Page 7 sur 7

Re: Pôle emploi : Activ'Crea = fumisterie ?

Posté : 23 mai 2019 19:19
par Po3m
Image

Allez allez... on se remotive. Juste un petit visuel (non définitif) je retravaille ma propre identité visuelle. Bon faites pas trop attention à l'environnement, là, ce n'est pas tout à fait comme ça en vrai, chez moi, le matériel est plus professionnel. Ce personnage n'est pas vraiment moi, c'est juste "une image". Je pense opter pour ce style pour mettre en place ma petite bd (pour expliquer la tarification et d'autres choses relatif aux métiers du graphisme). Je suis tenté de faire un peu la même chose pour ce qui est du développement de jeu.

Et si je racontais mon parcours de forme beaucoup plus ludique (et pour le coup, beaucoup moins dans le pathos) ? C'est que je suis à deux doigt de la faire cette bd "comment devenir graphise" etc... du storytelling en BD on va dire. Sauf que je n'ai pas envie de me faire connaître en étant le mec au RSA qui s'en sort... mais, après tout. Et si je m'en sors..., pourquoi pas d'autres ?

Et si mon parcours pouvait devenir un exemple ? Tu voudrais, toi, acheter ce genre de bouquin, fait par un gars comme moi ? Bon, on n'en vit pas hein... mais je pose la question... il faut prendre de la distance pour ne pas tomber dans une démarche purement nombriliste. Chose que je détesterais au plus haut point.

T'en penses quoi, Mèrenoelle ? (rires) j'écris rire mais crois moi c'est pas super drôle tous les jours. :roll:

C'est typique. Je suis loin d'être le seul dans ce cas de figure. J'ai beaucoup de choses à dire mais j'en ai marre de les dire dans un forum. Il faut que ce soit plus construit... sinon ça ne servira à rien, ni à personne.

A un moment va bien falloir que je fasse supprimer tout ça ici me concernant. Mais je ne me sens pas encore prêt pour ça. Je voulais partager un parcours apparemment en échec. Je voulais donner à comprendre la mécanique de déconsidération d'une personne et les conséquences néfastes pour tout le monde. Je voulais aussi dire que sans réel "sentiment de partenariat" avec les institutions, que ce soient les conseils départementaux que même le Pole Emploi, beaucoup de gens comme moi se retrouvent écrasés, fracassés, par la machine. Je voulais enfin dire qu'il faut réhumaniser tous ces dispositifs d'accompagnement et de réinsertion. Mais très récemment, et ce grâce à la dernière prestation Aksis, je me suis rendu compte que ce n'est pas suffisant.

Ce n'est pas assez parce que nous sommes en France. Et la mentalité franco-française est... dépassée. Les entreprises ne prennent plus aucun risque et embauchent des surdiplômés. Je n'ai rien contre les études, j'aurais aimé en faire, mais au final moi aussi j'ai appris à apprendre. Donc, je suis capable de continuer à évoluer. J'irais même plus loin en disant que j'ai appris à désapprendre. C'est à dire rester éveillé et ne pas prendre pour vérités figées nos acquis du moment. Et je suis "dans la recherche", toujours. Je comprends les enjeux de mon domaine et suis conscient que l'on sera amenés à travailler avec des outils dotés d'algorithmes d'apprentissage. Je suis déjà "préparé" pour ça. Demain, j'aurai "mon coloriste artificiel", il faut s'y faire... nous y allons. Bon bref, j'ai dévié. Je me recentre sur mon propos de départ :

Le cursus scolaire à la française n'agit que comme un goulot d'étranglement pour répondre à une logique de tri, de sélection. C'est une mentalité rétrograde. Personnellement je me suis longtemps senti piégé, mais parce que je donnais trop d'importance au regard des autres. Parce que je cédais face aux situations où préjugés stigmatisants. Il faut sortir de cette prison. Sortir de ma propre crédulité. La machine à défoncer les portes, c'est toi et toi seul(e) qui peut l'être. Si tu crois en tes capacités, si tu connais ton potentiel, si tu crois en un projet, mets tout en œuvre pour devenir ce que tu es vraiment. N'écoute que ceux qui te font grandir, tu en croiseras très peu au bout du compte, mais ils existent. Ce sont des gens, comme toi et moi, qui eux aussi ont connu les réelles difficultés de la vie, mais qui ne s'en sont pas laissés compter.

Sois agile, développe plusieurs compétences à travers une approche multi-disciplinaire. Nous allons vers ce monde. Tout le monde n'est pas fait pour "créer", du reste, quelque soit le domaine. C'est pourquoi la plupart ne seront que des techniciens spécialisés (ce qui du reste est déjà fort bien). Le principe de ruissellement est en échec, c'est à dire que les inégalités se creusent. Sans revenu universel "inconditionnel", ce sera l’hécatombe. Je sais, je dévie dangereusement du sujet initial mais ça me tient à coeur. Le monde est mon environnement, après tout.

