Pour être notifié de nouveaux messages, entrer dans un forum puis cliquer sur "S'abonner au forum" (+ infos)

Mal etre As à l'éducation nationale

La communauté Assistant de Service Social se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
lala87
Messages : 4
Inscription : 15 juin 2022 09:54

Mal etre As à l'éducation nationale

Message non lu par lala87 » 15 juin 2022 10:37

Bonjour,
Je viens vous exposer ici mon problème car c'est libre et anonyme et j'en ai gros sur la patate.

Je suis assistante sociale depuis 8 ans et j'ai fais presque tout à l'éducation nationale. je suis titulaire depuis 2017 et le service social en faveur des élèves me plaisait beaucoup car on fait peu d'administratif, on est sensé rencontrer du monde, des familles et on peut faire des actions collectives facilement... en principe. C'est sensé être vivant.

Je suis sur un poste perdu au fin fond du Limousin et que personne ne veut depuis 3 ans, sur 5 petits etablissements. La première année j'étais ravie de retrouver le service social en faveur des élèves et j'étais pleine de joie et de dynamisme. Je bataillais un peu déjà avec les CPE et infirmier pour défendre ce qui me revient mais ça allait... ( Les cpe sur ce bahut veulent tout gérer) Puis le covid est arrivé... Les relations ont commencé à se dégrader sur mon établissement principal où je suis 5 demies journées par semaine... (pour 350 élèves c'est chiant...). Je ressentais de plus en plus la solitude. Les équipes ont sensiblement changée, mon rôle est devenu de plus en plus secondaire, les temps de cohésion de rigolade ont disparu... Je voyais les cpe passer devant ma porte sans jamais saluer... Avant j'étais partante pour tout
j'apporterai toujours un gâteau aux réunions et faisais le café, je faisais des petits cadeaux aux anniversaires... Bref il y a eu un avant covid et après covid...D'autant plus que je n'ai pas pu faire grand chose durant toute cette période. on a même pas de téléphone portable. Ensuite le service social de secteur aussi s'est dégradé, absence 8 mois de responsables, manque de deux éducateurs sur 4... et télétravail 1 jour par semaine... Cela devient vraiment compliqué de les joindre.
Aujourd'hui, 2 ans plus tard... je suis en bore out. Les CPE font tout mon travail, les liens avec les travailleurs sociaux les éducateurs... Quand il y a une AEMO ou une MjIE, ils savent tout avant moi! Et dans les détails... Alors d'où vient le problème svp? Est ce moi qui fait mal mon travail ? Pourquoi je me sens aussi invisible et inutile? Je n'ai pas un fort caractère et je manque parfois de confiance en moi. pour m'affirmer... Alors je me suis laissée grignotée dans mes missions petit à petit...(je le faisais au début). Depuis 1 an j'ai aussi eu un épisode dépressif mais c'est aussi lié au fait que je sens de la froideur au travail... Je n'ai pas eu le courage de revenir sur le" ring "et de défendre mon territoire avec les cpe. J'ai voulu exprimer mon mal être à ma responsable mais elle m'a davantage enfoncée...pour mettre ça dans mon évaluation annuelle ! Pour elle c'est à moi de m'adapter et d'être un élastique et vu que un jour j'ai fais part de mes problèmes personnels elle s'est engouffré là dedans... Ce serait ma posture qui ne va pas. (pourtant je suis très souple). Je ne sais même plus ce qui est vraiment attendu de moi... Ne pas faire de vagues dans l'institution et ne rien faire ?
Par ailleurs je souffre d'une absence de reconnaissance car malgré ça j'ai essayé de faire plein de petites actions collectives sur le bien vivre ensemble et je n'ai eu aucun compliment... J'ai aussi eu un stagiaire ( il était mignon) et pareil aucune reconnaissance de la part de ma chef. J'ai l'impression d'être nulle à chier... une mauvaise professionnelle... un boulet qui a une mauvaise posture et qui sert à rien.

Je vais changer de poste à la rentrée et je voudrais aussi un peu de vos conseils pour arriver à préserver ma place sans me faire bouffer. à m'affirmer.

Je me sens vraiment vide aujourd'hui... La matinée va être longue.... Bore out...
merci.

gina
Messages : 57
Inscription : 05 févr. 2020 14:24

Re: Mal etre As à l'éducation nationale

Message non lu par gina » 16 juin 2022 18:34

Bonjour,
un peu compliqué de donner un avis. Moi ce que je remarque, c'est que vous mettez en avant votre manque de confiance en vous, votre besoin de reconnaissance , qui est peut être d'autant plus important que vous n'avez pas confiance en vous. C'est sur ces points qu'il faudrait travailler, vous questionner, pour mieux aborder le prochain poste.
Première chose, arrêtez de faire du café pour tout le monde, d'apporter des gâteaux, de faire des cadeaux etc... Cela signe effectivement le besoin d'être appréciée, comme si vous ne pouviez pas l'être avec votre travail. Vous vous mettez toute seule, une balle dans le pied.
Il est nécessaire que votre rayon d'action soit clair et que vous vous y teniez et que vous ne lâchiez pas prise sur ces points.
J'ai aidé des personnes qui avaient de difficultés à cerner exactement leur rôle et cela les décalait totalement. Je faisais le point sur leurs actions et ensuite nous recoupions avec le référentiel métier ( je suis accompagnatrice VAE) Alors que ces professionnels s'étaient formés en formation initiale, en voyant le référentiel, ils percutaient sur ce qu'était vraiment leur rôle. Alors faites comme ça ou autrement, et préparez vous une fiche de poste.
Bon courage.
Gina

lala87
Messages : 4
Inscription : 15 juin 2022 09:54

Re: Mal etre As à l'éducation nationale

Message non lu par lala87 » 17 juin 2022 22:34

merci pour votre réponse.
oui vous avez raison fini trop de gentillesse ça se gagne. Je vais revenir sur le ring et ne plus rien laisser passer. boulot boulot et monter un peu plus les cros.
au final les gens oublient très vite ce que l'on a fait avant.

Répondre