Recours refus d'agrément assistante familiale ?

La communauté Assistante maternelle se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
prunelle

Re: Recours refus d'agrément assistante familiale ?

Message non lu par prunelle » 23 mai 2008 15:57

Bonjour,
je tombe par hasard sur cette discussion, et je suis stupéfaite de voir comment nous, puéricultrices, sommes perçues par les candidates ass fam !
Nous ne sommes pas des tortionnaires quand même !
Nous sommes chargées de faire des entretiens d'évaluation donc il nous faut bien poser des questions pour faire connaissance avec les candidates , je n'imaginais pas que cela puisse être aussi traumatisant !
Comment pourront se nouer des relations de confiance entre nos professions complémentaires si nous sommes aussi mal perçues ?
Franchement je suis navrée, car je pense que nous essayons toujours de mettre les candidates et leur famille à l'aise .

Maintenant en ce qui concerne les refus, la première démarche à mon avis est de demander un RV avec les responsables du service à qui l'évaluation a été confiée pour se faire expliquer les raisons si elles n'ont pas été expliquées clairement par l'équipe .

Françoise du SPAMAF

Re: Recours refus d'agrément assistante familiale ?

Message non lu par Françoise du SPAMAF » 23 mai 2008 16:59

Hélas , Prunelle , les puéricultrices sont comme les AM difficilement prévisibles et chacune a son caractère et son ressenti , mais il est exact que nous n'interviendrons jamais quand il s'agit d'une motivation justifiée, malheureusement les motivations de refus sont souvent subjectives - comment peut on savoir si la future AF se comportera de telle façon en situation , tant qu'elle ne l'est pas - comment peut on se défendre contre des questions inquisitoriales qui ne devraient pas exister sur le budget familial ou autre question d'ordre privé? nous avons essayé d'améliorer le dossier CERFA de candidature avec le Ministère , cela devrait suffire, et il me semble que si j'étais Travailleur social je me rendrai rapidement compte si un enfant accueilli aurait tout ce qu'il faut dans cette famille candidate ou non - de plus , maintenant une formation doit être donnée avant emploi
Il n'en demeure pas moins que nous devrions travailler en confiance autour d'un enfant , c'est ce que demande la Loi : Partenariat

arnaud

Re: Recours refus d'agrément assistante familiale ?

Message non lu par arnaud » 23 mai 2008 20:15

Prunelle,
je suis un homme qui fait "un métier de femmes",je suis moi-même ass fam.Je ne crois pas que vous êtes perçu comme des torsionnaires mais il faut bien rejeter le faute sur quelqu' un et les seuls avec qui nous avons eu contact ce sont les AS,les Puéricultrices et les Psy, alors comme au supermarché ces celles qui sont en première ligne qui prennent.Mais il faut aussi nous comprendre,on veut "faire le bonheur" d' enfants en difficultés et on n'a un refus parce que l'on a répondu à des questions qui parfois non pas l'air en relation avec notre futur emploi.et je finirai sur ceci il faut parfois nous ass fam nous remettre en question.
Arnaud

prunelle

Re: Recours refus d'agrément assistante familiale ?

Message non lu par prunelle » 23 mai 2008 22:06

Statistiquement, les avis défavorables sont fréquents ?
parce que perso je pense n'en avoir émis que 2 depuis que les agréments sont devenus des missions PMI , et je n'ai pas l'impression que mes collègues en aient émis bcp plus , parce qu'on en parle entre nous forcément parce que je peux vous dire que notre rapport doit être en béton pour que la commission émette un refus d'agrément !

c'est pour cela que je conseille de demander un RV pour se faire expliquer les raisons du refus, parce que derrière les quelques phrases qui vous indiquent un refus il y a un rapport de plusieurs pages .
Mais en principe quand on met un avis défavorable,on en avertit la candidate je pense ...non ?

l'imprimé Cerfa , si c'est le même dans tous les départements, franchement il n'est pas inquisiteur !
la page des ressources est supprimée depuis longtemps, il n'y a que des questions sur l'état civil, les expériences, les motivations et l'image de la profession aux yeux de la candidate , pas de quoi se sentir mis à nu !
( Arnaud remarquera que j'ai dit "mis à nu " et non "mise à nu " , les hommes sont loin d'être majoritaires mais ils sont moins rares qu'avant
;) )

je sais que le problème de l'équilibre budgétaire est régulièrement débattu ...
ce sont généralement des questions d'assistantes sociales d'ailleurs, mais elles disent vouloir s'assurer que l'enfant ne manquera matériellement de rien ...

