La formation à l'ISL s'arrête pour moi... en fin de première année. Un bilan, des questions ?

La communauté Assistant de Service Social se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
mx59000
Messages : 7
Inscription : 11 août 2018 20:24

La formation à l'ISL s'arrête pour moi... en fin de première année. Un bilan, des questions ?

Message non lu par mx59000 » 11 oct. 2019 14:39

Je poste ce fil de discussion afin de faire un bilan d'évaluation d'une année de formation à l'Institut Social de Lille, en première année de formation.

La formation s'est arrêtée pour moi en raison d'une appréciation de stage négative me concernant : "extrême timidité", "mauvaise représentation du métier d'Assistant de Service Social", "ne pose pas suffisamment de questions", "devrait changer d'orientation"

J'aimerais conseiller tous les jeunes qui veulent s'orienter vers ces études.

Tout d'abord, sachez que la convention de stage que vous faites signer au site qualifiant peut se "casser" à tout moment au bon vouloir du site qualifiant. Il suffit qu'on ne vous trouve pas "assez impliqué", et le stage s'arrête avec redoublement immédiat de l'année. Si vous ne trouvez pas de stage,idem, l'année n'est pas validée et doit être redoublée...
Les formateurs sont de plus silencieux à propos des étudiants qui échouent au diplôme et se retrouvent avec quatre années inutiles (car plus aucun employeur de nos jours n'accepte d'embaucher sans DEASS ou DEES...)

De plus, les cours de la formation, je les ai trouvés réellement de bas niveau intellectuel... La matière "Théorie et pratique de l'intervention enmilieu social", du remplissage pur et simple. J'ai eu l'impression qu'on cherche à nous faire patienter trois ans en attendant d'avoir le diplôme, sans rien nous apprendre réellement. Les seuls cours qui relevaient le niveau étaient les cours de sociologie (trop rares) et de droit civil...

baleste
Messages : 120
Inscription : 04 janv. 2018 13:08

Re: La formation à l'ISL s'arrête pour moi... en fin de première année. Un bilan, des questions ?

Message non lu par baleste » 11 oct. 2019 14:58

Bonjour,

Ce n'est qu'un exemple de plus du "décrochage" total, de l'abandon inqualifiable dans lequel se trouve les élèves-travailleurs sociaux !!!

Des "terrains de stage" incapables d'anticiper, de discuter, d'accompagner. Ce n'est pas la peine de prendre des stagiaires d'école si c'est pour exiger qu'ils fassent votre boulot !!!!!!

Et... un enseignement sans envergure !! Comment y-a-t-il autant de candidats aux concours d'entrée de ces écoles alors qu'elles ne savent plus quoi enseigner ??? En tout cas, ils sont là !!! Ils entrent au prix d'un triage exigeant et ce n'est pas une raison pour se moquer d'eux !!!

Bon courage, mx59000, quelque chose quelque part est en train de juter pour toi... ce sera beaucoup mieux et sûrement beaucoup plus lucratif... Maintenant tu sais voir venir les c;n; qui ne manquent pas d'air et qui ne font qu'une chose avec art : se gonfler... Je compatis... A l'occasion donne de tes nouvelles...

etudiante16
Messages : 23
Inscription : 12 févr. 2019 17:00

Re: La formation à l'ISL s'arrête pour moi... en fin de première année. Un bilan, des questions ?

Message non lu par etudiante16 » 11 oct. 2019 18:47

Bonjour,

Je suis désolée pour toi que ta formation se soit déroulée comme ça… Il est évident que les écoles ne sont pas en accord avec la réalité du terrain et que beaucoup d'étudiants en payent les conséquences.

Néanmoins, je voudrais nuancer tes propos concernant la formation. Certes, la première année, est longue et très théorique. Mais suivant les centres de formation, nous n'avons pas les mêmes cours. Avec un recul depuis la fin de ma formation, je suis d'accord pour dire que certains cours ne me sont pas utiles. Mais ces trois ans, permettent de te remettre en question et surtout d'apprendre réellement sur le terrain (en stage) qui représente un temps important de la formation. En plus, nous avons beaucoup d'écrit à rendre en troisième année pour passer notre DE et la deuxième et troisième année permettent vraiment de nous entrainer afin d'être prêt le jour de l'écrit et l'oral du DE.

En tous cas, je te souhaite une bonne continuation et de t'épanouir professionnellement que ce soit dans le milieu du social ou pas.

gentilnaquunoeil
Messages : 7
Inscription : 24 juil. 2019 11:56

Re: La formation à l'ISL s'arrête pour moi... en fin de première année. Un bilan, des questions ?

Message non lu par gentilnaquunoeil » 15 oct. 2019 12:12

mx59000 a écrit :
11 oct. 2019 14:39
Je poste ce fil de discussion afin de faire un bilan d'évaluation d'une année de formation à l'Institut Social de Lille, en première année de formation.

