Pour être notifié de nouveaux messages, entrer dans un forum puis cliquer sur "S'abonner au forum" (+ infos)

UPASEC - VERCHENY

La communauté Moniteur-éducateur se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
Véronique

Re: UPASEC - VERCHENY

Message non lu par Véronique » 04 avr. 2017 19:12

Bonjour,
Moment de nostalgie où je me suis demandé si l'UPASEC avait encore une âme.
Surprise de trouver ce site et de voir Pascal et Hervé y mettre un Mot!
J'ai fait parti de la promo X et Y, J'ai fait parti de ceux qui on dit au revoir à Robert.
Jean-Marc nous a expliqué que l'école ne partageait plus les idées de l'inspection académique. VERCHENY ne formait pas des personnes capablent de réciter leurs leçons, mais des personnes de valeurs capables d'agir avec ce qu'elles sont. C'est pourquoi le centre a fermé ses portes et j'ai vécu ce dernier jour.
Je garde de VERCHENY des moments très agréables et je me souviens très bien de la promo X! Hervé et Sylvia, Pascal et Farida!
A bientôt
Véronique

Véronique Chilou

Re: UPASEC - VERCHENY

Message non lu par Véronique Chilou » 07 avr. 2017 22:44

Quelle surprise de voir vos noms Pascal et Hervé après toutes ces années!
Je garderai de l'Upasec beaucoup de bons souvenirs. Ce fût une formation d'une très grande richesse et nous avons vraiment tous eux de la chance de la connaître. D'autant plus lorsque je côtoie d'autres éducateurs qui ont eu des formations très Classiques et qui ne savent pas travailler en équipe, apprendre à accepter les differences des autres qui sont tout autant de richesses.
Toutes mes amitiés à tous les promos (la Y fut la dernière)
Véronique (promo x puis y)

jean-philippe Tracol

Re: UPASEC - VERCHENY

Message non lu par jean-philippe Tracol » 18 nov. 2017 14:47

Je tombe sur ce site un peu par hasard alors que je suis à la retraite depuis une semaine!!!
Je suis de la formation H années 76/78
Que de bons souvenirs de cette époque de formation et d'échanges avec des formateurs plein d'écoute et de compréhension:François, jacqueline, Pierre Viard avec qui j'ai longtemps correspondu, et plein d'autres encore.
Salutations à toutes et tous.
Robert Méoni de la formation 75/77 que je vois souvent se joint certainement à moi pour vous saluer également.
Que de bons souvenirs !!!

Jean Louis SERREAU
Messages : 1
Inscription : 19 oct. 2018 08:25

Re: UPASEC - VERCHENY

Message non lu par Jean Louis SERREAU » 19 oct. 2018 08:52

Bonjour,
J'ai eu une petite participation à ces différents échanges mais il y a longtemps.

Je suis étonné que des A...Y écrivent encore sur cette formation.
En dehors des petites nouvelles, semble émerger, pour chacun, un désir de confronter, de partager l'apport de la formation à l'UPASEC à son parcours professionnel et en quoi cela à formé notre pensée et notre regard et aussi de TEMOIGNER.

Une rencontre, c'est sympa, cela demande beaucoup de travail en amont, un comité d'organisation, des thèmes, des animateurs ( on se débrouillera bien seul) et donc un temps long pour se réunir et préparer tout cela).

Une contribution écrite me parait, aujourd'hui, plus réaliste.
Cela permettra à chacun de préparer son texte, de le paufiner , et peut être arriverons nous mieux à mettre en commun ce que cette formation nous a apporté dans notre globalité, humaine et professionnelle.

Je propose donc que l'on rassemble des écrits sur l'apport de la formation à l'UPASEC.

Un comité de lecture, non de censure mais de formalisation, permettra, peut être, d'arriver à la production d' un document ( peut être un pavé, si chacun y écrit son expérience, l'apport humain et le parcours que chacun a fait).

Il faut donc en premier lieu créer un site pour collecter les écrits, mettre en place un groupe qui les organise, élaborer des thèmes enfin ce que l'on doit faire quand on récolte des écrits et après au travail pour mettre tout cela en forme... bon courage.
qui s'y colle.

