Recours VAE DEASS

La communauté Assistant de Service Social se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
ASS

Re:

Message non lu par ASS » 18 févr. 2012 13:52

J'ai eu plus que tort en affirmant que seul sijbra été aggressive dans ses propos, il semble que plusieurs d'entre vous le soit. Est ce de cette façon que vou répondez à un usager qui ne semble pas d'accord avec vous ?

Si vous apportez si peu de considération aux ASS formée par le parcours classique et que vous refusez catégoriquement de prendre en compte leur avis alors pourquoi écrire sur un forum dédiés aux ASS qui sont pour la plupart diplomées par cette voie ? Au cas ou vous ne l'auriez par remarqué, sur ce même site existe un forum : Validation des Acquis de l'Experience !!

Par ailleurs j'ai pris beaucoup de plaisir à relever les mots utilisés pour qualifier les jury et les AS formées par l'école en général :
- Subjectif, Hypocrite, Corporatiste, Fermé d'esprit, Borné, Arrogant, Aggressif, Discriminant, Incompétent, Arrogant, Sectaire, qui ne savent pas lire ni écrire, ne savent pas étudier une situation, Irréspectueux, qui se la pète, Wonder woman, très limités...
C'est assez drôle en fin de compte car il semble que la plupart de ces adjectifs correspondent parfaitement aux plus aggressifs d'entre vous. Peut être faudrait t'il balayer devant votre porte avant de vous en prendre aux autres.

Encore une fois, ce message ne s'adresse pas à toutes les personnes de ce post, heureusement certaines savent écouter et argumenter dans le respect même si elles ont un point de vue différent.

Yvette

Re:

Message non lu par Yvette » 05 déc. 2012 21:51

bonjour, je viens grossir les rangs des déçus. Comme certains d'entre vous, étonnée d'avoir deux membres au lieu des 4 voir 3, comment cela se fait-il?
Une impression que seule une des deux avait lu mon livret et encore juste les deux premières situations. Puisque l'autre m'a interrogé sur ma présentation et ses questions laissaient apparaitre une non connaissance de mes écrits.Sa collègue en était même génée a certains momentS.
Pas de ranoeur, pas de blâme, j'ai mes responsabilités. Mais ça me laisse dubitative quand à ma vision de la profession, et ces professionnelles dont je veux faire partie. J'ai passé l'oral sur strasbourg en decembre.
J'attends des détails quand aux raisons du refus de me valider le dc1 et dc2. A suivre

alex

Re: Recours VAE DEASS

Message non lu par alex » 09 juin 2013 07:30

laurence tu as passé combien de fois ta VAE devant le jury ?

alex

Re: Recours VAE DEASS

Message non lu par alex » 14 août 2013 15:34

laurence, connais tu des personnes qui n'ont pas obtenu leur diplôme au bout de 5 ans le delai, et qu'est ce qu'ils ont faut comme recours.

Claire

Re: Recours VAE DEASS

Message non lu par Claire » 18 août 2013 22:14

Bonjour,
je vois que le débat prend une forme passionnelle...passion profession? Bref, je ne créerai pas un nouveau débat.

J'ai suivi la formation d'ASS puis j'ai fait une VAE pour un autre diplôme, et j'ai été jury de VAE!!! Je vous promets que c'est vrai!!! :)

J'apporterai juste un éclairage : pour obtenir un diplôme en VAE il faut démonter que le niveau acquis par l'expérience est le même que celui acquis en formation. Il ne s'agit pas d'établir une comparaison entre jeunes professionnels diplômés et professionnels confirmés non diplômés (ce qui serait complètement absurde et contraire à l'étique) mais d'établir une comparaison entre les connaissances nécessaires pour obtenir un diplôme en voie directe et en VAE.

