Pour être notifié de nouveaux messages, entrer dans un forum puis cliquer sur "S'abonner au forum" (+ infos)

Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

La communauté Educateur Spécialisé se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
Sonia77
Messages : 10
Inscription : 14 juil. 2020 13:44

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par Sonia77 » 06 août 2020 22:32

Bonjour à tous,
Merci pour votre soutien et attention sérieusement.
Je n ai pas repris le travail et même si j essaye de me projeter sur une reprise je n y arrive pas. J ai été atteinte la fois de trop..
Je l ai toujours autant de travers et ça ne passe pas.
J ai entamé plusieurs démarches pour trouver une porte de sortie digne.
Cela se résume à un projet de formation pour la rentrée si possible ou un autre boulot dans le social. La dessus je ne leurs donnerai pas raison.
J ai pu parler à la médecine du travail et le constat semble être sans équivoque j en peux plus de mes collègues.. Voilà je ne voudrais pas trop m avancer j attend surtout des réponses de mes démarches.
Je pourrais très bien reprendre mon boulot mais c est reculer pour mieux sauter. (dans tous les sens du terme..)
Ils ne me feront pas de cadeau il ont eut ce qu ils voulaient ils ont montré une fois de plus leurs véritables intentions en me prenant sans prévenir sur une situation compliquée avec les enfants.
J en suis à les détester et en avoir peur c est dire..

chamce
Messages : 153
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par chamce » 06 août 2020 23:24

Bonsoir je connais la médecine du travail j'ai déjà eu affaire à l'un des médecins locaux du travail à plusieurs reprises, j'en ai finalement avec le recul déduit qu'il ne faut rien attendre d'eux et que bien souvent ils ne vous le diront jamais ouvertement mais dans la situation dans laquelle vous êtes ils ne feront rien contre votre employeur à aucun moment . ils vous diront à demi mot qu'il faut mieux que vous trouviez un autre emploi. IL faut frapper à toutes les portes (l'inspection du travail, les syndicats...Un conseil Rien ne presse votre médecin peut renouveler votre arrêt maladie plusieurs fois le temps qu'il faut. Pour l'instant la priorité c'est de vous reconstruire, de retrouver en vous la force et l'énergie pour de nouveau travailler sur le poste actuel ou dans une autre structure. Il faut que vous sachiez le monde du travail est cruel, les gens sont sans pitié et si vous êtes faibles ils vous écrasent, ils vous détruisent sans scrupule sans état d'âme... ceux qui ont un peu de pouvoir, les petits chefs, en abusent et exercent leur pouvoir avec cruauté et autorité sur ceux qui sont fragiles, qui sont seuls, qu'ils jalousent... Pensez à vous et reposez vous, libérez votre esprit de tout ce stress qui vous habite bonne continuation ..

NATTIE
Messages : 49
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par NATTIE » 07 août 2020 00:11

Bonsoir,
Oui je comprends ce que vous ressentez et il est vrai que je n’ai pas eu votre courage pour couper aussi directement les tensions et cela m’a coûté ma santé !
Vérifiez bien votre convention car normalement il y a une complémentarité de salaire, une prévoyance lors d’un arrêt-maladie avec les indemnités journalières sécu comptabilisées par rapport à vos fiches de paye...
Devant l’attitude de tels individus dans le secteur médico-social, il n’y a aucun cadeau à faire, vos droits d’abord, peut-être que cela pourra les faire réfléchir la prochaine fois qu’ils dénigreront un salarié de la sorte !
Priorisez-vous !

chamce
Messages : 153
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par chamce » 13 août 2020 15:05

Allez sur ce site, un sujet parmi tant d'autres

"Souffrance au travail : Le travail sociale présente le taux de suicide le plus élevé ...
travailleurs-sociaux-libres.fr › souffrance-au-travail...
3 avr. 2012 - Parler de suicide chez les travailleurs sociaux, impensable me direz-vous ! Un sujet sensible voire tabou."