Jean Louis SERREAU

P.S. A la retraite, j'ai émigré dans la Drome et me suis installé à AOUSTE SUR SYE... étonnant n'est-ce pas!

Christian Glasson
Messages : 3
Inscription : 07 août 2019 10:50

Re: UPASEC - VERCHENY

Message non lu par Christian Glasson » 07 août 2019 10:54

Kettane Malika a écrit :
25 janv. 2008 11:47
Bonjour,

Je m'appelle Malika, j'ai fais la formation en 1986 et j'aimerais bien rencontrer, des personnes qui est aussi faite la formation.
Salut,
Nous avons dû nous croiser. Il me semble me souvenir de vous. Promo de 86.
Cordialement
Christian Glasson

Christian Glasson
Messages : 3
Inscription : 07 août 2019 10:50

Re: UPASEC - VERCHENY

Message non lu par Christian Glasson » 07 août 2019 11:02

STEMPFELET a écrit :
09 oct. 2016 20:21
Promo 86 !!!! hier donc ! Je me souviens de Roger, Michel, Mohamed,
Jacqueline, Nicole et tous les autres.
Je me souviens d'un secteur engagé, d'un village , d'un accueil, de vendange, de nuits courtes à préparer des exposés qui nous ont ouvert les portes de la connaissance.
Toujours dans le secteur et toujours à y croire encore plus aujourd'hui !
Cécile
Bonjour,
Vous étiez de la promo suivante que nous avions croisé en début de deuxième année.
Christian Glasson

Christian Glasson
Messages : 3
Inscription : 07 août 2019 10:50

Re: c'est de moi que tu parles?

Message non lu par Christian Glasson » 07 août 2019 11:44

jacquotte a écrit :
12 mars 2010 19:05
Je suis tombée par hasard sur ce site en cherchant mes collègues de la promo euréka si c'est bien toi fais moi signe, ça me ferait plaisir
Bonjour,
En cherchant des renseignements au sujet de la collectivité je découvre ce forum. Je suis de la promotion 86-87-88. Je me souviens d' une personne au prénom de Jacqueline de la promotion suivante. Je ne sais si il s' agit de vous. Quoi qu' il en soit, bien cordialement à vous.
Christian Glasson

Glasson christian
Messages : 1
Inscription : 24 mai 2021 10:18

Re: UPASEC - VERCHENY

Message non lu par Glasson christian » 24 mai 2021 10:31

Malika a écrit :
08 févr. 2008 16:12
Bonjour,

Y a t'il une personne qui est fait la formation de 1984?

Bay
Bonjour Malika,

J'ai fait ma formation entre 1984 et 1987
Christian

nadine.le.roscouet
Messages : 1
Inscription : 25 sept. 2021 23:31

Re: UPASEC - VERCHENY

Message non lu par nadine.le.roscouet » 25 sept. 2021 23:34

Kettane Malika a écrit :
25 janv. 2008 11:47
Bonjour,

Je m'appelle Malika, j'ai fais la formation en 1986 et j'aimerais bien rencontrer, des personnes qui est aussi faite la formation.
coucou Malika ;) je viens de découvrir ce forum Bon Ben nous on est toujours en contact Promo O ou Zéro suivant ............ pas facile mais enrichissante A tout bientôt

Serge Rolandez
Messages : 1
Inscription : 13 oct. 2021 14:23

Re: UPASEC - VERCHENY

Message non lu par Serge Rolandez » 13 oct. 2021 15:03

Coucou les Chéris (es) : c’est Serge… le Seigneur s’est joint à moi et en ce jour « mémorable » il a d’ailleurs amené ses frères et soeurs

