mais la cause de la maladie baptisée syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) reste inconnue.

16 avril 2003 : L'Organisation mondiale de la Santé annonce qu'un nouvel agent pathogène, un coronavirus encore jamais observé chez l'homme, était l'agent causal du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

8 mai 2003 : Suite aux enquêtes en cours sur la nature des flambées épidémiques de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), l'OMS recommande, à titre de précaution, à toutes les personnes prévoyant de se rendre à Tianjin, en Mongolie intérieure ou à Taipei dans la province de Taiwan (Chine), de différer tout voyage qui ne soit pas indispensable.

Plus de 8 000 personnes ont été touchées dans 29 pays différents. 700 personnes sont décédées…""

** Gestion de la covid au Japon et en France

** le masque sanitaire

Au Japon :

On porte le masque de manière habituelle depuis la grippe espagnole de 1918 (400 000 morts). Depuis le Covid, presque 100% des Japonais l’ont en permanence sur le visage lorsqu’ils sortent de chez eux. Il est porté par les enfants dès 3~4 ans (en maternelle) depuis longtemps.

En France :

Beaucoup de gens en Occident jugent le masque liberticide depuis le début de son port réclamé à partir de mars.
Depuis fin octobre, le masque obligatoire pour les enfants à partir de 6 ans crée l’indignation

** les petits commerces

Au Japon :

Aucun magasin n’a baissé le rideau depuis le mois de mai sauf, comme partout ailleurs dans le monde, les commerces les plus touristiques. En plus du masque, du gel hydroalcoolique et des autocollants de distanciation physique (classiques un peu partout dans le monde), la prise de température est parfois effectuée à l’entrée.

En France :

La bataille fait rage pour déterminer les commerces non essentiels (notamment parmi les libraires) et faire fermer les rayons ad’hoc dans les supermarchés.
En parallèle, les syndicats et organisations entament des négociations pour une réouverture mi-novembre ou début décembre sur les boutiques critiques, par exemple les magasins de jouets ou les parfumeries, en vue de Noël.

Les bars, restaurants, salles de spectacles et cinémas sont totalement fermés avec le confinement. (...)"

""Sérénité japonaise et gestes barrière

** Hormis cela, il y a peu de signes d’inquiétude manifeste de la part d’une grande majorité de Japonais qui continuent de vivre selon leurs habitudes. Certaines entreprises en profitent pour encourager le télétravail .

** Le Japon étant un pays où, culturellement, on ne se sert pas la main et on fait encore moins la bise, la transmission du virus est moins importante . De plus, l’espace public et les transports sont bien plus propres que dans un grand nombre de pays du monde.""

** Japon // 126,5 millions d'habitants dont 26 millions de personnes âgées de + de 65 ans (le protocole sanitaire japonais est globalement respecté par la population)

*** morts de la covid // 1865

** France // 66,99 millions d'habitants dont 13 millions de personnes âgées de + de 65 ans

*** morts de la covid // 44 246 "
Dernière modification par chamce le 15 nov. 2020 18:43, modifié 3 fois.

Po3m
Messages : 252
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par Po3m » 15 nov. 2020 18:37

Chamce,

Merci simplement de ne pas envahir le sujet par un flot continu d'informations.
Je préfère des échanges personnels, même si sourcés, plutôt que du simple copié-collé dans ce topic.
Merci.

chamce
Messages : 298
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par chamce » 15 nov. 2020 20:03

Coronavirus : une difficile lutte contre l’épidémie de désinformation
Les chercheurs analysent comment se propagent les fausses informations et les théories du complot à propos du Covid-19 dans l’espoir d’en freiner la diffusion. (...)"
""https://www.pourlascience.fr/sd/science ... -19564.php""


""Odysee, le « YouTube libre » qui attire les complotistes français (...)""
" https://www.numerama.com/politique/6654 ... ncais.html "

Po3m
Messages : 252
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par Po3m » 15 nov. 2020 21:34

Ce n'est pas un problème de diffuser des films complotistes. Il ne faut pas prendre les gens pour des idiots.
Il n'y a aucun intérêt à "interdire" la diffusion de tels films. Ce qui est inquiétant est somme toute de pratiquer la censure sur ce type de contenu.
Forcément, si les canaux principaux pratiquent la censure, le film trouvera à se diffuser ne serait ce que sur les plateforme torrent. Tous les moyens de diffusion sont bons. Mais est-ce démocratique que de ne pas permettre l'analyse et le débat ? Ce film est-il "un simple troll" ? Ce qui est sûr est qu'il en génère de nombreux...