Sonia77
Messages : 10
Inscription : 14 juil. 2020 13:44

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par Sonia77 » 24 août 2020 22:49

Bon et bien les choses et le temps ont fait le travail.
J ai reçu un appel téléphonique du président de l association le 12 août pour me convoquer le lendemain pour un entretien convenant à demi mots de mon départ quel qu en soit la forme.
J était abasourdie bien que mon message sur ce forum indiquait ce sentiment d être poussée vers la sortie. La réalité de cet appel ainsi que ce ton deshumanisant mon choquée.
J ai essayé de parler au président en lui invoquant de nombreuses situations qui ont été utilisées clairement pour me disqualifier. Mais rien son camp est choisi. Dire que il y a 3 ans il voulaient se débarrasser des deux responsables actuels...
J ai reçu un courrier que j ai ouvert le 14 août.
Et j ai littéralement explosé à mon insu. Peut être que tout ce que j ai encaissé dans ce boulot à littéralement été éjecté de moi. Je ne sais pas comment expliquer cette journée et nuits qui ont suivi.
Mes proches ont pris le relais, niveau syndicat et contact avec le boulot, mais aussi prise en charge médicale...
Le chemin administratif est en cours c est une question de semaines.. Mais mon chemin personnel va démander plus de temps. Je ne ressens plus ce truc qui me portait vers l Aide aux enfants démunis voire même vers l aide à l autre tout court.
Va falloir que je me refasse confiance et que je refasse confiance à mon prochain.
Désolée de l exposer comme ça et probablement que ça m à rendu parano sur les bords.. Mais moi même je m explique pas comment ça a pu me pulvériser à ce point.
Je vis les choses intensément certes mais c'est ce que je suis et c est exactement pour cette authenticité et mes valeurs que j ai été recrutée il y a 3 ans.
Voilà je pense que vous avez saisi le tsunami.. Maintenant je visualise des micro orientations professionnelles, mais en vrai j ai même plus envie de travailler je dois clairement travailler sur moi et me refaire une santé.
Merci de m avoir lue.

chamce
Messages : 153
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par chamce » 25 août 2020 01:35

le monde du travail peut être cruel , je pense que les relations professionnelles entre collègues et avec la hiérarchie se détériorent de jour en jour ce n'est que le début..Le code du travail est bafoué tous les jours. La loi du plus fort prédomine dans notre société et dans le monde du travail. On y rencontre aussi ceux qui ont un problème d'égo qui de facto abuse de leur autorité sur les autres et qui divise aussi pour mieux "régner". Ils se retrouvent dans la toute puissante et malheureusement abusent de leur autorité et leur pouvoir pour détruire consciemment ou pas les autres salariés. Ils détruisent un individu qu'il n'aime pas pour différentes raisons injustifiées ou pas ou qu'ils ont choisi d'évincer en mettant en place le plan du licenciement en route. Cet individu meurtri, éjecté subitement du monde du travail parfois va mettre des mois et des années pour s'en remettre, se relever, se reconstruire et reprendre confiance en lui. Vous n'êtes malheureusement pas tombé sur la bonne équipe et peut-être heureusement pour vous que ce cauchemar va enfin se terminer. Les membres de cette équipe soudée étaient déterminé à vous broyer, à vous anéantir. Ils étaient arrivés à un point de non retour, ils se refusaient de vous écouter, d'entendre vos argumentations. Ils font bloc contre vous et il n'y a, je pense, aucun moyen de conciliation et de remise en question de leur part. Vous êtes devant des gens qui fonctionnent de façon arbitraire et peu conforme. C'est dommage pour les enfants et c'est aussi dommage pour vous qu'ils n'aient pas voulu vous donner votre chance... Aujourd'hui ce qui est le plus important ce sont votre moral, votre santé, votre mental, que vous reprenez entre vos mains votre destin.. Pensez à vous faire accompagner par un professionnel, si besoin, ne vous isolez pas, gardez espoir, vous êtes quelqu'un qui a de grandes qualités . Votre choix professionnel ne correspond peut-être pas à votre personnalité, à vos aspirations. Faites si vous le pouvez un bilan de compétences pour confirmer ou non votre choix professionnel. Bon courage. ne vous arrêtez surtout pas à cet échec professionnel

NATTIE
Messages : 49
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par NATTIE » 25 août 2020 04:01

Bonsoir,

Il n’y a pas d’échec mais que des expériences.....

