insertion social des enfants ayant vécu à la ddass

La communauté des travailleurs sociaux se retrouvent sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur leur engagement dans le travail social, les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
Educateur Spécialisé

Re:

Message non lu par Educateur Spécialisé » 16 nov. 2012 21:48

Je suis moi même éducateur spécilaisé, et je suis très sensible aux "enfants de l'ASE".

Par expéreince, et par différents témoignage ils sont marqué à vie, la meilleures des solutions c'est de la laisser vivre leur vie.

Ce ne sont pas des "animaux", mais des êtres humains auant une enfance difficile.Pour votre gouvverne, je vous dis ce que j'ai remarqu" sur le terrain, tout placement fait que le jeune s'isole se sent orphelin, sans repère, fugue sur fuge. Car ces enfants souffrent du sentiment de Honte et de culpabilité à vie !!!

Cendrillon

Re:

Message non lu par Cendrillon » 17 nov. 2012 11:41

Bonjour, " educateur spécialisé" j'aimerai échanger avec vous sur ce que vous dites. J'aimerai également échanger avec des E.S qui ont eu ce parcours de vie. Étant moi meme dans ce meme cas je me sentais seule en formation, j'avai peur de parler de mon parcours de peur d'être jugée, la ou les autres évoquaient leurs parcours de vie moi j'avais l'impression que le mien était trop gros donc me sentais vraiment differente. Et puis parmis les choses dur a surmonter en formation, il y en a une en particulier que je ne digère toujours pas et qui me conforte dans l'idée qu'il est risqué d'aborder certaines choses; je donne un exemple assez révélateur : alors qu'un de mes collègues de promo eu vent d'un morceau de mon histoire, il est venu vers moi et je lui ai confirmé mon passage antérieur dans la structure ou il était en stage. Je lui ai fait confiance par la suite et lui ai donné d'avantages d'éléments.. Un jour, nous étions dans un cours particulier, nous étions en petit groupe et nous devions simuler des embauches en disant pourquoi prendre ou pas prendre untel dans sa structure... (structure accueillant des jeunes en souffrances avec idées suicidaires..) "je ne prendrai pas ..... Car cela ferai resonnance par par rapport son histoire personnelle". La j'ai ressenti a la fois de la trahison, de la honte, un sentiment de sous estime.. La j'ai meme pas eu le réflexe de le remettre a sa place, d'autant que la structure ou j'etais est loin d'être une structure qui accueille des personnalités suicidaire mais des jeunes dont la situation, l'isolement, l'histoire,.. A nécessité un "soutien" éducatif. Et combien meme ça aurai pu être des jeunes avec des idées noirs n'est-ce pas la une grave stigmatisation de moi, de ces anciens jeunes pleins de vie, de courages et qui sans parents avec leur seul argne apres un soutien par des educs respectables s'en sortent aujourd'hui. J'en croise souvent, j'en revois certains et je suis fière quand je les voient avec le sourire des "hommes" je vous dis!!

raphaël

Re:

Message non lu par raphaël » 09 déc. 2012 23:07

je suis un ancien de la ddass, j'ai aujourd'hui 42 ans. mon expérience m'a appris plusieurs choses:
- en france c'est chacun pour soi.
- quand on est orphelin, mieux vaut être étranger car les français n'adoptent pas les français. (ils ne sont pas assez exotiques à leur goût...). vérité statistique...
- on n'a pas d'ami quand on n'a pas d'argent.
-les animaux valent mieux que les hommes.

ne dites pas de bêtises!

