Page 1 sur 1

LUI

Publié : 17 oct. 2020 19:56
par Po3m
"Je me souviens d'une scène. En classe, durant un cours. Il me pose une question, je garde le silence. Je fais comme s'il n'existait pas. Je ne le regarde même pas. Il me repose la question, le vide persiste. Il vient à ma hauteur, se pose devant moi, me somme de le regarder et de lui répondre. Je le regarde, je ne dis rien, mais je le hais de tous mes yeux. Il me demande alors de bien vouloir ôter mes lunettes. Un tel affront devant toute la classe lui était insupportable. Je le regardais, fixement, sans broncher. Mais je bouillais... en mon for intérieur, je lui arrachais la tête... Il m'a dit, je compte jusqu'à 3... retirez vos lunettes ! (Il nous vouvoyait)... rien. Alors sa main est partie... le bruit, qui alors a rompu un silence glacial, fit sursauter toute la classe. Il m'a littéralement dévissé la tête ! Les lunettes, sans exagérer, il fallait les retrouver à l'autre bout de la classe. Elles étaient juste un peu de travers."

Il est temps d'aller au bout de mon témoignage.
Simplement car incapable de le formuler oralement devant un psy.

Je suis sur le point, moi aussi, de balancer celui qui n'a pas suffisamment payé pour ce qu'il a commis.
Je suis sur le point de balancer mon porc...

Re: LUI

Publié : 17 oct. 2020 22:17
par Po3m
Dans le village où j'étais (Warmeriville) en école privée, certes il y avait le catéchisme (dans des familles, pas à l'école), tout était "caricatural" (le prêtre "obligeait" les jeunes de l'école à se rendre à l'église : je pratiquais l'église "buissonnière" faisant croire à tout le monde que j'y allais). Ca c'est su bien entendu.

Mais enfin le pire n'est pas là.
L'instituteur (un des instit' que j'ai connu durant bien 3 années), était très proche du prêtre (très lèche-boules). C'était un pervers narcissique et pédophile. Il est arrivé si je ne m'abuse en 1984. Il exerçait violence physique et psychologique. Sur moi en particulier, j'étais son met de choix (allez savoir pourquoi, à l'époque déjà j'étais "différent", il ne supportait pas). Jusqu'à m'en rendre malade...

Je passe les détails.
La directrice à l'époque ne voulait pas y croire. C'est une prof remplaçante durant 1 année car "il" était dans l'obligation militaire, qui a fait bouger les choses car elle me trouvait mutique et apeuré. Tous les élèves ont craqué et on raconté (on pourrait en faire un film).

Mais c'est pas le pire :
Cet en..foiré et revenu faire une dernière année. Ensuite j'allais en 6ème. Bien plus tard, au moins 25 ans plus tard j'ai appris ce qu'il s'est passé pour cet instit. Croyez-vous que l'Education Nationale allait le radier ??? Nooooooooon... non. Pas du tout. Il a été transféré ailleurs (donc a du bouger dans un autre établissement), chez les... tadaaaaaaa... MATERNELLES mesdames et messieurs !!

Et vous savez quoi ? Trois fois rien.
Il a commis des attouchements sexuels sur plus de 20 enfannnnnts !
Et tout ça dans les années 90 ! Et il n'a été jugé que pour ces faits alors qu'auparavant il avait déjà détruit quelques vies mais disons que c'était pour lui un petit échauffement !

Voilà, il n'y a pas que l'église qui planque ses pédophiles.
L'éducation nationale aussi...

Lui faut pas que je le croise un jour........
Il a payé (jugé et condamné) mais pas vis à vis de moi.

https://vocaroo.com/1k2mNEX7KTh2

Re: LUI

Publié : 17 oct. 2020 22:28
par Po3m
Oh et puis merde moi aussi je balance mon porc

www.nouvelobs.com/societe/20040628.OBS1 ... hilie.html

Verdict : https://www.leparisien.fr/faits-divers/ ... 101895.php

Un monstre qui n'a pas suffisamment payé
(il a commis beaucoup plus de victimes que ce dont il a été jugé et condamné)...

J'ai développé (après des années de dépression toute mon adolescence) une "phobie sociale". J'ai toujours voulu m'en sortir mais mes démons sont plus forts que moi. Donc le travail de résilience n'est pas accompli.

Surtout que je le répète, je n'étais pas cru.
Et quand je lis dans cet article :

""Il y a eu beaucoup d'émotion, les parents ont raconté comment leurs enfants sont aujourd'hui véritablement malades après ce qu'ils ont subis"

Tu m'étonnes... (à travers mon cas, on peut comprendre ce que ces victimes deviendront si elles ne sont pas sérieusement suivies).
Et je peux vous dire que le pire chez lui, c'est l'emprise et la torture psychologique (et à notre époque, 1984 début de sa carrière, de la maltraitance physique). Quand je retournais à la maison, à 10ans, le long du chemin, à pieds, je faisais dans mon pantalon... de la diarrhée, impossible de me retenir. Et on m'y renvoyait pourtant. Un généraliste à l'époque disait à mes parents que c'étaient des caprices, de la comédie pour ne pas aller à l'école.

Ca m'a flingué.
Je vous passe les détails de mon adolescence et de l'approche de la gent féminine qui fut pour moi très, très, très compliquée. J'ai du attendre d'avoir "une vie d'adulte bien tassée" pour connaître mon premier baiser (je n'en dirai pas plus).