Suite au Documentaire paru il y a peu sur FR3 …. à propos de Vercheny le Haut
Suite à la lecture de vos 18 pages de messages d’amour et de militantisme : je tenais également à vous faire part de mon Militantisme et de ma Modeste Contribution (la proposition de la préparation pourquoi pas d’un Livre sur notre Expérience à Vercheny m’intéresse…) surtout que vous n’avez pas arrêté au cours de ces 18 pages de vous lamenter sur la fermeture de l’Upasec
Pour les « présentations »... ce qui va suivre suffira… (âmes sensibles se tenir à l’écart)
Avant d’arriver à Vercheny en 1977 j’ai fait l’Objection de Conscience 75-77 : période riche en évènements et par conséquent Prolifique
En effet je ne pouvais pas être « Insoumis Total » du fait que je voulais exercer 1 métier avec la Jeunesse (notre Casier Judiciaire ne pouvait être supérieur à 3 mois de prison) : j’ai donc été « sous la contrainte » d’être Objecteur de Conscience
Au cours de cette période j’ai transgressé la Totalité des articles du Statut d’Objecteur de Conscience qui interdisaient de faire telle ou telle chose ….. et pas en restant « planqué » ou « anonyme »…… mais bien en le signalant haut et fort par des Lettres Recommandées avec AR adressées au Ministère de la Guerre (dont dépendait les quelques 500 Objecteurs de Conscience de l’époque sur les 275 797 « appelés » de cette année là)
Petit à petit je deviens Coordinateur National des Objecteurs en affection ce qui me permettra de transgresser encore un peu + le Statut d’Objecteur (aller voir les Copains répartis dans toute la France oblige...)
Pendant ces 2 années (on nous avait gratifié d’une année supplémentaire parce qu’Objecteur...) des dizaines et des dizaines de Manifestations ont jalonnées mon « parcours »…. dont 2 restent dans mon souvenir :
La première avec la Rencontre de Maxime le Forestier que nous avons croisé sur la Route alors que nous faisions du stop sur l’une des routes de l’Est de la France qui menaient à Paris (nous allions à l’un des tribunaux parisiens pour soutenir 1 de nos camarades emprisonné)
Le chanteur s’est arrêté avec son VW Combi et s’est joint à nous jusqu’à la fin de l’Audience …
La 2ème est la séquestration (nos jeunes cerveaux débordaient d’idées novatrices) du directeur du bureau SAA-15 dont dépendait tous les Objecteurs de Conscience depuis sa création en 1972
Notre intervention était bien « planifiée » avec Presse+Télévision+Fourgon en bas des fenêtres où nous allions apparaître quelques instants vidant la totalité des armoires des différents dossiers que l’on trouvait « intéressants » (voilà le pourquoi de la présence du fourgon) : l’opération s’est faîte en 1 temps record avant l’arrivée de la Police … et bien sûr nous avons revendiqué notre Acte……
La Sanction fût une « mutation » pour l’ensemble des participants… (un peu comme les mutations dans la Police : après avoir vendu Père et Mère…. S’ensuit une montée en grade avec de l’argent à la clé)

L’importance de ce que je viens d’écrire prend son « sens »dans les évènements de notre 2ème année à Vercheny où il était préférable d’être « prêt » à encaisser de la souffrance mentale et/ ou de bouffe que l’on a fait vivre à toute une Promo (à part les quelques lèche-culs dont la Société est fière de produire)
Avant les évènements une bonne partie de notre Promo savait qu’Ardouvin règnait en Despote/ Tyran… bref comme 1 Gourou : toutes les autres personnes (formateurs/ maître et maîtresse de maison) étant considérées par le gourou comme des soumis/ des inférieurs….. bref des Adeptes (démonstration un peu plus loin) sinon la porte était grande ouverte : je connais très bien le fonctionnement de ces Personnes qui utilisent leur fonction pour soumettre/détruire/ exclure….etc : bref un peu comme le font tous ces patrons ou chefaillons que NOUS les Militants combattons depuis leur installation par la Bourgeoisie
Pour son fonctionnement le gourou avait besoin d’une manipulatrice en tout genre, d’une « rabateuse » en la personne de jacqueline (tout ce que le gourou ne pouvait obtenir l’était avec la manipulatrice)
LES Evènements : au cours du mois d’octobre 1978 on apprend qu’un groupe de 5 Personnes ne font plus partie de l’UPASEC…… ???
Je ne suis pas dans la liste (je faisais partie du groupe de tête en ce qui concerne les résultats scolaires)….par contre ma Copine Michèle est dans la liste des 5 Personnes virées et elle donc « menacée »
Elle si « avenante » sans Haine et se présentant à l’Autre avec beaucoup de Fraternité….bref n’ayant jamais emmerdé personne…. une Sainte (Hi Hi hi hi…. non peut-être pas jusque là)
De quel droit le gourou s’est-il autorisé à dégager 5 Personnes de la Promo ? (et « de source bien informée » selon la formule connue …. un autre « lot » suivrait) : une épuration nazie ici était donc à l’oeuvre…..
Le passage à l’examen ne suffisait pas au gourou ? il sentait bien que nous n’étions pas « formatés vercheniens »
Ah les « militants vercheniens » ….. mort de rire
La méthode des « militants vercheniens» est bien connue puisqu’elle est issue des méthodes de l’Église Chrétienne : envahir toutes les Associations/ Syndicats possibles et répandre « la bonne parole »…. (entendons paralyser la structure et faire adhésion avec le chef)
Et comme l’a si bien précisé « dg »  page 12 de ce présent forum je cite « on avait aussi payé notre pension »
Je constate en passant le mépris avec lequel vous avez traité son intervention dans ce forum : le silence…. signifiant ainsi votre appartenance au gourou (vous n’avez que faire du propos de « dg »….. comme vous n’avez eu que faire de l’intervention de Marc TABARIN en page 10 qui précisait je cite « promotion barnabé 1970 nous avons fait l’objet d’épurations ardouvesque »
Lorsqu’il y a de la Contestation vous avez en réponse le Silence des vercheniens ou la création d’un autre syndicat afin de pourvoir combattre le Syndicat Revendicatif (j’ai croisé par 3 fois cette situation : soyez rassurés (ées) dans les chaumières…. ces « contre-syndicats » ont été écrasés)
Ah le militantisme verchenien