La formation s'est arrêtée pour moi en raison d'une appréciation de stage négative me concernant : "extrême timidité", "mauvaise représentation du métier d'Assistant de Service Social", "ne pose pas suffisamment de questions", "devrait changer d'orientation"

J'aimerais conseiller tous les jeunes qui veulent s'orienter vers ces études.

Tout d'abord, sachez que la convention de stage que vous faites signer au site qualifiant peut se "casser" à tout moment au bon vouloir du site qualifiant. Il suffit qu'on ne vous trouve pas "assez impliqué", et le stage s'arrête avec redoublement immédiat de l'année. Si vous ne trouvez pas de stage,idem, l'année n'est pas validée et doit être redoublée...
Les formateurs sont de plus silencieux à propos des étudiants qui échouent au diplôme et se retrouvent avec quatre années inutiles (car plus aucun employeur de nos jours n'accepte d'embaucher sans DEASS ou DEES...)

De plus, les cours de la formation, je les ai trouvés réellement de bas niveau intellectuel... La matière "Théorie et pratique de l'intervention enmilieu social", du remplissage pur et simple. J'ai eu l'impression qu'on cherche à nous faire patienter trois ans en attendant d'avoir le diplôme, sans rien nous apprendre réellement. Les seuls cours qui relevaient le niveau étaient les cours de sociologie (trop rares) et de droit civil...
Bonjour,
Je voudrai apporter un peu de nuance à tes propos, même si je me doute qu'ils sont écrits avec beaucoup d’amertume...
Je suis diplômée depuis cette année seulement et ce que je peux dire de la formation c'est que c'est une formation qui remue. Car nous sommes notre outils de travail et s'il est certes nécessaire d'apprendre des méthodologies, de la théorie, en réalité ce qui nous sert le plus c'est quand même tout le travail le long des trois années sur nous et notre positionnement professionnel.
Donc si dès la première année, il n'y a pas de remise ne question possible sur ce qui est reproché à l'étudiant, il est mieux d'arrêter.
J'ai vu dans ma promo, des stages qui se passaient mal, qui n'étaient pas validés et pour autant il n'y a pas eu de redoublement, les étudiants ont été présentés au diplôme et reçus!!! Mais cette non validation a été travaillée par le centre de formation, par les équipes de terrain avec l'étudiant.
Quant au niveau "intellectuel bas"... Je te laisse juge de ta phrase qui je suis sure ne manquera pas de faire réagir la profession. J'étais moi-même titulaire d'une licence et je n'ai pas trouvé le niveau si bas. Il faut comprendre qu'à la sortie nous devons être "opérationnels" dans un métier, armés pour l’exercer et que la méthodologie sert à cela... Une telle réaction laisse à penser qu'effectivement cette formation n’était peut-être pas pour toi.
Pour finir, saches que le DEASS est obligatoire depuis toujours pour exercer la profession. Pour les ES la législation est plus souple mais pas plus tolérante! Le nombre d'année n'a rien à voir. Il y a aussi des étudiants qui persistent et qui n'entendent pas quand les centres de formation émettent l'hypothèse d'une réorientation.
Finalement, la formation s'arrête pour toi... Ne sois pas trop amère, je pense que c'est une bonne chose ;)
Bonne continuation

marie59
Messages : 5
Inscription : 06 avr. 2018 14:39

Re: La formation à l'ISL s'arrête pour moi... en fin de première année. Un bilan, des questions ?

Message non lu par marie59 » 15 oct. 2019 14:53

AH l’Isl, ça n'a pas changé à ce que je vois.... On m'avait fait la même réflexion en 1ere année! Ce que j'ai retenu de l'ISL c'est que pour eux, c'est l'argent qui compte et le taux de réussite, quitte a mettre dehors les élèves qui ne "correspondent" pas à l'image que eux ce font de l' ASS. Tu peux très bien être ASS et timide mais apparemment il ne l'ont toujours pas compris (non, je ne suis pas amère contre cette école)!
La preuve en est, Aujourd'hui, je suis diplômée depuis 4 ans, en CDI, dans un boulot qui me passionne et ou mes chefs sont satisfaits de mon travail et de ma discrétion. Je sais m'imposer quand il le faut.

Pour revenir a ce que tu disais concernant la formation, il est vrai que le 1 ère année est théorique et "ennuyante" (enfin pour moi ça l’était, mais je n'aimais pas rester assise). En revanche les deux suivantes sont bien plus intéressantes, ne serait ce qu'avec les stages longs. Ce sont la des cours beaucoup plus pratique et des expériences qui te permette d'évoluer tant dans ta vision des choses que dans ton positionnement.

Je me permet également un conseil pour tous les étudiants qui seraient en difficultés lié à leur lieux de stage: trouver un référent en qui vous avez confiance et qui vous soutiendra. Par exemple, votre référent de formation. Parfois, un seul soutient dans le centre de formation vous permettra de passer à l'année suivante.

En tout cas, je suis désolée pour toi, ne te décourages pas. Si tu penses que c'est ce que tu veux faire comme métier, persévère.
Bon courage pour la suite.

Répondre