Page 2 sur 2

Re: Travail à domicile : dans la bataille pour l’espace, les femmes sont les grandes perdantes

Publié : 17 oct. 2020 18:47
par chamce
des princes pas si charmants et autres illusions à dissiper ensemble
Emma
série un autre regard

Dans ce nouvel ouvrage, Emma revient sur le concept de charge mentale, qui a fait sa notoriété, et illustre comment les inégalités subies dans le privé sont un reflet de la société et du système dans lesquels nous vivons. Elle y aborde des sujets très politiques, comme les privilèges masculins, l'histoire de l'exploitation et de la division en classes, la galanterie comme forme de pouvoir..."

Re: Travail à domicile : dans la bataille pour l’espace, les femmes sont les grandes perdantes

Publié : 17 oct. 2020 18:59
par chamce
"Histoire(s) de femmes ; 150 ans de lutte pour leur liberté et leurs droits
Marta Breen, Jenny Jordahl


Histoir(e)s de femmes 150 ans de lutte pour leur liberté et leurs droits Traduit du norvégien par Aude Pasquier Il y a seulement 150 ans, hommes et femmes menaient des vies très différentes. Les femmes n'avaient pas le droit de voter, de travailler ou de posséder leurs propres biens, passaient de la tutelle de leur père à celle de leur mari...

Ce n'est qu'au moment où elles ont commencé à s'organiser que les premiers changements sont arrivés. Responsabilités professionnelles, autonomie financière, contraception, avortement, droit de disposer de leur corps, élection d'une femme à la tête d'un état...

De Harriet Tubman à Malala Yousafzai en passant par Olympe de Gouges et bien d'autres encore, cet album raconte sans détour, avec humour et émotion, les incroyables histoires parfois tragiques des femmes de l'ombre qui se sont battues pour faire évoluer les mentalités et les lois dans le monde. Des luttes qui inspirent encore aujourd'hui..."

Re: Travail à domicile : dans la bataille pour l’espace, les femmes sont les grandes perdantes

Publié : 17 oct. 2020 20:41
par chamce
"De l'égalité des deux sexes
François Poullain De La Barre

Pourquoi, sous toutes les latitudes et à toutes les époques, les femmes ont-elles été considérées comme des êtres imparfaits et méprisables, impropres à l'éducation?

Si «les deux sexes sont égaux pour le corps et pour l'esprit», alors toutes les portes devraient leur être ouvertes :
«Ce serait une chose plaisante de voir une femme être assise sur un tribunal pour y rendre justice ; conduire une armée, livrer une bataille et parler devant les républiques ou les princes comme chef d'une ambassade.»

Un plaidoyer original en faveur de l'égalité entre les hommes et les femmes par l'un des premiers penseurs de la condition féminine au XVIIe siècle."

Re: Travail à domicile : dans la bataille pour l’espace, les femmes sont les grandes perdantes

Publié : 18 oct. 2020 14:52
par Po3m
Image

AhAhAh ! :lol:

Image

(Même après la lecture du bouquin, le mystère reste complet...) !

Re: Travail à domicile : dans la bataille pour l’espace, les femmes sont les grandes perdantes

Publié : 18 oct. 2020 16:43
par Po3m

Re: Travail à domicile : dans la bataille pour l’espace, les femmes sont les grandes perdantes

Publié : 19 oct. 2020 00:22
par NATTIE
Bonsoir,

J’ai trouvé votre discours délirant avec des poncifs à n’en plus finir, est-ce de l’humour noir ??
Ah oui le fameux Edison celui qui a inventé la chaise électrique ?

Et cette méconnaissance de l’Histoire avec des femmes qui ne feraient pas la guerre quand nous connaissons toutes ses régentes ou reines douairière comme Catherine de Médicis ou Marie Stuart qui ont mené bien des intrigues ou imposé des politiques , qui ont entraîné des guerres ou des massacres pour maintenir leurs pouvoirs... et le personnage de Louise Michel , une révolutionnaire de terrain aussi nous l’avons rêvé !!