A l’annonce des 5 Personnes virées les conversations vont bon train et la Révolte est en train de naître
Pendant plusieurs jours (y compris avec une AG bourrage de crâne du gourou) la Révolte prend de l’ampleur
Nous décidons de former 1 groupe (le samedi matin très tôt) et de se rendre auprès des Responsables-Vercheny en leur demandant la réintégration de nos collègues : Refus catégorique
Nous continuons les discussions et décidons de former 1 Groupe de l’ensemble des Personnes contre l’épuration qui est en train de se produire : soyez rassuré (ées) dans les chaumières….. les militants-vercheniens de notre Promo se sont tous désolidarisés de ce Groupe (j’ai les noms)
Le gourou passe à plusieurs reprises (dans la matinée) devant les bâtiments où nous habitions….et en début d’après-midi il envoie une « armée » de petits bras portant des seaux-serpillères-balais…
Et qui était donc cette « armée » : tout simplement les maîtres et maîtresses de maison ?????
Oui vous avez bien lu
Comment est-ce possible ? N’y a t-il aucun cerveau chez ces gens là ?
Comment ont-ils pu suivre et obéir aveuglément à 1 tel ordre : 1 seule réponse est possible : nous avions ici la démonstration de la servilité, de l’obéissance aveugle des adeptes à leur gourou
Et « cerise sur le gâteau » : il faut savoir que dans ces différentes adeptes nous en connaissions plusieurs et avec qui l’une ou l’autre moniteur-éducateur en formation avait fait des remplacements afin qu’ils (elles) puissent aller au cinéma… ou effectuer différentes courses …. etc…..
On voit bien ici le « lien psychiatrique » qui les reliait au gourou
Et qu’on fait ces maîtres et maîtresses de maison ? : ils ont vidé manu-militari la totalité des affaires de l’ensemble des 5 appartements en les jetant par les fenêtres ensuite nettoyage complet (d’où les seaux-serpillères-balais) pour finalement fermer à clé tous les bâtiments : HONTE à vous

Une montagne d’affaires (y compris de matelas appartenant aux occupants) jonchait le sol sur environ 1 mètre de haut au bas de chaque appartements
Devant 1 tel déferlement de Haine et de Violence il est vrai que l’ensemble du Groupe des élèves en formation en est resté « bouche bée »
A ce moment là nous avons vu passer le gourou sans doute venu vérifier si tout avait été fait selon sa volonté

