Pour être notifié de nouveaux messages, entrer dans un forum puis cliquer sur "S'abonner au forum" (+ infos)

Du confinement à la carotte...

La communauté des travailleurs sociaux se retrouvent sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
NATTIE
Messages : 136
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par NATTIE » 24 nov. 2020 22:26

Bonsoir,

2 bouquins, 2 visions et aujourd’hui Nous !!

Une dystopie...

https://www.youtube.com/watch?v=8lHcq-jaMr0

Ou

https://www.arte.tv/fr/videos/074580-00 ... es-mondes/

Po3m
Messages : 252
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par Po3m » 27 nov. 2020 23:15

Bonjour,
Merci, deux grands livres oui et une belle analyse.
Je peux quasi m'y voir dans ces personnages. Jusqu'à "l'amour interdit", tout y est :lol:
Nous, c'est une démocratie en bout de course et surtout une république "en danger" (ça peut encore prêter à sourire actuellement, mais on verra lorsque les problèmes d'immigrations seront devenues REELLEMENT ingérables)... car le monde actuel ne se prépare absolument pas aux déplacements humains massifs INEVITABLES... on ne peut pas dire qu'on ne sait pas... on SAIT... et pourtant...........;

NATTIE
Messages : 136
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par NATTIE » 28 nov. 2020 00:04

Bonsoir,

Les êtres humains ont toujours migré pour différentes raisons et surtout les européens sur toute la surface de cette Terre , peut-être que ce monde en déclin s’en trouvera renforcé , il n’y a pas que du mauvais dans la rencontre avec d’autre soi ....
Pièces jointes
1B118A4F-3A9D-4509-903B-290DBA6A507A.jpeg
1B118A4F-3A9D-4509-903B-290DBA6A507A.jpeg (227.71 Kio) Consulté 628 fois

Po3m
Messages : 252
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par Po3m » 28 nov. 2020 13:00

Bonjour

C'est vrai que l'humour permet d'éclairer la "violence" qui réellement dans ses principes, et par certains règlements structurels et institutionnels, n'est pas toujours du côté où l'on croit.

Po3m
Messages : 252
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par Po3m » 02 déc. 2020 04:32

Le Directeur de recherche au CNRS, Laurent Mucchielli, est-il complotiste ? (C'est bien sûr de l'ironie)...

https://www.youtube.com/watch?v=bBvcf89ngkg

"Mais que viens-je faire dans cette galère ?" - Laurent Mucchielli, directeur de recherche au CNRS

---

Intéressant le rebond épidémique expliqué par les frontières mal gérées (ouvertes dans les mauvais moments)...

https://www.youtube.com/watch?v=lY5OdKIhD2Y

---

Reconnaitre les patients à risque pour sauver des vies, un petit topo fort instructif...

https://www.youtube.com/watch?v=L1Lr8C_v_tQ&t=74s

---

Et enfin, moi dodo.

Po3m
Messages : 252
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par Po3m » 03 déc. 2020 00:29


Po3m
Messages : 252
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par Po3m » 03 déc. 2020 15:34

Bonjour,

Un message personnel qui fait "suite" au précédent, mais qui se noie en lui-même (si j'ose dire), car tenant plusieurs sujets et assez long (désolé).

J'y parle au début un peu de santé, du CER(contrat engagement réciproque), d'une réflexion/critique ouverte à l'encontre d'une politique répressive et de sanctions "qui engage" la vie complète d'une personne (sans filet de sécurité) au risque "de la perdre définitivement"... ces pratiques, réelles, violentes, sont elles encore pertinentes en vertu d'une société meilleure ? Faut-il générer de la souffrance ou protéger la vie pour encourager initiatives et actes plus fertiles ? Ce sont des questions qui se posent...

https://voca.ro/11ivO0HHc8I1

Encore une fois, c'est long. Je proposerai une version "courte" qui serait plus focus sur l'essentiel.
Pour ceux qui veulent aller plus à propos du CER et de réflexions plus ouvertes, vous pouvez sauter les 30 premières minutes.
Merci.

chamce
Messages : 298
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par chamce » 03 déc. 2020 19:12

je comprends vos préoccupations quant à la décision que pourrait prendre le conseil général sur le maintien ou non du versement de votre rsa, après l'étude de votre projet professionnel et la lecture du compte rendu que fera l'assistante sociale après votre entretien avec elle en janvier 2021. Je reste confiante car l'équipe en charge d'étudier votre dossier essayera, je pense, de vous accompagner, durant toute l'année 2021, pour que vous puissiez vous réaliser professionnellement. Restez positif et prenez confiance en vous

Po3m
Messages : 252
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par Po3m » 04 déc. 2020 02:24

Merci Chamce.

Avec un peu de recul, il se pourrait que de leur côté, ce soit plus simple que ça (j'ai bien conscience qu'au fond, ce sont des "dossiers administrés" et que le plan humain, "on s'en protège" donc tout le monde s'en fiche).