lors de la VAE, tout est pris en compte : l'expérience, la posture ( et j'insiste sur ce point), la capacité à débattre et à se remettre en question, savoir prendre de la distance (d'où mes interrogations passion-profession?). Par conséquent tout compte : le contenu mais également la formulation des phrases, le choix d'une expérience plutôt qu'une autre. En un écrit, vous devez démontrer que vous avez autant de connaissance que si vous aviez suivi les 3500h de formation.
En tant qu'ancien jury, majoritairement pour les personnes qui n'ont pas tout validé, les écrits que j'ai vu n'étaient pas assez argumentés. j'ai eu un écrit où la professionnelle ne faisait pas la part entre la jargon de la psy et celui d'un travailleur social par exemple. Il n'y avait aucune précaution dans les termes posés.
La VAE n'est pas une formalité (j'ai eu à traiter une VAE de 10 pages...assez incomplète!), j'en ai franchement bavé pour rédiger la mienne. J'ai rédigé toujours en ayant en tête que je devais démontrer au jury que l'absence de formation ne limitait pas ma capacité à occuper les fonctions liées au diplôme quelque soit le lieu d'exercice.
N'ouliez pas qu'une VAE validée en un passage est rare, alors ne vous découragez pas.
Bon courage à tous

Oly

Re:

Message non lu par Oly » 19 août 2013 09:13

Je suis d'accord avec Claire :-)

Diplômée CESF depuis 2009, j'occupe un poste en lien avec la petite enfance depuis 3 ans et demie.

Plusieurs collègues CESF exerçant le même poste que moi ont fait des dossiers VAE pour le diplôme d'EJE, et l'ont obtenu. Moi je ne m'imagine absolument pas faire cette démarche, car je ne vois le diplôme d'EJE que par certaines fonctions de mon métier, et pas du tout dans sa globalité. Il me manque vraiment une vision globale de ce diplôme et je suis sûre que si je faisais un livret VAE à partir de mon expérience, je ne serai pas reçue.

Je pense que les jurys ont conscience qu'une VAE validée ne se limite pas à rester sur le même poste en ayant un meilleur statut, mais que la candidate va pouvoir postuler à plein d'autres emplois (quoique.... y'a pas grand chose)qu'elle ne maîtrisera pas vraiment puisque jamais étudiés.

alex

Re: Recours VAE DEASS

Message non lu par alex » 24 août 2014 08:07

laurence ce genre de choses n'arrive pas qu'a toi. mais quand meme je t'ai trouvé courageuse de faire la démarche de recours.mais je pense que laisser tomber ça arrange aussi les jurys, je te conseille de tenter chaque année, histoire de leur montrer, et te rassembler avec d'autres collegues dans la meme situation que toi.

alex

Re: Recours VAE DEASS

Message non lu par alex » 24 août 2014 08:56

laurence et tu avais le droit à l'aide juridictionnelle comment àa marche ?

alex

Re: Recours VAE DEASS

Message non lu par alex » 25 août 2014 08:26

laurence et ce recours tu as envoyé gratuitement au tribunal administratif ou aux service de l'administration, a qui tu as envoyé ? merci

thomas-picard

Re: Recours VAE DEASS

Message non lu par thomas-picard » 26 août 2014 11:04

Pour ma part, AS au cursus classique, je partage les deux points de vue, a savoir la VAE dans notre discipline et le caractère "clanique" des "vrais" AS.

Bien qu'opposé à la VAE dans notre discipline, je n'ai jamais refusé de préparer d'une collègue au DEASS au regard des acquis de l'expérience. Toutefois, la VAE ne donne pas l'enseignement nécessaire (8 UF), pour ne pas dire indispensable, à l'exercie de notre discipline. Que dire des précieux conseils de nos formatrices (eurs) des IRTS, les transmissions de leurs expériences et des différents terrains de stages très riches d'expriences ! Tout simplement, par évidence, qu'il existe un fossé important entre VAE et non VAE.

La pratique ne suffit pas, auquel cas fermons les IRTS.L'IRTS nous fabrique une identité future d'AS, alors que l'entreprise publique la dénature par l'emploi de faisant-fonction corvéable à volonté. Certaines personnes se reconnaîtront..., ce qui peut expliquer des échecs...

Alors je peux comprendre l'opposition d'un jury d'accorder la validation, mais je m'interroge quant à sa présence de jury...

Bref, soit on joue le jeu, soit on s'abstient d'être jury. Alors, je peux partager le mécontentement des "refoulé(e)s" au Titre, car il faut être logique.

Bien que ce sujet soit un peu ancien, j'ose espérer une approche plus pertinente des uns et des autres et il serait pertinent, pour les VAE diplômées, d'instaurer 1 années de formation théorique en IRTS.

Sans rancune, John

Répondre