Re:

Message non lu par ne dites pas de bêtises! » 10 déc. 2012 18:00

Raphael,
Les enfants confiés à l'aide sociale à l'enfance (l'ancienne DASSS) ne peuvent être adoptés que si leurs parents consentent à leur adoption ou sont déchus par jugement de leurs droits parentaux (ce qui est très rare).
Et donc, si les adoptants vont pour la plupart à l'étranger, c'est qu'ils n'ont pas le choix, et non pas pour une raison aussi futile que d'avoir un enfant au physique "exotique"!
si la loi s'est un peu modifiée, peut- être plus d'enfants auront- ils la chance de retrouver une famille.
Ce sont vos parents et eux seuls qui ne vous ont pas donné cette chance mais peut on vraiment leur en vouloir? je ne crois pas : ils n'ont pas eu la lucidité nécessaire et ils avaient l'espoir de s'en sortir un jour.

flo

Re: enfants de la DASS

Message non lu par flo » 11 déc. 2012 19:23

bonsoir
je ne sais pas si vous êtes toujours sur ce projet, LES ENFANTS DE LA DASS.
je suis une enfant de la DASS.
Je suis jongleuse de feu professionnel a GOA en inde ou je vis 6 mois dans l'année, j'ai eu un parcoure atypique comme les autres gamins de l'aide social à l'enfance et suis prêtes a vous en parler. Je me suis trouvée après une longue errance entre drogues et profond travail sur moi même, qui a porté ces fruits aujourd'hui.
Florence.

des chiffres:

Re:

Message non lu par des chiffres: » 16 déc. 2012 15:15

en 2011, 1995 enfants nés à l'étranger ont pu être adoptés en France.

en 2010, l'aide sociale à 'enfance envisageait de faire adopter 757 des enfants qui lui étaient confiés,sur un peu plus de 2400, les autres n'étant pas juridiquement ou psychologiquement adoptables.

24 000 parents avaient obtenu en 2010, un agrément c'est à dire l'autorisation d'adopter un enfant.

vous comprenez que dans ces conditions, les adoptants ont plus de chance d'adopter un enfant né à l'étranger qu'en France.

titannie

Re: insertion social des enfants ayant vécu à la ddass

Message non lu par titannie » 27 mars 2013 18:21

Bonjour !
J'accède à ce forum seulement en ce 27 mars 2013 mais j'espère que c'est toujours "actif".
J'aimerais échanger car je suis famille d'accueil malmenée par son employeur, je n'ai pas respecté quand l'ASE m'a demandé de ne plus avoir AUCUN contact avec la jeune qui était arrivée chez nous tout bébé. Elle avait 18 ans, elle DEVAIT signer un CSAJ et ROMPRE complètement avec toute notre famille !!!
Histoire trop longue à raconter en quelques lignes , ça a été un chaos pour tous.
Nous sommes de nombreuses assistantes familiales à subir les abus de pouvoir de l'ASE et les enfants sont les premières victimes
A bientôt j'espère ;)

a

Re: insertion social des enfants ayant vécu à la ddass

Message non lu par a » 28 mars 2013 16:23

Salut,
Ton message date de 2009 cad pas mal de temps, mais peut etre pourrais tu m'aider aujourd'hui?!
Si oui, merci de me repondre.
Cordialement

reniaud evelyne

Re: insertion social des enfants ayant vécu à la ddass

Message non lu par reniaud evelyne » 02 avr. 2013 23:09

bonjour,pouvez vous me dire le prenom de votre mari car je recherche une personne que j 'ai connu etant enfant et qui etait en famille d'accueil en saone et loire et qui portait le nom de chevalier merci

titanie

Re: insertion social des enfants ayant vécu à la ddass

Message non lu par titanie » 24 avr. 2013 09:01

Bonjour,
Je cherche à aider une jeune qui a 20 ans et qui souffre terriblement d'angoisse d'abandon, elle aimerait beaucoup échanger avec des jeunes ayant eu un parcours ASE, elle a parfois le sentiment de ne "pas être comme les autres", elle se dit que seules des personnes ayant vécu des choses similaires pourraient la comprendre. Elle est découragée +++, a le sentiment que tout ce qu'elle entreprend échoue, est très SEULE, angoissée, ne se sent pas aimée mais de toute façon ne se laisse pas aimer...
A très bientôt j'espère
Titannie

Répondre