Je pense que la CAF cherche à me contrôler.
Chez moi, j'ouvre rarement (trop de "démarcheurs" ou erreurs de sonnette) et depuis un moment, "quelqu'un" passe.
Je sais vous allez trouver mon comportement étrange, mais si je ne reçois aucun courrier officiel, si la visite "n'est pas attendue", je ne réponds pas.
Et c'est hier précisément que ça a fait "tilt" dans mon esprit (un peu grâce au fait que je relate les choses ici).

Tout s'emboite et s'éclaire. Comme quoi finalement ce que je pourrais dire (là-bas) on s'en branle... (mais du coup je vais saisir cette opportunité).

La CAF m'envoie un contrôleur depuis plusieurs semaines. Je reste imperméable (je n'ai compris réalisé qui ça pouvait être, qu'hier seulement).
Aucun papier de visite dans la boite aux lettres, rien. Je n'ouvre pas, ne réponds pas. Normal, je suis chez moi, j'agis comme bon me semble.

La CAF et le CSD par réseau sont reliés, tout comme le CSD avec Pôle Emploi, et par extension le Conseil Départemental.
Ils sont informés de ces déplacements chez moi, sans succès de contrôle. Du coup, ils me convoquent.
Non pas la CAF mais le CSD dans le cadre du CER, puisque "tout est relié". Mais le fond de la démarche, c'est "juste" me contrôler.
Donc, juste renvoyer les informations essentielles à la CAF, à savoir "valider" le fait que je réside bien toujours à l'adresse déclarée.

Ce n'est pas plus compliqué que ça.
Et autant faire une pierre deux coups, c'est une jeune professionnelle avec 6 mois d'ancienneté qui s'y colle.
Histoire de rencontrer "le CAS".

Si vous vous mettiez à ma place : comment le prendriez-vous ?

Po3m
Messages : 252
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Du confinement à la carotte...

Message non lu par Po3m » 04 déc. 2020 05:05

Bonjour,

Sans transition, à propos "des dessous" de l'affaire Raoult, et ce pourquoi il a été "écarté" dés le départ dans la gestion du Covid.

Je suis tombé sur une vidéo extrêmement intéressante (de bout en bout) mais je vous envoie directement à 28"20'...

Hélène Strohl, femme fort intéressante, admirable, certainement passionnante...

https://youtu.be/jFm_jR1it6U?t=1700

En résumé :

- Chez nos "hauts-fonctionnaires" actuels rattachés au gouvernement, ministres, vient la volonté structurelle d'une "incompétence organisée" volontaire due à un positionnement politique rigide (rejet organisationnel et structurel de "la gauche" à l'encontre des "projets" lancés sous l'ère Sarkozy, et l'IHU marseille de Raoult en fait partie)...

- Les hauts-fonctionnaires, énarques, n'aiment pas reconnaître leur "ignorance" même pour un sujet dont ils sont nullement experts,
ils ne s'informent pas correctement, n'étudient pas à fond ou dans le cas où le temps est compté : ne savent pas s'en "remettre" à un expert surtout si "une raison politique" pousse à ne pas s'en remettre "au mieux placé" (Le numéro 1 en France en infectiologie en terme d'expertise réelle et de moyens : Raoult),


"Pourquoi cette CRISE PASSION de la techno-structure parisienne vis à vis de la personnalité de Raoult ?"

Selon le rapport de l' IGAS fait il y a quelques années (3/ 4 ans), sur l'IHU Marseille,
Raoult n'était plus "en odeur de sainteté".

"Pourquoi ?"

C'est Sarkozy qui l'avait aidé.
Hors, dans "l'administration du social", tout ce qui vient de Sarkozy provoque "un rejet" politique, administratif et structurel.
"C'est comme ça", ce sont "les règles du jeu politique" appliquées depuis toujours, dont toute une société et un pays en subissent, ici, les conséquences.

Ensuite, parce que c'est une fondation. Hors le "bien publique" concerne "l'institution publique" (dont l'établissement Raoult ne fait pas partie).
Alors qu'en matière de santé, les "établissements de hauts niveaux" ne sont pas forcément de l'institution publique. Hors, il y a des "partenaires" rattachés à l'institution, comme l'IHU de Raoult, donc ça n'aurait pas du poser de problème.

Les décisions de hauts niveaux qui ne "viennent pas de Paris" sont très mal perçues et fort mal venues.
Paris veut "centraliser", mais "ne sait pas faire", est "désordonné" (définition stricte de "l'incompétence organisée").
X personnes au niveau de l'Etat "se tirent dans les pattes" pour prendre "la décision".

Dans cette administration, "les gens originaux" dans leur personnalité "ne sont pas aimés".

Raoult utilise le langage courant, c'est mal aimé des énarques (de la plupart) car il se met à la portée de la compréhension "de tous".
Son "look" ne plait pas (dans cette "haute sphère").

Voilà pour un petit résumé rapide mais tout se trouve à partir du lien que j'ai collé dans ce message. Bonne écoute.

A l'encontre de la V ème République, c'est... accablant. Illustration "d'un appareil" étatique en bout de course.

Répondre