Effectivement au début d’une sortie avec de tels conflits, on est secoué et éprouvé puis tout ça fait son chemin ,finalement on relativise ...
Un auto-bilan s’effectue et la vie est ainsi faite mais dans nos métiers malgré tout si il y a des combats à mener pour des valeurs humanistes alors c’est bien là que nous devons être quelqu’en soit certaines luttes à mener car c’est vraiment dans ce secteur que tout prend son sens !

Après comme tu le constateras par la suite quand tu reprendras le cours de ta vie professionnelle, non, il n’y a pas d’échec , au contraire tu avanceras avec d’autres éléments supplémentaires qui te permettront d’esquiver certaines situations ou tu apporteras des choses plus concrètes par rapport à tout ce vécu !

Et peut-être encore des jalousies, des incompréhensions, des ombrages réapparaîtront, qu’importe au bout du compte si tu sais que tu as gardé une certaine honnêteté, une étique, un professionnalisme et n’est ce pas cela les bases de ce que tu défendais nonobstant les effluves délétères....

Oui tu as été désarçonné d’un cheval et la chute te paraît rude mais si tu crois vraiment vraiment à ce que tu y faisais, si tu crois vraiment à cette mission sur laquelle aujourd’hui tu sembles tant douter tu te relèveras car l’essentiel finalement ce n’est pas tant le comportement de tous ces gens mais ce que toi tu as apporté aux pensionnaires et à ce que tu as vécu de beau et de fort avec eux ....

Après les querelles intestines dans nos métiers c’est vrai elles sont vives et elles font mal car ça touche à l’humain et à nos accompagnements et certainement qu’il y a des caractères plus sensibles , moins adaptables à ce monde cruel du travail pourtant c’est bien là malgré ces tensions que j’ai appris beaucoup de moi, que je me suis fortifiée, grandie et que je me dois d’apporter encore plus aujourd’hui avec mes cicatrices, mes chutes...ma résilience !!

Lis beaucoup, fais du sport ( le yoga fait du bien) , cours, marche , médite.... et crois en Toi

Je te remercie pour tes écrits et non puisque nous existons sur ce petit forum la race humaine n’est pas encore foutue 🙃😉 !! 🙏

chamce
Messages : 153
Inscription : 03 mai 2018 15:54

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par chamce » 30 août 2020 14:07

je ne suis pas aussi optimiste car des petits chefs sont présents dans toutes les professions. Ils tyrannisent parfois avec le soutien de collègues, les salariés de tout âge qui travaillent pour eux et avec eux et les cassent psychologiquement. Quand on a été confronté à une telle situation de stress et de harcèlement moral quotidiennement, sur son lieu de travail, on n'en sort pas indemne...

NATTIE
Messages : 49
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par NATTIE » 30 août 2020 22:25

Bonsoir,

Je vis cette situation et je me reconstruis , je me refuse de laisser des êtres malveillants me détruire complètement donc j’essaie d’avancer malgré toute cette Animosité ressentie ...

Quand je perd je gagne car j'apprends ....
proverbe bouddhiste 🙏

NATTIE
Messages : 49
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: Poussée vers la sortie ? Lieu de vie.

Message non lu par NATTIE » 02 sept. 2020 15:36

Bonsoir,

Je vis cette situation et je me reconstruis , je me refuse de laisser des êtres malveillants me détruire complètement donc j’essaie d’avancer malgré toute cette Animosité ressentie ...

Quand je perd je gagne car j'apprends ....
proverbe bouddhiste 🙏

L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte , ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort, seule la lutte libère
Thomas Sankara

Répondre