Page 8 sur 12

expérience en foyer maternel

Publié : 19 mars 2011 12:46
par Christel
Je voulais savoir si des TISF travaillaient en foyer pour mamans mineures avec leur enfant.
Je travaille actuellement le soir pour accompagner les mamans lors des diner, leur donne conseil,ETC.
De plus je compte effectuer une formation TISF et suis inscrite aux oraux de Juin prochain.
Si vous avez des expériences auprès de mères mineures, merci de me faire partager votre expérience. J'aimerais mettre en place des choses, faire la cuisine, travailler sur le budget, mais comment ne pas empiéter sur le travail des éducatrices. Il n' y a pas de TISF sur le centre.

Re:

Publié : 25 mars 2011 16:37
par gilles03
Je reviens à nouveau sur le forum pour signaler qu'il existe vraiment des perspectives d'emploi actuellement pour des TISF.

Après avoir postulé sur de nombreuses structures, j'ai reçu une demi-douzaine de propositions concrètes d'emplois sur ma région et ce dès la fin de la formation en juin. Ces propositions viennent de PAIO, de Régie de quartier, de Mecs, de foyers pour enfants et de Centre sociaux.

Ces structiures proposent même des CDI après une période d'essai.

Il est vrai qu'il est peut-être plus facile pour un homme de trouver un emploi dans le social. Je reste totalement persuadé que TISF est un métier d'avenir.
Mes collègues de formation tiennent également le même discours. La plupart au sortir de la formation a déjà trouvé un poste.

Il ne faut absolument pas désespérer. En s'en donnant les moyens tout est possible.
Le CG de mon département est conscient de l'importance et du rôle des TISF.
La presse locale va même faire un article sur ce métier.

Bon courage à toutes et à tous !!

Re:

Publié : 01 avr. 2011 11:25
par sad
Bonjour,

complètement d'accord en formation c'est super car les formateurs idéalisent le metier mais une fois le diplome hors mis les associations d'aide a domicile tu pleure...car le métier n'est ni connu ni reconnu.Encore que les assocs embauchent de moins en moins du fait de suppression de subv.ou allegement de l'enveloppe.
je voulais entrer en formation de cesf mais je dois retourner à la case départ et faire 2 ans de BTS sanitaire et sociale..super!! bonjour le dilpome de tisf ...ON DECHANTE RAPIDEMENT...BON COURAGE.

Re: métier tisf

Publié : 21 juin 2011 18:35
par lila
slt, g parcouru vos messages, je suis de la promo 2010; tisf depuis un an j'exerce ma fonction dans unservice de protection de l'enfance(ADSSEAD)je suis la 1ere tisf dans mon secteur a bosser a la prtection de l'enfance, j'ai fait ma place en choisissant stratégiquement mes stages, répondre aux besoins de certains services qui ne connaissent pas bien ce métier et leur prouver qu'ils ont besoin de nos compétences.je bosse donc sur des situations de mesures aemo, ou je ne fais pas de ménages et par contre mes objectifs sont plus éducatif et role de transmission de savoir.c'est clair que notre métier est mal connu mais en meme temps personne ne fait rien pour se faire connaitre, d'autant que certaines tisf en tout cas dans mon secteur se cantonne a un role de travailleuse familiale ou le ménage prime et le faire a la place de..!!!tombé dans l'assistanat est ce ke j'évite a tous prix dans mes accompagnement et c'est ce ki me fait aimé et mon métier.contrairement a ce ke certains croit le métier peut se développer et les débouchés aussi.comme dans tous les métiers il y a des avantages et des inconvénients, et c'est sur qu'il faut aimer l'humain pour aimer ce taf!!!nous ne sommes pas reconnus alors on fait quoi???on se bat pour l'être ou on disparait au profit d'autres professionnels qui n'auront jamais notre richesse et nos compétences!!!