De plus nous sommes dans un monde Patriarcal sans fin et l’Histoire est écrite par des Hommes qui ont effacé sciemment souvent pour maintenir leur joug car ils ont jugé secondaires le rôle des Femmes qui auraient trop bousculer leurs masculinités donc comme souvent nous n’avons qu’une vision, qu’une version des événements : souvent l’Histoire n’a retenu que l’homme dans ses pérégrinations : voyez la relation bien connue de Rodin et Camille Claudel où seul lui était célèbre et vivait de son art de son vivant et comme elle a souffert , d’ailleurs c’est son frère Paul Claudel qui a permis de connaître l’art de sa sœur à sa mort...

Les femmes ont le droit de vote en France depuis 1944 et celles-ci n’avaient même pas le droit d’avoir un compte bancaire à leurs noms , elles étaient sous le carcan de leurs maris , même lorsqu’elles étaient ingénieuses tout était au nom de leurs époux, il n’est pas rare que des femmes écrivains par exemple ont dû mettre un pseudonyme masculin pour être publié car justement pendant trop d’années et encore aujourd’hui relégué dans un rôle de mère et de ménagère ....

Il y a eu énormément de femmes chercheuses, inventrices et ayant participé à la conquête de l’espace , je vous recommande d’ailleurs ce film Histoire Vraie
D546F2AC-9909-49B5-82AA-A4FEBCD60F1D.jpeg
D546F2AC-9909-49B5-82AA-A4FEBCD60F1D.jpeg (140.24 Kio) Consulté 88 fois

Re: Travail à domicile : dans la bataille pour l’espace, les femmes sont les grandes perdantes

Publié : 19 oct. 2020 01:13
par chamce
Les princesses casse-pieds
Isabelle Meyer, Lorraine Marchand

"Après leur mariage, les princes Charmant et Philippe qui ont épousé Cendrillon et la Belle au Bois Dormant se plaignent. L'un trouve sa femme fatigante et l'autre trouve la sienne endormie. Ils aimeraient bien les faire changer, mais est-ce une bonne idée ? Les contes de fées se terminent toujours par la même phrase : "ils se marièrent, vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants"...Mais que se passe-t-il en réalité? Prenons l'exemple de Cendrillon et de la Belle au Bois Dormant"

Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus
John Gray (68 ans) !!


"Les contempteurs de sa théorie ont pointé deux défauts principaux. Tout d'abord elle caricature les deux sexes, leur attribuant des caractéristiques prétendument héritées de leurs fonctions primitives, avec des illustrations puisées dans l'organisation sociale préhistorique, laissant peu de place au changement de civilisation. Ensuite, par essence, elle fait entrer les individus dans une catégorisation biologique binaire (masculin/féminin), méconnaissant les différences sociales, ethniques, culturelles, etc. D'autres critiques, plus polémiques, relèvent un ton moralisateur et un style très répétitif."

Re: Travail à domicile : dans la bataille pour l’espace, les femmes sont les grandes perdantes

Publié : 19 oct. 2020 01:34
par Po3m
Bonsoir, oui je connais ce film.
Oui, c'est une caricature fort heureusement, un personnage complètement féministe donc ! :shock:
Pour ce que vous partagez, mais j'en suis conscient.
Vous pensiez vraiment que mes propos dans le dernier audio sont du 1er degré ?
Il faudrait être un vrai kamikaze...

Moi (l'une des) femmes qui ont pu me fasciner, est notamment Lou Andréa Salomé, une intellectuelle.
J'en suis venu à elle (si j'ose dire) en passant par Rainer Maria Rilke, un poète.
Ces histoires fortes m'ont donné à comprendre surtout le fait de ne pas me poser de limites, humainement (sinon par le respect évidemment).
Dans le sens où l'on ne vit qu'une fois et d'assumer en définitif ses excès, ses passions, ses pulsions mais "pour la vie" (pas dans l'auto-destruction).

Lorsque l'on dit ici que "les femmes sont les grandes perdantes" (pour un espace pro/perso durant le confinement).
Le choisissent-elles ? L'article déjà est orienté dans son titre "bataille pour l'espace" comme s'il s'agissait d'un rapport de force.
Est-ce forcément le cas ? Je pense dans ce cas que l'intelligence (en couple) se doit d'être collective...