Page 1 sur 1

Mineur migrant isolé et prise en charge hébergement et sécurtié sociale

Posté : 06 déc. 2018 10:52
par Noémie31
Bonjour!!!!!!!!!
Un jeune mineur dont je me suis occupée, lors son hospitalisation dans mon service le mois dernier, a été orienté au DEMIE.
Il attend d’ici un ou deux jours sa notification écrite de refus du SEMNA.
Dans un ou 2 jours sa pec en hôtel se terminera et il se retrouvera donc a la rue.
Il fera un recours auprès du juge des enfants

Je n'arrive pas a savoir, si pendant cette procédure je dois le considérer mineur ou majeur?
On me dit:Il n'est pas reconnu mineur mais n'est pas pour autant majeur?
J’ai donc une première question concernant l’hébergement : quelle alternative puis je lui proposer.
le 115 ne prend pas en charge les mineurs
et l'ase ne le prendra plus en charge

idem pour la demande d'affiliation CPAM:
Puma ou AME?
un mineur migrant est tjrs légal: donc puma.
mais sa minorité a été refusée donc AME? ou Puma du fait du recours?

merci pour votre aide éventuelle pour ceux et celles qui ont l’habitude d'avoir ce genre de situation

Noémie AS à l'hopital