Ceci explique probablement ma grande sensibilité et mon esprit définitivement rêveur (considérez moi comme un genre de Peter Pan).

Il a 57ans aujourd'hui, j'en ai 44...
Quand j'en avais 10, il avait 23ans... le compte est bon.
Il a fait son service à 24ans... mon récit tient la route.

Dans cet article, ils disent qu'il a toujours nié tous les↨faits qui lui sont reprochés, d'un aplomb d'acier. C'est tout lui... très pervers, très très dangereux. Je trouve même fort étonnant qu'il n'ait pas tué... il en a↨complètement le profil. Le profil d'un enleveur d'enfants. C'est un lâche...
S'il ne passait pas ce↨cap, c'était à cause/grâce↨à son narcissisme. Il dépendait trop↨de cette image de monsieur parfait qu'il renvoyait en↨société.

Jugé et "faiblement" condamné pour des faits de 1994 à 2000, alors que je suis l'une de ses victimes depuis 1983 (j'avais dit 84 mais le calcul des âges me réajuster/préciser l'année à partir de laquelle je l'ai malheureusement connu).

Si 23 victimes en 10 ans, alors il en aurait à son actif (en tout) une 40ène... et ça ne m'étonne pas. Il était très fort face aux adultes, aux parents. On lui aurait donné le bon Dieu sans confession...

Et les enfants avaient peur d'être éviscérés vivants...
Il était face à ses proies dans un sentiment de toute puissance...

Il a officiellement fait 23 jeunes victimes en... 6 ans.
Mais des victimes, il en a fait en réalité... sur 20 ans. Combien restent encore dans le silence ?

Re: LUI

Publié : 17 oct. 2020 22:46
par chamce
Les instituteurs du privé dépendent de la D.D.E.C (Direction Départementale de l' Enseignement Catholique) et non pas de l'Inspection Académique (l'Education Nationale).

Re: LUI

Publié : 17 oct. 2020 23:25
par Po3m
Ah...
Je comprends encore mieux de quelles protections bénéficiait-il...
Il se rendait très proche des églises.

Je regrette, à l'époque j'avais jusqu'à oublier son nom.
Mais conscient que mon témoignage aurait été précieux (faisant remonter les faits à plus de 10 ans auparavant).

Et dire que l'histoire du Val-des-bois fut mise sous le tapis, enterrée...
Et dire que bien des années plus tard, les parents des toutes dernières victimes avaient tant de mal à faire établir et reconnaître la vérité de la bouche↨des enfants. Et dire... qu'aujourd'hui encore, il continue à proclamer son innocence.

Que jamais je n'ai à le croiser...
Et si des proches ou lui même tombent ici et portent plainte pour diffamation...
Allez-y, allez-y que cela soulève d'autres témoignages comme le mien car il a commis de nombreuses victimes qui aujourd'hui restent dans le silence.
Mais va... va porter plainte...

Re: LUI

Publié : 18 oct. 2020 00:46
par NATTIE
Bonsoir,

C’est une histoire vraiment tragique ce que vous évoquez et cela me bouleverse tant de mal sur cette Terre.... Cependant la Vie est un combat et nous n’avons pas d’autres choix que d’essayer d’avoir notre carré de bien-être de temps en temps, vous ne croyez pas ?

Malgré tout ce sordide que beaucoup d’entre nous trimballe dans nos existences virevoltantes donnant souvent le change en société, nous ne sommes pas dupes de ce qui peut nous ronger intérieurement mais doit-on céder les pleins pouvoirs à nos bourreaux sur toute notre conscience bien des années plus tard , n’a t-on pas l’espoir d’une reconstruction certes quelquefois inaccessible, fastidieuse et pourtant imaginée, enviée pour être autre chose que ces moments d’effroi .

Se retrouver simplement, éthéré et léger sans ces traumatismes qui nous ont été infligés ou du moins en les regardant froidement et en se convainquant quelquefois que tout ça n’est qu’un pan infime de ces longues décennies où notre personnalité s’est construite , s’est forgée pour s’offrir un bain d’air pure car il n’y a aucune raison d’être toujours la Victime de son passé tortueux , aussi difficile soit-il....

Même si il est vrai que tout ceci est scandaleux, la sentence dérisoire, une abjection, l’abomination de l’être humain à l’état le plus répugnant lorsque celui-ci s’attaque à des enfants mais plus rien malheureusement ne nous étonne sur cette nature humaine si complexe, si peu rassurante et pourtant avec le versant contraire de ces imperfections dans sa magie poétique et artistique....exemples d’une réussite de ce qui est heureux chez l’humain...

Je crois et de ma vision cela a plusieurs fois jailli a une justice divine et naturelle, je considère que je n’ai pas à en baver plus que de raison me considérant comme un être à peu près honnête même si j’ai comme tout un chacun mes défauts donc mes convictions étant celles-ci le karma de ces oppresseurs est pour moi scellé !

Re: LUI

Publié : 18 oct. 2020 04:22
par Po3m
Bonsoir,
Merci pour vos retours.
Un sujet que je ferai probablement supprimer lorsqu'il aura fait son temps, justement pour une histoire de Karma, et de paix de l'esprit.
Je pose un vocal :

https://voca.ro/1hrKwaP8RyoP

Et je vais m'efforcer de me coucher plus tôt...