Ici on peut dire : 1ère manche vainqueur le gourou

Quelques instants plus tard (après avoir fait quelques photos de cette scène) nous prenons contact avec 1 Huissier de Justice et sans rien « toucher » afin d’obtenir 1 Constat que nous allions utiliser pour 1 futur Procès….
L’ Huissier arrive finalement après 1 longue attente (pas facile 1 samedi) il fait son Constat tout en nous faisant part de son étonnement : il n’avait JAMAIS vu une telle façon de procéder
La première partie du Constat effectué nous lui demandons qu’il se rende auprès des responsables Vercheny pour s’enquérir du pourquoi nos affaires ainsi maltraitées et du pourquoi nous ne pouvions pas être dans nos appartements dont JUSTE EN PASSANT….. nous avions payé la location
A son retour l’Huissier est ébahi et nous demande si ce monsieur n’est pas « fou » …..voici la Réponse du gourou : « nos appartements étaient fermés parce que la Sécurité n’était plus assurée il n’y avait plus de chauffage et électricité dans les bâtiments »
Tout cela est bien sûr transcrit dans le Constat qu’il nous a remis
Après avoir fait « le point » ceux (celles) qui reste décident de s’installer sur une partie de la place le long de la route (entre les 2 cafés) et nous y rassemblons l’ensemble de nos affaires (enfin ce que l’on pourra sauvegarder aux regards de la Sauvagerie avec laquelle les adeptes ont fait le travail)
Nous essayons de protéger au mieux toutes nos affaires à l’approche de la nuit et en fonction de la Météo (nous avons vécu plusieurs nuits en dessous de 0°)
Nous restons ainsi plusieurs jours le long de cette route : nous y voyons passer les adeptes… le gourou
Les « apparences » nous donne « vaincus »….. mais ce n’est pas connaître nos résistances et notre courage
Nous avons la visite de plusieurs Autochtones de Vercheny à qui nous racontons notre périple (ils nous apporterons leur soutien tant moral que de nourriture)…. et bien sûr le passage de la Gendarmerie à qui nous répétons ce que l’on venait de vivre
Durant tout le Conflit nous avons vu passer 1 nombre impressionnant d’anciens vercheniens : aucun n’est venu à notre rencontre : ils (elles) sont tous venus soutenir (et/ ou têter … soudé (ées) au cordon ombilical) la Collectivité de Vercheny qui était en train d’en prendre « plein la gueule »….. Ah l’amour verchenien …..
Comme nous n'avons jamais vu 1 seul des formateurs (trices) nous rendre visite : comme c'est bizarre
Entre temps et afin de pouvoir « durer » dans le temps il nous fallait rapidement trouver une grosse ferme dans les environs pour sauvegarder nos affaires et mettre en place 1 Collectif avec répartition des tâches à accomplir afin d’aboutir à notre Objectif premier : « réintégration de nos 5 collègues » (et surtout quitter cet endroit avec les températures inférieures à 0°, humidité ainsi que la pluie)
Et nous trouvons cette ferme…… à partir de là TOUT va changer et se transformer en machine de Guerre : le gourou nous avait fait 1 déclaration de guerre : nous allions y répondre (tracts/ pétitions/ articles dans les journaux /rencontres multiples/ réunions avec les syndicats/ DDASS avec le directeur monsieur THEVENET ami du gourou….. etc)
Des petits groupes étaient formés et chacun (une) avait son rôle
Pendant des semaines et des semaines nous avons frappé tout azimut afin de faire plier le gourou
Toutes les manches suivantes vainqueur Notre Collectif
Lors d’une des rencontres avec la DDASS monsieur THEVENET nous assurait qu’il allait faire le nécessaire auprès du gourou……. Il ne se passait toujours rien de bien « probant »
Lors d’une des réunions avec 1 Syndicat (je tairai le nom) et au regard de l’ampleur du Conflit : des dizaines de délégués syndicaux étaient présents (des sructures Drôme-Ardèche) et après l’énoncé de notre Histoire nous avons pu entendre je cite « nous allons profiter de ce Conflit pour faire fermer définitivement Vercheny le Haut et l’Upasec l’ensemble de cette communauté fonctionnant comme 1 Secte » (ils avaient en effet tous + ou- au moins 1 verchenien dans leur Structure)
Comme la DDASS était « molle » à notre goût nous sommes allés à la DRASS à Lyon……
Plusieurs jours plus tard nous apprenions que la DDASS avait donner l’ordre de régler le Conflit et son directeur intimait le gourou à obtenir 1 Quota dans l’école Upassec …. et passé un délai : quota non atteint = fermeture de l’Upassec