n'empêche que je reste impressionnée , je ne pensais pas qu'on puisse "faire peur " comme ça !
ce matin j'étais en visite d'agrément et on a plaisanté avec la candidate parce que l'AS avait mal aux yeux et s'était excusée de devoir garder ses lunettes de soleil , j'ai dit que c'était l'excuse qu'elle donnait pour se la jouer "festival de Cannes " j'étais loin d'imaginer que cette pauvre dame était peut_être paniquée .....

arnaud

Re: Recours refus d'agrément assistante familiale ?

Message non lu par arnaud » 24 mai 2008 08:08

Prunelle,
je ne fait pas de procès à qui que ce soit mais tu disd' après les critères ministérielles ne rentre en compte que:"l' état civil,les expériences etc".Alors explique-moi pourquoi j' ai des amis qui on eu un refus, peut être pour d' autres raisons,on a posé des questions du genre: Mr vous êtes malade où votre femme ne fait pas bien a mangé (il n' est pas gros)
en quoi la maigreur serait un motif de refus surtout qu'il n' y a que lui dans le cas.Quel rapport avec les critères de sélection.Faire attention à son alimentation est rare aujourd'hui quand on voit les campagnes faite autour de bien manger équilibré et faire du sport.Pour info je suis du Nord.
Arnaud

Françoise du SPAMAF

Re: Recours refus d'agrément assistante familiale ?

Message non lu par Françoise du SPAMAF » 24 mai 2008 08:46

ce dialogue doit être constructif Prunelle ; ce n'est pas le dossier CERFA qui est en cause puisque y avons travaillé en étendant certaines questions , mais souvent le questionnaire (illégal ) qui l'accompagne ; je souris à votre anecdote , mais je n'ose imaginer ce qu'il y aurait dans le rapport d'une candidate AF si elle se présentait avec des lunettes noires lors d'un entretien : stressée, timide, qu'a-t-elle à cacher? etc.... etc... et si elle avait osé répondre: je me la joue au festival de Cannes , : légère, caractère trop fort , indocile etc...... je vous assure que je n'éxagère pas, et ce n'est pas pour rien que nous demandions lors de l'élaboration des lois deux équipes : une pour le contrôle , l'autre pour un accompagnement , ce que , malheureusement , au détriment de l'enfant accueilli , nous n'avons pas obtenu - comment voulez vous qu'une AF ou AM parle de ses difficultés avec un enfant , ai au lieu d'être accompagnée , elle est jugée.... elle n'en parlera pas - c'est aussi pour cela que nous voudrions être sur la même longueur d'ondes, chacun à sa place , autour d'un enfant qui trouvera SA place

prunelle

Re: Recours refus d'agrément assistante familiale ?

Message non lu par prunelle » 24 mai 2008 11:36

oh non, franchement ce n'est pas possible qu'un agrément soit refusé pour cause de maigreur !!!!
c'était le conjoint de la candidate ?

parce que pour la candidate ,ou le candidat lui même, nous n'avons même pas à revenir sur le sujet, le médecin a fait un certificat d'aptitude à la fonction, donc même si parfois on est ennuyé ( je pense à de graves problèmes de dos par exemple, alors que le dos est très sollicité quand on accueille de jeunes enfants ...) , on n'a même pas à remettre quoi que ce soit en doute !

Pour le conjoint, que les évaluatrices aient posé la question de la maladie pour quelqu'un vraiment très maigre qui aurait eu mauvaise mine, ça peut se comprendre encore, parce qu'imaginons quelqu'un qui serait en traitement de chimio pour un cancer évolué, la disponibilité pour l'enfant et l'ambiance familiale pourraient en être affectées ...
je n'ai jamais eu le cas ....mais j'avoue que ça m'ennuierait ...

quand je parlais des critères état civil, expériences etc, c'était ce qui apparaissait sur l'imprimé CERFA !
parce qu'après, lors des entretiens on va effectivement plus loin, c'est bien évident parce que si seules étaient prises en compte les données de l'imprimé cerfa , effectivement il n'y aurait jamais de refus ! et ce ne serait même pas la peine de faire des évaluations !

