Pôle emploi : Activ'Crea = fumisterie ?

La communauté des travailleurs sociaux se retrouvent sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
Avatar du membre
Po3m
Messages : 93
Enregistré le : 01 févr. 2018 00:03

Re: Pôle emploi : Activ'Crea = fumisterie ?

Message non lu par Po3m » 29 déc. 2018 15:26

Merenoelle a écrit :
07 déc. 2018 00:17
Au fait, j ai oublie de te dire camarade que HP c est pas forcément ´Hopital Psychiatrique ´ mais donc ton cas c est plutôt que tu étais un enfant à ‘Haut Potentiel ‘ non détecté ou a peine, donc un zèbre...forcément hypersensible et forcément brillant et forcément harcelé par ses congeneres, avec lesquels déjà a 14 ans, t étais en grand décalage.
Bref on a du te dire que t as du talent, t as une plume, propose tes chroniques ou tes croquis à l Humanité (le journal je veux dire...parce que pour ce qu elle vaut :!: ) ) .
Te decourage pas 😉
Le "zèbre" que je suis (il faut dire que je suis très discret sur la question, je n'en fais état à personne) n'est pas "compris" dans son environnement proche et sans entrer dans les détails, ça va prochainement me coûter très cher (y compris financièrement parlant). Le "peu" que j'ai de côté va prochainement partir en fumée (plusieurs milliers d'€) le prix de la liberté (on va dire ça comme ça). Sauf que je n'aurai vraiment plus grand chose (tout ce que je demande, c'est de pouvoir "travailler"). Comme je "subis" un certain quotidien, j'ai envie de m'affranchir du jugement de certaines personnes. J'ai commis ces dernières années... une énorme erreur. Je ne peux pas trop rentrer dans les détails. Ca va me coûter très cher...

Pour le moment je ne suis donc pas tranquille d'esprit du tout. C'est beaucoup de pression pour un seul homme. D'ailleurs, sans vouloir faire de sexisme, les hommes... paient souvent le prix fort.

Cette année, je n'ai pas encore fait de "carte de voeux", non pas que je n'ai pas l'énergie mais en ce moment je subis on va dire l'une des agressions les plus violentes qui soit, celle d'être détesté (ce sont des choses qui arrivent). Et moi surtout "artiste" je ne fonctionne "qu'aux ondes positives", si on m'envoie du négatif... je me renferme comme une huitre et c'est terminé. J'agis bien sûr pour changer cette situation.

Malgré tout, je vous souhaite de très bonnes fêtes.

Avatar du membre
Po3m
Messages : 93
Enregistré le : 01 févr. 2018 00:03

Re: Pôle emploi : Activ'Crea = fumisterie ?

Message non lu par Po3m » 04 mars 2019 15:16

Merenoelle,

Le 22 décembre 2018 je vous ai envoyé un MP, jamais lu.

Je poste donc le message publiquement.

***

J'ai reçu par courrier une nouvelle initiative lancée par le département de ma région. Un site, plateforme à l'emploi destinée aux bénéficiaires du RSA. Alors, je m'y suis inscrit pour voir. Alors c'est orienté pour l'emploi de proximité, aux secteurs très limités (que je voyais il y a 25 ans). J'imagine que c'est amener à s'ouvrir à des domaines plus créatifs et peut être pour les porteurs de projets.

J'ai laissé un commentaire que voici (puisque nous y sommes invités), en doutant fortement de la pertinence d'un tel message. Je ne suis tellement pas sûr de moi que c'est pour ça que je le poste ici. En ce moment, il n'y a pas de regard extérieur fiable sur mes actions, je suis en roue libre totale. Je comprends nécessairement ne pas pouvoir continuer en restant isolé, mais ça me déchire... c'est douloureux... l'impression de revenir à devoir

"Bonjour,

Je touche à plusieurs domaines de compétences. Je ne peux donc entrer "dans une case" (à défaut j'ai choisi "illustrateur graphiste" mais je travaille aussi pour du développement de jeux vidéo... par exemple. Aussi pour de la bande-dessinée).

J'ai une formation surtout autodidacte (en continu), mais très studieux et très travailleur. Je développe "mes univers". J'ai en projet de passer par la création d'un statut (E.I, Portage Salarial) pour promouvoir et vendre mes projets, mais c'est long. Manque d'accompagnement solide. De plus, pas pris au sérieux par l'ensemble du dispositif (ou pas bien compris, mauvaise communication).