Je n'ai trouvé AUCUN média qui apporte une analyse SATISFAISANTE du film (empressés, course à l'info, ils se copient les uns les autres).
Le fond complotiste, certes, est présent. Mais je n'ai trouvé aucune autopsie sérieuse du contenu du film.
A ma première lecture, j'ai perçu quelques ficelles et la thèse du virus modifié en laboratoire et répandu volontairement pour d'un côté supprimer la monnaie physique et de l'autre permettre l'explosion du marché du vaccin me parait grosse.

Il y a un propos triangulaire dans ce film :

- Le virus serait volontairement propagé (après modifications sur base d'un brevet déposé),
- De puissants groupes de la pharmacopée et des organismes tels que menés par des gens comme Bill Gates n'auraient attendus que ça pour exploiter le marché du vaccin et engendrer des richesses colossales,
- Les géants de la technologie ont intérêt à faire disparaître la monnaie physique pour avoir un contrôle total sur chaque individu et en exploiter les données (puisque le seul moyen de paiement devenu serait : dématérialisé = smartphone ou alternatif pourquoi pas).

Ce triangle représente 3 axes forts et se permet de les relier idéologiquement.
Un brevet Covid-19 aurait été déposé il y quelques années mais ce serait une pratique "courante" et normale dans le monde de la recherche épidémiologiste (ce point "parmi d'autres" reste troublant malgré tout, car il était présenté comme "inconnu", alors qu'en effet un brevet porte son nom : je n'ai rien trouvé des journalistes à ce propos ?)...

- Personnellement, mon propre bon sens me laisse à penser que le virus est naturel, certes, mais son épidémie tout autant naturelle.
- Que certes, il y a un intérêt très important autour du marché des vaccins (personnellement je ne me ferai pas vacciné Covid et ma décision était prise dès lors que l'on commençait à parler d'un vaccin prêt en moins de 2 ans, donc aucunement influencé, ma décision m'appartient).
- Qu'en effet, les sciences biotechnologiques ET technologiques sont utilisées par des puissances industrielles qui voudraient obtenir un contrôle TOTAL de l'information concernant chaque individu (le smartphone étant un vecteur essentiel),

Et peut-être... voudraient également contrôler la circulation dématérialisée des échanges monétaires, les sciences des technologies du numérique fusionneraient alors avec les sciences économiques, y compris dans leurs applications et exploitations concrètes sur un marché qui alors imposerait "un ordre mondial nouveau"...

"Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?" (ou encore "1984")...

Ca m'inspire, je vais peut-être me remettre à l'écriture de SF.

Plus sérieusement, bien sûr que ce film repose sur des peurs réelles et une situation mondiale vacillante.
Ceci n'est pas mon analyse, je précise. C'était juste quelques réflexions en passant...
Dernière modification par Po3m le 15 nov. 2020 21:52, modifié 2 fois.

NATTIE
Messages : 136
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par NATTIE » 15 nov. 2020 21:43

Bonsoir,

De toute façon, aujourd’hui dès que nous avons une opinion divergente de la norme et des médias Mainstream nous sommes catalogués de complotistes et de manipulateurs ou je ne sais quoi !
Apparemment seul un son de cloche est toléré en ces temps d’incompréhension des mesures infligées à la population qui se caractériseront comme tout le monde le perçoit par une grande casse sociale, des fermetures de PME à foison, ect .....

De plus nous parlons des politiques menées depuis plus de 30 ans contre les hôpitaux de France avec toujours plus de rabais d’investissements et de moyens humains . J’aimerais savoir en quoi dénoncer ces faits sont de l’ordre du complot !! Personne n’est contre le port du Masque en milieu clos et lorsqu’il y a Foule mais même à l’extérieur seul , on vous oblige à vous y conformer, en pleine campagne 🙃.... Le Monde marche sur la tête et vous le savez très bien qu’il y a de l’abus de pouvoir ! Chacun doit aussi prendre ses responsabilités comme les Japonais, vous ne croyez pas.....

Bien sûr il est plus facile de renoncer à tout aujourd’hui pour se plaindre plus tard . Nous savons aussi que la médecine alternative est mal vu et le lobby pharmaceutique est d’après vous aussi inexistant , le monde des bisournours, excusez-moi, n’a jamais existé , ne soyez pas crédule et sachez que la réalité de la vie peut dépasser la science-fiction !

De plus ce film documentaire provient d’un financement participatif, a récolté 180 000 € alors qu’ils en demandaient 20 000 avec 5200 souscripteurs

Répondre