on veut en savoir plus sur les motivations, ce qui est à l'origine de ce projet .
parce qu'il y a des motivations qui peuvent être destructrices : du genre : j'ai eu une demande d'une dame qui avait été témoin dans sa proche famille d'abus sexuels mais qui n'avait pas pu faire quoi que ce soit à l'époque des faits, elle faisait une demande pour "protéger d'autres enfants " ... Comment aurait elle pu être "professionnelle " si elle avait été confrontée à une telle situation , il fallait d'abord qu'elle se débarrasse de son sentiment de culpabilité avant de pouvoir s'engager dans ce métier .
et les familles ayant eu elles mêmes des enfants placés ?

on a aussi besoin de connaître les valeurs éducatives, on pose des questions effectivement sur la famille, les enfants, leurs scolarité etc..
mais notre rôle est de savoir si les candidats pourront offrir aux enfants en accueil les conditions matérielles , psychologiques et éducatives , (et la disponibilité ) nécessaires à son épanouissement.
Les enjeux sont importants, et on est loin des
talents culinaires de la candidate !

dans votre propre cas, vous a -t-on posé des questions de ce type ?
avez vous eu l'impression d'avoir des questions déplacées, qui paraissaient hors du contexte ?
en formation nous avons des grilles d'évaluation qui nous sont proposées, ces formations sont nationales donc partout on doit utiliser les mâmes outils je suppose .

franchement il faut prendre du recul , il n'est pas possible qu'un agrément ait été refusé pour cause de maigreur ou d'incompétence culinaire !
parce que même si la question a été posée en entretien, on ne peut pas étayer un rapport de refus là dessus !
je peux vous assurer qu'il faut des éléments crédibles, constatés et très détaillés dans le rapport pour que la commission d'évaluation émette un refus !

pour info, le rapport est rédigé par les 2 TS , il est ensuite soumis à leurs 2 supérieurs hiérarchiques qui peuvent demander des modifications ou éclaircissements , puis passe en commission ( où délibèrent une AS responsable , un médecin de PMI, une psychologue au moins) puis l'avis est validé ou rejeté par la directrice enfance .
Chaque étape peut aller à l'encontre de l'avis des 2 TS qui ont fait l'évaluation et peut demander un complément d'info .
et même si la commission met un refus, la directrice peut mettre un accord .

donc franchement pensez vous que tout le monde aurait validé le fait que la maigreur ou l'incompétence en cuisine puissent être des motifs de refus d'agrément ?

il est plus facile quand on n'a pas un accord de dire que c'est parce qu'on est trop maigre, ou n'importe quel argument de ce type ( du genre aussi pas de chambre réservée à l'enfant ) que de dire les raisons réelles ( éducatives ou autres ) , donc sauf si la personne montre effectivement un imprimé reprenant ces motifs , il faut y mettre des bémols !

de plus , qui s'exposerait à se faire poursuivre pour discrémination , parce que ce serait très facile de faire un procès si on refusait un agrément pour maigreur, obésité etc....

prunelle

Re: Recours refus d'agrément assistante familiale ?

Message non lu par prunelle » 24 mai 2008 14:06

Françoise, je n'avais pas votre message à l'écran quand j'ai répondu, le dernier message était celui d'Arnaud .

donc je reprends votre message.

bien sûr que le dialogue doit être constructif, parce qu'au coeur de tout il y a les enfants, ce sont eux nos priorités !
je ne traînerais pas par ici un samedi alors que je suis en WE si je n'étais pas motivée !
et je suis tellement désolée quand je me rends compte que ces enfants , devenus adultes , sont eux aussi en difficulté avec leurs propres enfants ...

alors pour reprendre l'anecdote des lunettes de soleil, je pense que si c'était la candidate qui avait gardé des lunettes de soleil, je lui aurais posé la question d'un éventuel problème aux yeux parce que je trouve génant de ne pas voir le regard, et c'était pour ça que je plaisantais au sujet de l'AS en disant qu'elle n'était pas venue incognito .
même une grande timide aurait répondu je pense ?

quant à l'indocilité, là je pense que ça ne concerne pas l'agrément, mais l'embauche .
l'agrément est là pour définir si une personne a les capacités éducatives , si le logement répond aux critères d'hygiène et de sécurité .
ensuite l'embauche est là pour définir si la personne pourra travailler en équipe .