Re:

Publié : 22 juin 2011 00:13
par moi
à lila
mlle blablabla ki sait tout et donne des leçons, c'est klair ke ceux ki ne trouvent pas de poste de tisf c kils n'aiment pas l'humain, c kils veulent absolument faire ke du ménage
c klair aussi ke le diplome de tisf est un titre pour nuls ki n'ont rien compris du métier
mais mlle lila va tout changer cela n'est-ce pas ! vive mlle lila alors

Re:

Publié : 23 juin 2011 07:55
par Maïe
Moi, je te trouve vraiment amère. C'est vrai que je ne suis pas tout a fait d'accord avec lila surtout question ménage. Mais tout n'est pas à critiquer elle nous donnait son point de vu. Il ne faut pas oublier que dans notre métier on a du ménage, ce n'est pas la plus grosse partie mais ça en fait partie.
Lila ne dénigre pas les travailleuse familliale! je te rappelle que c'est eux qui ont fondé notre métier!!!
Pour ma part je travaille dans une association et donc j'intervient au domicile des familles en difficultées. Parfois il y a du ménage mais ce n'est pas la majorité et malgrè cela j'aime toujours mon métier. D'ailleurs pendant la formation on ne nous cache pas le travaille domestique, beaucoup de jeune TISF s'en pleine de nos jours, alors pourquoi avoir choisie ce métier alors qu'on sait que l'on se repose en partie sur ça pour travailler?

Re:

Publié : 23 juin 2011 12:07
par moi
Maïa
Ce ke je dénonce surtout, c pas le ménage, mais le fait ke lila dit kil faut aimer l'humain pour faire ce taff, et sous-entend par là ke ce ki trouve pas de taff c de leur faute kar ils doivent pas aimer l'humain
y en a marre de c personnes ki prennent tous les autres pour des nuls sous prétexte keux ont du taff et pas les autres
faudrait savoir quand meme la réalité du métier, c ke une grande majorité de diplômés ne trouvent pas de taff de tisf meme s'ils ont beaucoup plus d'humanité ke celle ke nous démontre cette lila par sa superbe et ses leçons à trois sous !
si lila voulait se rendre utile elle aurait dit dans kelle région elle bosse, et kelle formation était la sienne avant de faire celle de tisf, enfin des trucs ki permettent a ceux ki sont en galère d'avancer, ET PAS FANFARONNER KOMME ELLE FAIT
zut

Re: point négatif du métier de tisf

Publié : 06 juil. 2011 11:41
par Sosthène
Bonjour à tous,

Alors tout d'abord, j'ai envie de dire que ce n'est pas en ayant un discours comme l'on les personne ici que forcément c'est comme cela partout et pour tout le monde !

Déjà, les personnes qui sont amenés à venir sur ce types de forums, sont généralement des personnes qui ne sont pas épanouie dans leur métier, en effet, les personnes pour qui tout se passe bien, ne prendrait pas forcément le temps de venir ici pour raconter leur problèmes toussa, vu qu'il n'y en a pas forcément. C'est pourquoi les avis négatifs sont majoritaires.


Je me présente quand même, Sosthène, jeune homme de 20 ans, diplômé BAC S, j'ai suivi 1 année de licence bio, 1 année de DUT HSE (Hygiène Sécurité Environnement), pour au final faire une formation de réorientation. Je me suis donc retrouvé à faire des recherches sur les métiers du Social et plus particulièrement celui de TISF, j'ai pu faire un stage de 3 semaines dans une asso (Domicile Action 56), il s'est extrêmement bien passé, à tel point que j'ai été engagé en contrat pro pour les 2 ans de formation à venir, et avec de forte chances d'embauche par la suite.

Alors oui, j'entends déjà, "oh mais tu es jeune tu n'as pas encore conscience des côtés négatifs du métier.." blablabla, c'est toujours la même chose que l'on entend ici.

Mais lorsque j'ai fait mon stage ou même lors de la journée de pré rentrée, le corps enseignant TISF, les professionnels et futures professionnels que j'ai rencontré, aucun ne m'a déconseillé de partir vers ce métier. Au contraire, l'asso où j'ai fait mon stage, est en pleine expansion, chaque année il recrute 2 à 3 TISF supplémentaires, la formation accueille de plus en plus de personnes, ce qui est bien significatif de l'évolution de ce métier, dans le Morbihan en tout cas.

