Pour être notifié de nouveaux messages, entrer dans un forum puis cliquer sur "S'abonner au forum" (+ infos)

Pourquoi certaines professions restent-elles si largement féminisées ?

La communauté des travailleurs sociaux se retrouvent sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
lesocial
Site Admin
Messages : 401
Inscription : 03 déc. 2017 10:44

Pourquoi certaines professions restent-elles si largement féminisées ?

Message non lu par lesocial » 16 nov. 2020 09:31

En France, plusieurs professions en contact direct avec la pandémie de coronavirus sont fortement féminisées. En première ligne face au virus, à l’hôpital, dans les Ehpad, au domicile des malades, en pharmacie… on peut trouver : infirmier·e·s (87 % de femmes, selon la DARES), aide-soignant·e·s (91 %), agent·e·s d’entretien (70 %), préparateur·trice·s en pharmacie (89 %), pharmacien·ne·s (73 %)… D’autres professions, non médicales mais tout aussi féminisées, sont également confrontées quotidiennement au virus : hôtesses de caisse (79 %), enseignantes (67 %), aides à domicile (97 %)…

Lire l'article complet ...

nouveau-boulot
Messages : 2
Inscription : 22 oct. 2020 10:29

Re: Pourquoi certaines professions restent-elles si largement féminisées ?

Message non lu par nouveau-boulot » 18 nov. 2020 09:37

Bonjour ! je confirme, beaucoup de professions sont certes féminisées, mais d'autres sont toujours aussi largement masculinisées. Il y a beaucoup d'univers pro où les hommes ne sont pas tendres avec les femmes et ne leur donnent pas de chance.

Po3m
Messages : 228
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Pourquoi certaines professions restent-elles si largement féminisées ?

Message non lu par Po3m » 19 nov. 2020 11:44

nouveau-boulot a écrit :
18 nov. 2020 09:37
Bonjour ! je confirme, beaucoup de professions sont certes féminisées, mais d'autres sont toujours aussi largement masculinisées. Il y a beaucoup d'univers pro où les hommes ne sont pas tendres avec les femmes et ne leur donnent pas de chance.
Durant ma scolarité j'ai entre autres fait un BEP CAS.
Seul masculin dans une classe féminine durant 2 années (pour "fuir" une fois le bep obtenu vers le bac pro STT avec le CNED)...
Je peux te garantir que les "jeunes" femmes ne sont pas tendres. Ni entre elles, ni ne me faisaient de cadeaux.
Beaucoup de méchanceté gratuite. Ca aide à désacraliser "la femme", même si je suis resté (longtemps) dans l'idéalisation et le fantasme relationnel, je savais et connaissais très bien le côté cruel et impitoyable de la femme. "LA" femme, justement, est une représentation mentale, n'existe pas.

Je suis conscient que "le féminin" est (dans le secteur social, par exemple) "instrumentalisé", utilisé. Les femmes sont "préférées".
En entretien, face à une femme, tu as tendance à te livrer plus facilement. Pas moi, je ne suis pas crédule.

NATTIE
Messages : 111
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: Pourquoi certaines professions restent-elles si largement féminisées ?

Message non lu par NATTIE » 19 nov. 2020 14:32

Bonjour,

Lorsque j’ai effectué ma formation d’Aide-Medico-Psychologique, mes premiers cours étaient sur l’historique de ce métier qui s’est définie en résumé ainsi :
Au 19e siècle, face aux problèmes de misère, il y a un souhait de rétablir un ordre social, école obligatoire Jules Ferry, les ouvriers se regroupent pour défendre leurs droits ... puis avec la 1e guerre mondiale il y a plus d’orphelins, de personnes mutilées....

Le développement social local comble des manques , le clergé, les religieuses s’en emparent à bras le corps puis des politiques axées sur ces thématiques se créent ( vers 1920-30 les assistantes sociales voient le jour) .

Un psychiatre François Tosquelles va insuffler sa théorie de la psychothérapie institutionnelle car il s’intéresse de près aux asiles psychiatriques où pour mettre à jour ses principes, ses fondements , ses écrits - La Rééducation des débiles mentaux. Introduction à l’aide maternelle et à l’éducation thérapeutique - ou - Esquisse d'une problématique analytique dans les soins à donner aux enfants psychopathes en institution - »
embauche des femmes des villages pour aider et accompagner les résidents de ces établissements qui étaient surtout des enfants en situation de handicaps mentaux ou polyhandicaps ...