Nous ne serons pas réduits à de bons petits soldats pour répondre à une logique de marché à la chinoise. Ils ne sont pas la vérité du monde. Je ne suis aucunement raciste, je n'ai rien contre eux. Je suis conscient que tous les peuples du monde, quelques en soient les pays, "subissent" le pouvoir en place, le régime, surtout si celui ci est autocratique. Mais j'aimerais te rappeler une chose, si tu me permets. Un principe fondamental : la dictature, les extrêmes droites et technocrates néo-libéraux, avancent toujours avec le mot "démocratie" pour les uns et "liberté" pour les autres, brandis bien haut... lorsqu'on y glissera, que l'on y viendra, dans ce monde que l'on ne souhaite pas... on ne le verra pas, on ne se rendra pas compte. On ne le verra que plus tard... trop tard. Et quand un pays bascule, c'est comme ça que ça se passe. Personne ne le veut au départ. Jamais.

PS : le paragraphe ci-dessus est à part.

Pour terminer, en France est donnée trop d'importance aux CV. On peut y voir une logique, mais celle ci ne permettra pas de correctement remettre en selle les décrochés. Des gens éloignés du monde du travail gardent de bonnes aptitudes parce qu'ils restent actifs en réalité, ils "travaillent". C'est cette valeur travail là à savoir mieux exploiter... faut nous tirer vers le haut, merde ! Pas nous écraser...

Re: Pôle emploi : Activ'Crea = fumisterie ?

Posté : 18 juin 2019 17:22
par Po3m
Bonjour,

La "coach" m'a dit (gentiment) cette "impression" de manque d'enthousiasme de ma part. Comme si je manquais de combativité ou d'énergie.
Forcément je termine à minuit tous les jours week end compris mais ça je ne lui ai pas dit, pas fait savoir à quel point je suis ENGAGE ! Mais j'en ai pris bonne note, et si je parais manquer de dynamisme et de combativité, c'est parce que j'entends toujours les mêmes choses sachant que par derrière nous sommes critiqués et pas aidés (Je n'attends rien de Pôle emploi mais ils ne mettent pas un centime sur mes projets). Donc oui je peux apparaître blasé mais de la connerie des autres, pas de mes activités.

Donc, voici ma réponse :

Image

Je le fais en toute humilité. En ce moment j'ai de la colère en moi que j'évacue comme je peux. Mais je suis toujours dans une période et dans un temps de la colère. Que je transforme donc par mon enthousiasme et ma combativité. Seulement Aksis qui empoche de la part de Pôle emploi 1000€ PAR TETE pour une prestation occupationnelle devant des employés (frustrés de manque de reconnaissance) dont certains se paient la tête de chômeurs ou de porteurs de projets, c'est terminé. Ca ne passera plus. Conséquence, si je refuse : radié mais réinscription dans le même mois en cours, ce qui ne change rien à ma situation mais je continue, je ne lâche rien !

Re: Pôle emploi : Activ'Crea = fumisterie ?

Posté : 14 juil. 2019 22:12
par Po3m
On peut être vif comme un tigre, mais doux comme un chat.

Image

Re: Pôle emploi : Activ'Crea = fumisterie ?

Posté : 14 juil. 2019 22:25
par Po3m
Image

L'une de mes dernières commandes.
N'oubliez pas que le graphiste (au rsa) est celui dont on donne éternellement un coup de pouce et qu'on fait bosser gratos... entre parenthèses.

Tiens, par exemple, je t'explique sur cette illustration.

Image

Ici, je parle en dehors de toute notion de cote. Cela s'applique donc à tous graphiste qu'il soit connu ou non, débutant ou non. L'expertise de toute façon se voit comme le nez au milieu de la figure dans ces domaines : impossible de tricher.

Une illustration format A3 pour Edition est facturée à partir de 900€.
Ici ce tigre pour 5 jours de travail à 300€ (tarif journalier à titre d'exemple) vaut 1500€ brut. J'obtiens un net de moins de 700€ pour cette illustration pour environ 60h de travail (sur 5 jours) ce qui me fait un tarif horaire de 11.66 Net... le tarif est donc calculé au plus juste pour entrer dans mes frais et faire que cette activité soit viable et rentable.

Dites vous bien qu'un logo à 80€, ce n'est pas sérieux. Ni pour le graphiste, ni même pour le client car je doute fortement du résultat et lorsque l'on souhaite véhiculer une image de marque, il vaut mieux savoir investir. Il y a un mot simple qui résume bien les choses, la reconnaissance du travail accompli.

Re: Pôle emploi : Activ'Crea = fumisterie ?

Posté : 15 juil. 2019 12:59
par Po3m
Je reviens sur l'illustration du tigre format A3 car si des spécialistes passent dans le coin, j'ai envie d'être plus précis sur ma "productivité".
La réalité, c'est que le travail "exécutif" (sur le support final) m'a pris 3 jours. Pour une telle illustration c'est correct, je peux faire mieux et pour cela c'est une question de choix d'outils et de matières. Dans le message précédent c'est basé sur 5 jours car il y a 2 jours en amont "d'études" et de travaux préparatoires. Les travaux préparatoires et "propositions" font partie intégrante de la facturation. C'est même tout l'intérêt de "savoir prendre" en compte cet aspect là du travail pour au final s'y retrouver. Si je sors un tarif à 1500€ pour ce genre d'illustration à des fins d'Edition ça reste réaliste mais risque d'être ramené à 1000€ ça j'en suis conscient. Je sais que je peux "gagner" davantage de temps pour rentrer dans les clous comme on dit. Bon ça c'était juste le mot supplémentaire au cas où des pros passent, ils pourront confirmer que je ne raconte pas n'importe quoi.