Je vais reprendre une phrase de la Directrice du département TISF d'Arcades Formation à Lorient, qui certes va sûrement en faire rire plus d'un, mais personnellement je suis tout à fait d'accord avec son point de vue : " Il faut croîre en ce métier si l'on veut en faire quelques chose, et moi j'y crois !" , et même au sein de l'association où j'ai pu être amené a travailler, cette phrase est revenue!

Il ne faut pas se laisser abattre , s'apitoyer sur son sort, et pire décourager les futurs TISF à prendre ce chemin, après il y a tout plein de contextes qui entrent en jeu, le département, l'association, la mobilité, ... Il faut savoir saisir les bonnes opportunités et en profiter.


Après je ne dis pas qu'il n'y a pas de points négatifs sur le métier de TISF, chaque métier à des points négatifs, et chaque TISF définit les points négatifs du métier en fonction de sa personne.

Les points négatifs que je pourrais citer sur le métier de TISF, sont :
- le nombre d'heures en début de carrière, sur les 15 TISF de l'asso, seulement 3 étaient en temps plein à plus de 30h. La plupart se situaient a 28h, et quelques unes à 20h. Après il faut savoir jouer des coudes pour avoir plus aussi.
- la mobilité, il faut accepter de parfois devoir bouger pour trouver du travail, dans son département, dans sa région, dans le pays entier ( d'ailleurs une petite parenthèse pour dire que la Guadeloupe recherche beaucoup de TISF ) Et même au sein de l'entreprise la mobilité est de prime, excepté si l'on travaille en structure bien sûr.
- l'endurance physique et mentale, c'est souvent un des gros défaut des TISF qui arrêtent tôt leur métier, il faut être capable de gérer sa capacité d'écoute, de mettre la bonne distance entre l'usager et soi -même, de ne pas faire de réelle activité physique. Et pour palier à ça, rien de mieux qu'une petite séance à la piscine 1 fois par semaine, ça permet de décompresser tout en ayant une activité physique.


Voilà en gros, les points négatifs que je tirerais sur le métier, après certes, il y a les problèmes de communication entre ES et TISF, les soucis avec les AVS qui empiètent sur notre "territoire", mais là aussi ça dépend de l'association et de la région.


Donc pour finir, Sabrina si tu veux te lancer là dedans, essaye de réaliser un stage, ou de demander directement à une association s'il est possible de rencontrer des TISF, d'échanger avec eux. Et là, tu pourrais réellement savoir si tu es apte ou pas à cette profession.
Mais forge-toi seule ton point de vue sur le métier, bien qu'avoir des avis différents est intéressant, il faut que tu fasse attention à ne pas changer d'avis complètement, il faut que tu fasse la part des choses. Car si tu te fais une idée du métier avec uniquement ce qui est dit ici, là forcément ça donne plus envie de se pendre qu'autre chose, essayes donc de contacter directement plusieurs TISF en postes dans différentes associations / structures. Et là tu pourrais réellement te forger ton point de vue.

Sur ce, bonne journée à tous.


PS : j'espère avoir fait réagir quelques personnes, et je m'attend bien évidemment à voir des réactions complètement négatives ;)

Re: héébien

Publié : 16 nov. 2011 17:34
par NOELLE
Bonjour
sa chauffe ici
je passe l'oral formation TISF lundi !!de vous lire sa ne me donne meme pas l'envie dit aller.

Re: point négatif du métier de tisf

Publié : 25 nov. 2011 23:32
par manue
Après avoir fait un petit tour sur les sites, sur le métier de tisf, je trouvais cela interessant.
Aprés avoir lu vos messages (à vous tous et toutes) cela ne me donne plus envis de faire ce métier. Autant rester AMP!!!! Alors avez-vous d'autre métier à me proposer?
J'attrend vos réponses.
Merci