A la demande de Tosquelles , elles ont ensuite un rôle Spécifique, on les nomme les assistantes maternelles car effectivement elles ont un Rôle dans les actes du quotidien plus formaté , plus technique , celui de donner à manger, de laver et voir de jouer avec les pensionnaires mais de façon réfléchie, raisonnée , il y a des conceptions , des apports philosophiques, sociologiques, médicaux, psychologiques ....qui se nouent sur des attitudes qui peuvent paraître enclines à la Femme mais un professionnel se construit autour de ces schémas que l’on perçoit comme innés au positionnement de la Femme....

Plusieurs courants, histoires,( -Léon Blum le Front Populaire, la Résistance, en 45 -loi sur la protection de l’enfance, des mouvements philosophiques -Michel Foucault qui a écrit sur l’histoire du travail social ) .... et sous la tutelle de l’état, des professions sociales se fondent sur des branches d’action précises : Animation, Famille, Éducation et des mots se font Armes pour protéger : le métier d’AMP est enfin dessiné avec ses compétences propres .

Effectivement compte tenu de ce cheminement, Oui ces professions sont beaucoup occupées par des Femmes .... Malheureusement cette féminisation aujourd’hui bloque aussi nos revendications car elles-mêmes sur le terrain se vivent souvent dans cette abnégation et ne sont pas assez revendicatrices de leurs technicités, de leurs savoirs -faire pour valoriser financièrement entre autres leurs véritables connaissances, notre travail ....
Peut-être que maintenant l’Apres Covid, vont-elles réaliser que les enjeux ne sont plus aussi simples, aussi acquis !!!

Po3m
Messages : 228
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Pourquoi certaines professions restent-elles si largement féminisées ?

Message non lu par Po3m » 20 nov. 2020 00:16

La défense des droits, les revendications, doivent dépasser le genre quelques soient les professions. Les femmes ne sont pas moins combattives, au contraire même, mais elles sont porteuses et enclines "à la réserve naturelle" (c'est mon sentiment personnel, en rien je n'affirme cela comme vérité). Cette réserve est une qualité, mais autant un défaut lorsqu'il est question de faire bouger les lignes. Cependant, je ne crois pas que cela soit du à la féminisation d'un secteur (il serait trompeur de le croire). Je crois que c'est surtout institutionnel et que les remparts sont structurels et bien gardés par les hauts-fonctionnaires de l'Etat.

Je ne vois pas le malaise : faire totale abstraction du genre dans l'exercice d'une profession serait une aberration ! Cela n'enlève en rien la technicité, savoir-faire/être que l'on soit homme ou femme. Les femmes n'ont plus rien à prouver dans un monde qui a pourtant encore tout à prouver pour évoluer. L'accès aux postes à hautes responsabilités, dans les hautes-fonctions, restent encore très difficiles d'accès dans l'ensemble aux femmes. Il faut reconnaître qu'il y a un niveau (notamment politique) où réellement il n'y a (plus) de morale : les coups sont impitoyables, bas la plupart du temps et violents. Certaines femmes, pour mieux slalomer dans ce monde, adoptent (malheureusement) l'attitude masculine...

chamce
Messages : 265
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Pourquoi certaines professions restent-elles si largement féminisées ?

Message non lu par chamce » 21 nov. 2020 09:06

Métiers du social : quand féminisation rime avec moindre valorisation (...)

""https://www.editions-legislatives.fr/ac ... lorisation""

NATTIE
Messages : 111
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: Pourquoi certaines professions restent-elles si largement féminisées ?

Message non lu par NATTIE » 21 nov. 2020 12:55

Bonjour,

Merci Chamce de remettre le compteur à l’heure 😅!

Oui , l’Historique de ces métiers provient des racines qu’offriraient la Femme dans cette idée de sacrifice, d’empathie naturelle , de ce positionnement Maternant, ne dit on pas « Soins de Nursing » , d’ailleurs autrefois les infirmières étaient des religieuses ( les hôpitaux, les institutions souvent dirigés par les ecclésiastiques) ....

