vers la fin des E.S.A.T ?

La communauté Moniteur d'atelier se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
Baleste

Re: vers la fin des E.S.A.T ?

Message non lu par Baleste » 05 juin 2015 14:39

Les ESA sont sûrement les seuls établissements pouvant innover et/ou prendre des initiatives suivant les circonstances ou la politique d'établissement ou les qualités de leur public. Le budget production, si il est géré avec un peu d'astuce laisse beaucoup de latitude pour l'innovation, dans quelque domaine que ce soit.

Pour en revenir à la question de base "vers la fin des E.S.A.T ?", je crois que les directions qui ne recherche que les résultats financiers positifs (et parfois TRES positifs) n'ont rien pigé à la vocation sociale des ESAT.

A quoi cela sert de rendre un lot important de monnaie à des associations dont les membres dirigeants finissent par se prendre pour des Crésus infaillibles. J'ai connu trop de présidents d'assos qui se sont montés la tête oubliant les personnes handicapés et ne parlant plus que d'argent.

Le dernier auquel je pense a quand même- perdu 30 000 euros à la bourse !!! Quand on sait que la mise en sachet de boulons ne rapporte que quelques centimes on voit comment des moniteurs -écœurés- peuvent parler "d'activités épuisantes".

Bon, ces posts sont trop brefs pour aller au bout de l'idée. Je pense qu'il faudrait en faire un livre, et encore...

Bonne semaine à tous, moi je pars à l'étranger me changer les idées.

sonia

Re: vers la fin des E.S.A.T ?

Message non lu par sonia » 06 juin 2015 18:51

Bonjour à tous,
Merci Baleste pour votre contribution à cet échange, sujet de débat sur la conciliation entre les objectifs économiques et missions médico sociales. J'avoue que c'est un sujet délicat quand on parle argent, rentabilité, profit..., Je me rappelle au cours de mes recherches de stage j'ai proposé de travailler sur la rentabilité après la valorisation par VAE, malheureusement je me suis vue refuser ce sujet pour motif il n' ya pas de sorties en milieu ordinaire.
Justement je voulais savoir, est ce que le projet d'établissement et individuel sont accessibles aux personnes comme moi (dans le cadre de ma formation). Car je souhaite développer et rechercher sur le comment (moyens et outils) permettre la mobilité vers le milieu ordinaire? (est ce que vraiment le motifs que les personnes en ESAT n'ayant ni diplôme, ni niveau scolaire, ne peuvent pas évoluer vers le MO, que la VAE, RAE, RSFP,favorise... ou il faudra travailler sur le modèle de la gestion des ressources humaines ce qui se fait actuellement.
Par vos commentaire j'essaye de comprendre un peu comment ça fonctionne.

Merci

sonia

Re: vers la fin des E.S.A.T ?

Message non lu par sonia » 06 juin 2015 23:33

Baleste,
Je souhaite savoir si ma première analyse (1ère réponse) à la question: Vers la fin des ESAT? est proche de la réalité de mon point de vue? votre vision.
Et quand vous dites " rendre un lot important à des associations...", si j'ai bien compris, le bénéfice revient aux associations? mais qu'en est il de ses associations! ne s’inquiètent-elles pas de la qualité des services puisque la majorité sont gérées par des parents de personnes handicapées (à la base mais qui sont dirigées peut être par des directeurs ou autres qui n'ont rien à voir avec le métier qui sont la juste pour les chiffres? c'est ça la question qui se pose aussi.
Merci

donni

Re: vers la fin des E.S.A.T ?

Message non lu par donni » 08 juin 2015 09:40

Bjr,

Pour ce qui me concerne, nos résultats ne remontent absolument pas au niveau associatif, et nos quelques excédents nous permettent d'améliorer grandement les conditions d'accueil et de travail, les ressources des usagers ou encore le financement d'actions visant l'autonomie tel que des aides à l'obtention du permis de conduire (ou la mobilité plus généralement), beaucoup plus efficace en terme d'accès au mo, surtout en milieu rural.

Et le fait que ces résultats remontent au niveau de l'assoc, ne présument en rien d'une mauvaise utilisation par celle-ci. Il y a des bons / mauvais directeurs et des bons / mauvais présidents ...

Salutations,

sonia

Re: vers la fin des E.S.A.T ?

Message non lu par sonia » 09 juin 2015 14:52

Donni ou Baleste,

Pouvez vous me dire:
- Votre ESAT est elle autonome ou dépend d'une association ou autre établissement gestionnaire?
- Implantation (rural ou urbain),
- Nombre d'ESAT dans votre périmètre
- Demandeurs d'ordre (plus public ou privée)
- plus de commandes ou clients impacte t'il le travailleur? comment vous gérer ça.
- Comment se déroule la mission médico éducative?

Supposant qu'un travailleur X, a été recruté en milieu ordinaire sous contrat CDD ou autres: Comment l'ESAT peut intervenir? qui encadre cette intervention: moniteur ou éducateur ou autres?

Merci.

donni

Re: vers la fin des E.S.A.T ?

Message non lu par donni » 10 juin 2015 18:11

Bjr,


- Un ESAT est nécessairement rattaché à un organisme gestionnaire, soit public (commune, Conseil Département, etc avec Conseil d'Administration ...), soit privé "non lucratif" (association, fondation, ...), voire lucratif (Société de type SA, SAS, SARL, ...). Pour ma part, c'est associatif (comme sans doute 90% des ESAT ...) ;

- Implantation rurale et péri-urbaine (ESAT multi-sites) ;
- Pas d'autres ESAT dans le "périmètre" ;
- Donneurs d'ordre (un ordre, on le donne, on le demande plus rarement ...) : majoritairement privés ;
- Le niveau de commandes impacte nécessairement l'usager, particulièrement quand celui-ci est faible : le support éducatif en ESAT, c'est le travail, quand il n'y a pas/peu de travail, il y a peu/pas "d'aide par le travail" ==> moins de "stimulation", de ritualisation, de régulation des angoisses, inquiétudes / performance économique, etc ... Quand le niveau de commandes est trop fort, il nous appartient de les refuser, ou de travailler en partenariat avec d'autres structures (pour ma part, on évite le recours aux intérimaires, mais parfois, pas le choix au regard des enjeux à court / moyen / long terme) ;
- Mission "médico-éducative" (je pense que vous voulez dire "médico-social", car la mission éducative, elle passe essentiellement grâce au support "travail" ...) : elle se déroule dans le cadre des axes définis dans le projet de l'usager, essentiellement durant le "temps de travail" (ou temps d'accompagnement devrait-on dire), sauf lorsque ces actions concernent exclusivement l'inclusion / l'autonomie sociale, sans lien direct avec l'activité à caractère professionnel (ex : activités physiques / sportives ==> en dehors des "35h" ...).

Salutations,

donni

Re: vers la fin des E.S.A.T ?

Message non lu par donni » 10 juin 2015 18:13

... suite et fin

Pour le suivi post-insertion, c'est un chargé d'insertion de l'ESAT qui l'assure dans le cadre d'une convention d'appui et de soutien (et droit au retour en ESAT) signée le cas échéant entre l'ESAT, l'entreprise et le salarié (ex usager d'ESAT).

Répondre