Les bonnes questions à se poser pour (re)trouver un sens à son travail

La communauté des travailleurs sociaux se retrouvent sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
lesocial
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : 03 déc. 2017 10:44

Les bonnes questions à se poser pour (re)trouver un sens à son travail

Message non lu par lesocial » 03 juil. 2019 09:57

Sujet banal et maintes fois rebattu, le manque de sens au travail ne reste pas moins une réalité.1 français sur 5 aurait le sentiment d’occuper un « bullshit job », concept développé par l’anthropologue David…

Lire l'article complet ...

Avatar du membre
Po3m
Messages : 113
Enregistré le : 01 févr. 2018 00:03

Re: Les bonnes questions à se poser pour (re)trouver un sens à son travail

Message non lu par Po3m » 03 juil. 2019 11:48

Foutaises tant que Pôle emploi et les conseils départementaux ne "nous" prennent pas plus au sérieux et tant que situation précaire est forcément assimilée à emploi précaire. Je tiens à préciser que lorsque je suis allé à la prestation Aksis "Valoriser son image professionnelle" (Pôle emploi m'y a envoyé) la réalité c'est quoi ? Alors que je porte mes projets, on nous a fait faire un CV, simulation d'entretien pour se voir dire à la fin qu'on doit accepter le smic et pour ma part, accepter un poste de... balayeur "pour mettre du beurre dans les épinards" ????? (alors que tu perçois à peine plus de 600 balles, à peine plus que ton RSA de 480). Je précise que les tests et bilan "assessfirst" sont ultra-positifs pour moi et les résultats correspondent à la réalité de mon projet pas un mot là dessus. Vous croyez que c'est normal, vous ? Moi pas. La réalité est celle ci. Certains sont aidés, d'autres sont laissés pour compte. C'est bien joli de dire "le monde de demain ceci" "le monde de demain cela" perso je suis au RSA et je suis en activité en grande partie pour mon compte. Pôle emploi refuse de m'accorder certaines formations mais je le prends à son propre jeu :

JE SUIS LES RECOMMANDATIONS de Pôle emploi QUI CONSEILLE LA FORMATION EN LIGNE ! Je passe donc par des formations en ligne mais vous savez ce qu'il se passe lorsque vous dites au conseiller Pôle Emploi que vous passez par une démarche autodidacte (?) (parce que passer par ce type de formations revient à une démarche autodidacte) et bien il/elle vous regarde avec des yeux de poisson... comme si vous formuliez une injure... et là tu as envie de dire juste : "Me regarde pas comme ça je suis juste les recommandations de Pôle Emploi, je me forme moi même vu que Pôle emploi avoue sa démission et son incompétence"... tu écoutes PE, tu passes par des formations en ligne, et PE ne le reconnait pas. Mais WTF ???? Quelle absurdité ! Même pas de cohérence...

Ces intentions d'un monde professionnel meilleur pour chacun pour le moment c'est du blabla. De la belle théorie.

Pour ma part je m'apprête (pour de prochains entretiens où l'on me fait comprendre que "je n'ai pas le choix") je m'apprête à être plus violent dans mes propos, à durcir le ton, à être plus (attention le mot qui fait peur) RADICAL... parce qu'on ne me donne pas d'autres moyens. Voilà, la réalité.

A bons entendeurs !

Répondre