Je ne cache pas mes réelles difficultés et idéalement ce qui me ferait du bien serait de me créer des liens (avec des gens créatifs) d'entrer en contact avec un atelier par exemple (de graphistes/illustrateurs/scénaristes)... parce qu'il me manque "un cadre" même si je me l'impose, mais ce n'est pas évident. Malgré internet (et ma maîtrise du réseau), je reste relativement isolé. Développer des activités transversaux demande une certaine énergie que je mets avant tout dans l'apprentissage, la recherche et le développement de certains projets.

Pour vous dire : en ce moment je développe un petit jeu-vidéo (pour tablette et smartphone : Androïd), ce qui me demande beaucoup de travail. Je n'ai pas d'accompagnement structurel pour ça. Ce sont des domaines particuliers et "mal compris" mais pourtant répondant à des secteurs en forte croissance. Je me situe dans des domaines créatifs, d'expressions artistiques en utilisant différents supports dont celui du développement informatique. Ce sont des domaines pointus et exigeants qui demande de posséder un sens à l'initiative, une force de propositions, un bon esprit critique, un grand sens du détail, et la capacité à gérer un projet global (à force d'essais et échecs la 40ène venue ces aptitudes finissent par rentrer...).

Mes moyens (financiers, matériels) néanmoins restent très limités. Mes "conditions de travail" sont difficiles. Je dois par exemple renouveler "une veille tablette graphique" mais lâcher 500€ pour ça demande par exemple de me priver du côté alimentaire (et c'est un cercle vicieux car moins se nourrir = moins d'énergie = passages à vide). Dur dur. Je ne me plains pas mais c'est un ras le bol qui s'exprime dont "vous" n'y êtes pour rien mais par la force des choses, si on me donne "le droit à la parole" comme c'est le cas présentement : ce sont des choses qui sortent. Je sais qu'il existe des situations plus difficiles, des parents isolés, etc... je relativise mais ça n'enlève pas la réalité de mes propres difficultés... et ma conscience de ceux-ci.

Je tenais à résumer (dans les grandes lignes) ma situation. Je vois que ce site "est un pas" en tout cas faisant partie intégrante de ces initiatives à caractère plus vertueux (ça change "des menaces" de suspension/réduction ou suppression de ses droits que l'on doit vivre au quotidien). Dans tous les cas les efforts déployés par le Département de la Marne sont à saluer.

Cordialement, (Po3m)."


Au final je n'ai pas (encore) vraiment utilisé ce service.

Les nouvelles ne sont pas bonnes. Je n'ai pas un environnement très valorisant (sans entrer dans les détails) ça me pèse et je me suis "effondré" globalement depuis cet été mais surtout depuis décembre. Je l'écris ici pour peut être me redonner un coup de fouet. J'ai le sentiment d'être "un éternel jeune premier" ou si vous voulez un éternel débutant, je ne sais pas comment dire... dur dur quand vous étudiez certains domaines depuis plusieurs années.

Et des choses ne vont pas dans ma vie. Si vous saviez "ce que je porte" en moi... et vis à vis d'un certain environnement proche, je garde tout ça. De plus, je passe pour ce que je ne suis pas. J'ai envie d'envoyer balader certaines personnes qui nuisent à mon estime. Mais si j'envoie balader ces personnes, je me retrouverai (du moins dans un premier temps) complètement isolé (de nouveau). Ce qui me fait peur l'air de rien parce que je sais que je peux aller jusqu'au fond du gouffre à nouveau (là, en ce moment, je suis très fragile... de nouveau "au bord"...). Je n'ai pas envie de refaire le circuit santé CMP etc... comprenez-moi, en 2006 j'y étais contraint... ce n'est pas "une bonne expérience" pour moi et ça ne me va pas. Je n'ai pas "besoin d'être soigné", juste recréer du lien propice à la création, autour de domaines et activités qui sont les miennes. Mais j'ai beaucoup de mal d'un point de vue "social" à sociabiliser. Je n'ai pas de "trouble relationnel" je pense que c'est juste un très gros manque de confiance en moi...

Désolé pour l'heure ce ne sont pas de bonnes nouvelles mais je vais me sortir les doigts...

Répondre