Nous avions donc gagné la Guerre car notre Groupe à lui seul représentait plus de la moitié de la Promo … et il en fallait presque les 3/4 pour le Quota
Finalement ces Bouffons sont tous les mêmes : ils font les malins usent et abusent de leur position de chef mais dès qu’il y a du monde en face …. tout s’écroule … et c’est la panique à bord …..
C’est exactement ce qui s’est passé ici dans ce périple ….. sauf que ….. la certitude de notre Victoire est devenue caduque
A partir du moment où l’injonction du Quota est arrivée les vercheniens ont tout mis en œuvre pour atteindre ce Quota : toutes les Personnes de notre Groupe (sauf 1 : j’étais je suppose « irrécupérable ») ont reçu une invitation à venir les rencontrer et les « promesses » d’un avenir meilleur sont arrivées de toute part : la rabatteuse-manipulatrice (jacqueline) tournait à plein régime et même les plus aguerris de notre Groupe sont tombés dans le piège …. il n’était plus question d’élèves renvoyés ou d’opposition quelconque mais de trouver 1 terrain d’entente pour le reste de la formation… ici encore Mensonges-Fourberie et Roublardise (comme pour la fermeture des bâtiments) … finalement leur Quota a été atteint … : l’électricité et le chauffage étaient revenus (Hi Hi hi ...)
La Fin de ce Conflit se termine 1 peu en « queue de poisson » mais en même temps je comprends bien la position de chacun (une) des Personnes de notre Groupe
Leur Quota atteint (nous sommes à la mi-décembre 1978) : 2 Personnes sont licenciées … Gilles et moi-même (bourse de Promotion Sociale oblige … )
Avec Gilles nous poursuivrons notre Formation auprès des CEMEA (Centre d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active) de l’Académie Montpellier … et nous réussirons l’examen en 1980 dans le groupe de tête des élèves de l’Académie
Quelques années plus tard (et quelques Conflits plus tard) je passerai l’examen d’Educ-Spé « malgré-avec » toutes les difficultés mises en place par le même Adversaire « patron-pouvoir » en sortant Major de l’Académie de Montpellier mais cette fois avec des « Outils de bataille » encore plus performant pour la suite de mon Parcours… j’ai nommé la Psychanalyse Freudienne (Ah l’écoute de l’Autre : quelle merveille)
La Survie de Vercheny-le-Haut ne tenait qu’à 1 fil (prix de journée tellement bas qu’il n’avait aucune concurrence dans la Drôme) : la DDASS était très attentive à cela
Peut-on appeler ce périple une Grève ? J’en doute …..
Par contre après notre Promo : on voit bien comment se sont déroulées les « futures Sélections » (Hi Hi hi …..)

Si je parlais volontiers de « système » à Vercheny cette fois les mêmes systèmes d’aliénation humaine étaient bien nommés dans mon Mémoire Educ-Spé et surtout bien « mis à Mort » : le Mythe Chétien et le Modèle Bourgeois … d’abord faire le ménage dans la demeure pour après pouvoir mettre en œuvre 1 travail Educatif
Et lors de mon avant-dernier établissement (et Conflit devant 1 structure particulièrement aliénante …) le « brave des braves » de directeur me précisait que je ne trouverais plus aucun travail dans la Drôme il s’en chargerait (il se croyait « maître » de la Drôme : Hi Hi hi …) j’ai donc terminé mon Parcours de Travailleur Salarié dans 1 structure Drômoise où je fus Directeur-Gestionnaire (étude comptable avant le travail social oblige) Educateur de Rue et sans doute 1 peu Voyou … et aucun Conflit à la clé : tiens donc …. et pourquoi cela ? : j’étais dans une Structure où la Responsable de l’Association avait l’Intelligence de ne pas utiliser son « rôle et sa fonction » pour soumettre : le Travail Social à cet endroit fût d’une grande Qualité (et j’y suis resté un peu plus de 11 années)
Et aucun des Salariés (ées) jusqu’à 11 pour les années les plus « fortes » n’ont eu à se plaindre de mon Rôle-Fonction
Comme le disait Coluche « circulez y’a rien à voir »…

