Réalité du métier EJE

La communauté Educateur de Jeunes Enfants se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
Marie

Re: Réalité du métier EJE

Message non lu par Marie » 06 oct. 2015 22:41

Bonsoir à toutes,

Cela fait presque 8 ans je suis eje. Moi aussi je me suis battue pour faire ce métier qu'au début j'adorer mais voilà après 8 ans d'expérience je suis usée notamment par le travail avec les équipes. J'ai l'impression qu'à l'heure actuelle les crèches prennent davantage de temps pour ne pas "contrarier les professionnels" que de temps pour mettre en place des actions pédagogiques et éducatives. J'ai vraiment l'impression que les enfants passent au second plan. Je me demande même si il y a encore une place pour les EJE dans les crèches?

caro

Re: Réalité du métier EJE

Message non lu par caro » 08 oct. 2015 21:21

marie
moi aussi je me demande si il y a une place pour les eje en creche: les equipes savent tout tout le temps, sont limite maltraitantes parce qu elles n ont pas toujours les moyens de....
l educ on ne sait pas trop ce qu elle veut mais les parents l aiment bien
moi j ai abandonné, lache certainement mais non moi je veux retrouver mes valeurs du début et mon respect profond pour l enfant et sa famille (car ca aussi les critiques des familles je ne les comprends pas....

natacha

Re: Réalité du métier EJE

Message non lu par natacha » 12 janv. 2016 14:31

bonjour à toutes

je suis diplômée depuis juillet 2014 et en poste en IME depuis octobre 2014.
j ai euu beaucoup de chance de trouver ce poste en milieu spécialisé mais ce n est pas le rêve non plus ...
seule EJE au milieu d une équipe d éducs spé et moniteurs éducateurs je me bats chaque jour pour défendre les valeurs de la petite enfance et notamment le respect du rythme de l enfant !
le milieu spécialisé est très accès sur les apprentissages, il est parfois difficile de faire comprendre que l enfants n y est pas encore ....
je remplace quelqu'un qui est devenu chef de service, donc la passation n est pas toujours évidente! elle avait ses habitudes :)

le travail est épuisant, et je pèse mes mots ! malgré les vacances et les horaires plus ou moins cools, les enfants sont agressifs, parfois violents ... et on fait ce qu on peut !
ici aussi beaucoup d arrêts, les collègues pas remplacés ...
on bouche les trous mais on nous demande ds projets écrits pour la moindre activité mise en place .

je travaille à 1h de route de chez moi (en province ! ) et je songe à partir parce que je ne tiendrais pas sur la durée !
mais je sais aussi que j ai peu de chances de retrouver en spécialisé ... (peu de structures) . alors que faire ?

je songe à créer ma structure, sous forme de jardin d enfants spécialisé ... mais je ne sais pas si j en aurais l énergie ...

bref.
petit constat à 18 mois post diplôme !

natacha

tesson

Re: Réalité du métier EJE

Message non lu par tesson » 12 janv. 2016 19:25

Salut Natacha,
Tu es de quelle région?
J'envisage aussi de creer ma propre structure sur la région de Lille.
Et je cherche une associée..
Voila au cas ou n'hesite pas!
Mathilde

tesson

Re: Réalité du métier EJE

Message non lu par tesson » 12 janv. 2016 19:28

Salut Natacha,
Tu es de quelle région? Pour ma part j'envisage aussi de creer ma propre stucture du coté de Lille et je cherche un/une associé/e.
Au cas ou n'hesite pas à me contacter!
Mathilde

natacha

Re: Réalité du métier EJE

Message non lu par natacha » 27 janv. 2016 18:46

Bonjour Mathilde

je suis en région centre, à Tours précisément .... ca va faire loin pour s'associer :)

Titi

Re: Réalité du métier EJE

Message non lu par Titi » 02 févr. 2016 12:33

Bonjour,

Je rejoins les propos de Lisa, je suis déjà à mon deuxième poste d'eje en moins d'un an de métier et je suis anéanti face aux problèmes de la petite enfance (absentéisme, douces violences, brun out.) Je commence à être dégoûter d'aller bosser, je prends sur moi j'essaye de comprendre les équipes mais faut les satisfaires au profit du bien être de l'enfant et ça je ne comprends pas. Après trois ans de formation je suis déçue du résultat final. Si ya des jeunes diplômés en mal être et qui souhaite discuter je suis la, j'ai besoin d'écoute et de réconfort, car je passe mon temps à remplacer mes collègues en arrêt que faire mon boulot d'eje et ça j'en ai ras le bol. En attendant des jours meilleurs et une porte de sortie, je m'accroche. Bonne journée à tous

mel

Re: Réalité du métier EJE

Message non lu par mel » 16 févr. 2016 23:30

Bonjour, je souhaite déjà remercier les personnes qui témoignent. Cela permet de se sentir moins seul ! Je suis diplomée depuis juin aussi. J'ai effectué des remplacements plus ou moins long ( de 1 jours à 1 mois et demi). Cette désillusion du métier j'ai l'impression de la recevoir en "pleine tête". Personnellement je ne comprenais pas mon désarrois mais c'est de la part des professionnelles Eje elles-même, que ce mot est ressort. Elles aussi depuis l'entrée dans le monde du travail, certaines me disaient que la réalité du terrain, leur fait perdre cette envie qui les animait à exercer ce métier sur le terrain !!

Comment peut-on expliquer cette différence entre la formation et la pratique ??
Pour ma part, je suis déjà à m'imaginer partir vers la formation d'éduc spé car je ne me sents pas épanouie mais d'un autre côté je ne trouve pas ça normal car je me suis battue pour être Eje !!!

Coquette
Messages : 19
Enregistré le : 01 févr. 2019 15:12

Re: Réalité du métier EJE

Message non lu par Coquette » 14 févr. 2019 19:49

Hélène a écrit :
13 juin 2015 15:39
Bonjour,
J'ai fait une reconversion pro vers le métier d'EJE et c'est une des meilleures décisions que j'ai prises. Je crois que chacun voit son métier différemment selon ce qu'il est, où il exerce, avec qui et comment il envisage sa vie (perso et pro).
De plus, les EJE ne bossent pas QUE en crèche. De plus en plus nous avons notre place en établissement "spécialisé" (champ du handicap, de la protection de l'enfance, du médical, etc.)
Je pense que tu ne pourras vraiment savoir si ce métier te convient que si tu essaies, car il y aura toujours des gens pour te dire que c'est génial et d'autres pour dénigrer complètement la profession.
Personnellement, il y a des lieux où je n'aimerais pas du tout travailler. Mais c'est aussi ça qui fait la richesse de notre profession: nous pouvons travailler dans de multiples établissements et services.

Bon courage dans ta réflexion
Bonjour Hélène, dans quels lieux n'aimerai tu pas travailler ?

Répondre