Fermeture des portes de l'Etablissement

La communauté Moniteur d'atelier se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
Christian

Fermeture des portes de l'Etablissement

Message non lu par Christian » 13 févr. 2015 20:00

Bonjour à vous tous...
J'ai une petite question à vous poser, je suis moniteur d'atelier 2 ème classe, comme l'ensemble de mes collègues au sein de l'Esat, mais depuis le début de mon embauche depuis maintenant 3 ans j'ouvre et je ferme l'Etablissement, je dois vérifier la fermeture de toutes les portes, et mettre le système d'alarme en partant. Y a t il une prime prévu dans notre convention. Je souhaite arrêter car c'est de la responsabilité par rapport à mes collègues qui ne m'aide absolument pas. Rien n'est indiqué dans mon contrat de travail. Merci pour vos réponses.

jennifer

Re: Fermeture des portes de l'Etablissement

Message non lu par jennifer » 16 févr. 2015 14:23

Bonjour,

C'est écrit quelque part que c'est vous qui devez fermé les portes ...
Avez-vous signé un avenant, ou acté en réunion ?

Olivers

Re: Fermeture des portes de l'Etablissement

Message non lu par Olivers » 24 mars 2015 10:48

Bonjour Christian, j'ai travaillé également en ESAT, si il n'y a rien d'inscrit à ce sujet dans ton contrat ou sur un avenant au contrat,je pense que tu peux rediscuter cette tâche évidemment, à moins que ce ne soit écrit dans le règlement intérieur mais ça m'étonnerait... Essaye également de te renseigner auprès d'un délégué du personnel, ils sont également élus pour donner ce type de renseignements aux salariés. Chez nous les ateliers sont séparés donc chaque moniteur n'est responsable de l'ouverture et de la fermeture que de son propre atelier. Bon courage Christian, à bientôt.

Donni

Re: Fermeture des portes de l'Etablissement

Message non lu par Donni » 24 mars 2015 15:42

Bjr,

Il n'y a pas de prime en tant que telle prévue dans la CCNT66, mais vous pouvez toujours "négocier" une indemnité au regard de cette "sujétion spéciale".

Par ailleurs, je ne vois pas de difficultés particulières à confier cette "responsabilité" à un MA, celle-ci pouvant tout aussi l'être à un agente de service intérieur, etc : les fiches de postes dépendent de chaque organisation, et non de la CCNT66.

Enfin, ce qui est plus discutable, c'est que cette tâche vous incombe à vous seul, et que vos "collègues" ne vous "aident absolument pas". Dans notre établissement, le "dernier parti", qu'il soit directeur, chef d'atelier, MA, secrétaire, chauffeur, ... ferment les portes et met l'alarme. Cela relève du bon sens me semble-t-il, un peu "comme à la maison" ...

Salutations,

Répondre