C’est pour cela que j’avais repris l’historique de mon métier d’AMP pour expliquer le pourquoi de la féminisation de ces emplois et le manque de valorisation de ceux-ci au vu de ce contexte qui ferait qu’effectivement beaucoup de femmes de ce secteur se vivent encore aujourd’hui dans cette image dans laquelle elles s’enferment bien sûr dans une propagande bien ficelée par les institutions car ça arrange bien du monde!

D’autre part, dans les concours d’entrée de ces métiers, il y a très peu de candidats masculins même si cela tend à changer mais de façon lente, il y a effectivement quelques hommes infirmiers qui y travaillent souvent dans des services bien particulier en libéral, en psychiatrie ou des éducateurs spécialisés en nombre plus ou moins correct qui vont être plus à même de devenir cadres de services et évoluer.....

Mais auxiliaire de vie ou aide-soignant homme ça reste très minoritaire car l’attractivité salariale ( + horaires décalés, week-ends .... ) est un des premiers freins et à dire comme je le lis ici qu’ils seraient Recalés car Hommes c’est méconnaître ce secteur, une désinformation saugrenue car les portes de ce secteur sont grandes ouvertes à ceux-ci si ils en ont l’intérêt !

Il est évident que les revendications et combats ne sont pas l’apanage d’un genre et ce n’est pas du tout de cela que nous parlons ici mais d’une Histoire, des fondements de ces métiers qui ankylosent la masse salariale dans ses batailles !!

Après le monde politique plus pourri que les autres, je ne suis pas politicienne, Chamce non plus et vous non plus et pourtant nous avons sur ce forum livré un vécu quelquefois professionnel où les interactions ont été très difficiles voir Violentes ! Pour moi L’homme est un Loup pour lui-même !

Effectivement les femmes dans des lieux de « Pouvoir » c’est d’autant plus compliqué car nous sommes dans un Monde Patriarcal !!!!!

Po3m
Messages : 228
Inscription : 01 févr. 2018 00:03

Re: Pourquoi certaines professions restent-elles si largement féminisées ?

Message non lu par Po3m » 21 nov. 2020 16:46

Bonjour Nattie,

Oui bien sûr, j'ai une idée de l'historique de cette évolutions des métiers dans le social et c'est bien de le rappeler.
En effet, cela peut forger / conditionner / renforcer un imaginaire collectif alors biaisé en vertu d'un métier dont la reconnaissance n'évolue pas aussi vite que son époque pour une société donnée. J'ai parlé de hauts-fonctionnaires et de politique parce que cette question en dépend.

Le VRAI problème n'est pas la féminisation d'un secteur. Le VRAI problème est économique dans l'appareil de l'Etat.
Et c'est probablement reproduit dans le secteur privé (à vrai dire, j'ignore si vous êtes mieux "payées" dans le privé mais de toute façon subventionné publiquement, alors... la gestion est équivalente).

Je parlerais de "mal-considération" pour qualifier ce problème.

Revaloriser les salaires de vos métiers dans l'ensemble poserait un véritable problème économique, considéré aujourd'hui réellement comme insoluble.
Revaloriser les niveaux licence c'est vouloir traiter le problème d'un point de vue conservateur (pour un monde révolu).

Ce n'est pas le niveau/diplôme en soi qu'il faut reconnaître et valoriser, c'est l'investissement physique et/ou psychique d'une profession :

Redéfinition de ce qu'on appelait autrefois "La pénibilité" (que certains pour des raisons politiques et économiques considèrent comme étant une question caduque / faisant partie de l'Histoire, c'est dire à quel point les enjeux ici sont considérables pour au final mieux Dé-considérer les secteurs mal-traités).

NATTIE
Messages : 111
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: Pourquoi certaines professions restent-elles si largement féminisées ?

Message non lu par NATTIE » 01 déc. 2020 15:08

Bonjour,

Cependant n’avons nous pas Entendu : « L'avenir de l'homme est la femme »
Intéressant Captivant et plein de promesses sur cet avenir où des femmes prennent la Parole et se mobilisent :

https://mobile.twitter.com/ChamboncelLea

https://play.acast.com/s/popol/deriveau ... sauxfemmes

Répondre