par exemple, avec une collègue on a mis un avis favorable pour l'agrément d'une personne qui vivait seule en pleine campagne, sans voiture et sans permis de conduire, parce qu'elle était tout à fait capable d'accueillir un enfant , mais on savait ( et on lui a dit ) que l'embauche serait difficile car elle n'avait pas de moyen de déplacement avec l'enfant ...
et elle n'a effectivement pas été embauchée .

par contre nous avons mis un avis défavorable à une personne qui avait des outils dangereux qui traînaient partout dans le jardin, la maison, et qui avaient un gros chien agressif qui vivait dans la maison . Nous avions signalé les éléments de danger lors du premier entretien, demandé de les mettre sous clé , et expliqué que pour l'accueil d'enfants les gros chiens de défense devaient être installés à l'extérieur dans un enclos .
Lors du deuxième entretien rien n'avait changé et nous avons dû demander à 2 reprises que le chien soit enfermé dans une pièce pour mener l'entretien car il nous tournait autour en grognant .
Donc là nous avons estimé que la sécurité de l'enfant serait mise en jeu, et émis une proposition de refus .

quant à la différenciation entre l'équipe évaluante et l'équipe accompagnatrice, si l'avis émis pour l'agrément avait été + , ça ne doit pas poser de problème, je pense ...
il n'y a qu'en cas d'avis défavorable aboutissant finalement à un agrément que ça puisse être difficile !
mais de toutes façons, je pense qu'en tel cas on ne peut de toutes façons pas travailler ensemble et perso je demanderais à une collège de faire le suivi .

enfin, quand on parle suivi, vous, ass fam en exercice, vous voyez souvent la puéricultrice ?
parce que moi je fais des agréments, renouvellement , extensions, confo de logement , mais à part ça, je ne vois jamais les ass fam, l'ASE a ses référents , et on ne nous demande de passer que pour de jeunes nourrissons . Et les ass fam ne font jamais appel à nous ...

pour en revenir au questionnaire que vous jugez intrusif , pouvez vous me dire quel genre de questions par exemple, car peut -être que je pose des questions qui me semblent anodines mais qui sont mal vécues ...
notre but n'est pas d'être agressives indiscrètes, même si je perçois une pointe d'animosité ( voire plus ) dans certains propos que j'ai lus ...

Nathalie

Re: Recours refus d'agrément assistante familiale ?

Message non lu par Nathalie » 02 juin 2008 15:13

:blabla: Bonjour à tous,
Je suis assistante familiale depuis 4 ans (bientôt) j'accueille 1 enfant de 4 ans. Je viens de demander l'extension de cet agrément pour l'accueil d'un 2ème enfant. 15 jours après retour positif. Je ne fais pas du lèche bottes mais je trouve qu'il est nécessaire que la PMI et l'équipe d'embauche fasse ce travail en amont. J'ai suivi des formations et je trouve inadmissible qu'une assistante familiale qui accueille un jeune de 15 ans ne sache pas écrire une phrase sans faire des fautes, il y a un minimum, comment va-t-elle l'aider pour ses devoirs ou autres. Il y a les personnes qui ne veulent pas prendre la parole parce qu'elles ont peur... elles ont un rôle important entre le service, les parents et l'enfant, il faut savoir s'exprimer. (sans faire du théâtre)
En ce qui concerne le logement, il faut impérativement une chambre pour l'enfant accueilli ensuite c'est la sécurité qui domine (les produits d'entretien, les escaliers avec barrières...) ce qui est normal.
Les questions posées ensuites ne sont pas anodines car moi je me suis aperçue que l'enfant accueilli était trop jeune par rapport au mien (4 mois à son arrivée et le mien 2 ans) je ne m'en suis pas rendue compte tout de suite c'est en faisant un petit bilan pour le 2ème agrément que c'est venu, là je demande un enfant de 3 ans mini.
Bien réfléchir c'est important, savoir argumenter une décision est important, mais le plus important je crois est de faire un métier qui plait. Bonne chance à tous et surtout expliquez vous, argumentez...

cerisier

Re: Recours refus d'agrément assistante familiale ?

Message non lu par cerisier » 04 juin 2008 18:05

tu as certainement raison car j'ai eu un refus aussi;;trop de deces dans ma famille or ca pourrait etre un plus car j'ai eu a gerer le deces de ma petite fille de 5 ans mais j'ai aussi 52 ans et j'ai demandé la raison exacte et pas de reponse je viens de postuler dans d'autres departements bon courage a toi

Répondre