Ah oui Jean-Louis SERREAU je sais ta Bonhomie je te demanderai 2 choses 
- merci par avance de m’indiquer la date et le lieu de notre « merveilleux rassemblement » j’espère que nos Frères et Soeurs seront nombreux (j’y viendrai d’ailleurs avec quelques Frères et Soeurs) vous verrez la fête sera très réussie, explosive j’allais dire ….
- Si tu penses nécessaire d’effectuer des « coupes » dans le présent Texte avant de l’insérer dans notre futur livre sur nos Expériences à Vercheny merci (toujours par avance) de me tenir au courant (la présence de certains passages me semble trop « importants »)

Et pour l’Intendance comme le disait Hervé (en page 10) j’ai aussi ma petite idée : ………...... je me charge de la partie viande …………….. et de savoir que l’on « partage » l’un ou l’une ……….... cela devrait nous mettre du coeur à l’ouvrage pour nos réflexions et « séminaires militants »  qui suivront : je suis d’accord : il faut bien nourrir le militantisme verchenien
Ne dit-on point « à coeur Vaillant rien d’impossible »
Et si ………………... nous lui signifieront notre dégoût enfin bref nous…………………..
J’ai dû supprimer certains passages de ce paragraphe afin de ne pas être « sous la coupe » des conditions d’utilisation de ce forum
Et ne dit-on pas « une bonne fête réussie mérite bien quelques Sacrifices » (Hi Hi hi …..)
Il est bien mon Texte finalement : il est à la hauteur de vos Saloperies (mutisme-mépris-militantisme-insultes envers le Monde Ouvrier de ceux qui luttent et qui MILITENT et dont vous profitez chaque jour de NOS Avancées)

Je sais vous êtes les plus nombreux (ses) … mais comme le dit Coluche « ce n’est pas parce que vous êtes nombreux que vous avez raison »
Et vous vous posez la question : pourquoi Vercheny à fermé ?
Il faut tout de même lire et relire vos 18 pages : tout y est … je cite « Nostalgie-Pèlerinage-la formation m’a vraiment marqué-aventure humaine- etc … on a même droit à 1 moment d’émotion de la descendance du gourou (page 6) : comme c’est mignon… Ah l’amour verchenien …..

Et même si « les voies du Seigneur sont impénétrables » lisez …. et surtout n’hésitez pas à relire cette Citation :

« Tout effort en rééducation non soutenu par une Recherche et une Révolte sont par trop rapidement le linge des gâteaux, ou l’eau bénite croupie
Ce que nous voulons pour les gosses c’est leur apprendre à vivre, pas à mourir
Les aider, pas les aimer »
FERNAND DELIGNY


Si je n’avais pas vu le titre du Documentaire sur FR3 concernant Vercheny le Haut : je n’aurais jamais écrit ce Texte
N’hésitez pas à aller dans ma Galerie de Photos : https://www.flickr.com/photos/duvalia-lata/
Et surtout aller voir l’Hommage que je fais sur l’une des Photos concernant le 150ème Anniversaire de la Commune de Paris qui a eu lieu le 18 mars 2021 : vous y trouverez 1 peu plus d’éléments concernant ce que je fais et par conséquent ce que je suis
Je passe aussi assez souvent à Vercheny (Oh les mauvaises langues : j’ai dit « je passe » …. Orchidées dans le Diois oblige …)
J’ai appris la mort du gourou en 1997 : finalement il n’y a pas que des mauvaises nouvelles dans ce forum

Vous avez maintenant 3 Options :
- vous taire (cela ne fera que confirmer ce que vous êtes)
- répondre : mais attention « tout ce que vous écvrirez » sera retenu contre vous
- m’insulter : cela est possible …. mais je vous en supplie que vos Propos soient étayés (dans le forum je n’ai pas arrêté de voir le mot « militant-militantisme » sans JAMAIS aucun Propos pour l’étayer


A Bas Vercheny ….
Et Vive la Commune …
Sur ce …. Anarchistement vôtre
Serge Rolandez,

Répondre