victime d'agression

La communauté Educateur Technique Spécialisé se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur leur engagement dans le travail social, les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
sosofy

Re: victime d'agression

Message non lu par sosofy » 09 avr. 2009 16:41

Bonjour,à tous et à toutes victime il y a quelques semaines d'une agression par un résidant dont je suis référant sur mon lieu de travail (foyer d'hébergement pour adultes en situation de handicaps mentaux),j'ai une itt de 15 jours, j'ai porté plainte, confrotation au poste de police qqs jours aprés avec le résident il dit que je lui rappel sa mére .....un suivi psy pour moi est en cours....Je viens de reprendre mon travail, je vous demande des infos à savoir pensez-vous que je dois rester sa référante ou non; d'autre part aprés les faits,la direction a mit du temps avant de sanctionner le résident; je me pose plein de question à savoir est-ce possible de retravailler avec lui sur ses faits de façon constructive et éducatif à savoir que personne ne peut accepter d'etre malmené par une autre sans que les actes aient des conséquences. merci de vos réponses par avance

doublemart christine

Re: victime d'agression

Message non lu par doublemart christine » 27 avr. 2009 10:26

Bonjour,
Je sais combien c'est difficile ce genre de situation.Ce wek-end mon fils a été victime d'une agression.il ne l'a ou les a pas vu arriver. il a le nez cassé à différents endroits, l'oreille ouverte et la machoire éclatée.il a été opéré hier et il a desormais des plaques au niveau de la mâchoire.c'était une agression dite gratuite car rien n'a été volé.Nous vivons très mal cette situation car on ne comprend pas.De quels droits ces monstres se permettent-ils d'agir de la sorte?quel est leur plaisir?et le plus dur c'est de se dire qu'ils ne seront pas arrêtes

OlivierMichel

Re: victime d'agression

Message non lu par OlivierMichel » 10 mai 2009 16:26

Deux commentaires; le premier est que ce forum est destinés principalement à des échanges entre professionnels de l'éducatif et du social, mais que ceux qui y arrivent par le biais d'un moteur de recherche sur lequel ils ont entré un mot(exple: AGRESSION) ne le savent pas forcément! d'où une certaine confusion sur les agressions décritent qui ne sont pas toutes dirigées contre des travailleurs sociaux dans le cadre de leur métier.Le deuxième, c'est que les agressions et tentavives d'agressions ne sont pas la minuscule goutte d'eau insignifiante pour la bonne santé de notre société qu'on aimerai nous faire croire.Le fait est qu'un grand nombre de victimes sont laissées sans écoute, sans soutien REEL et EFFICACE, sans même parfois le droit de porter plainte et donc d'être reconnue victimes! Je l'ai moi même vécu personnellement.Et là nous rejoignont au sens (trés)large, l'objectif de ce forum. Non ?

Isabel

Re: victime d'agression et harcelement moral

Message non lu par Isabel » 11 juin 2009 22:35

Bonjour,

ai vecu la meme chose que vous. Je me suis faite harcelee par ma chef ADM dans une societe a Bruxelles et des collegues qu elle avait liguee contre moi egalement et certaines qui medestestaient, je ne sais pour quelle raison. Menaces, agression physique et verbales, humiliations, contre-ordres et messages flous, tentes de me faire signer une lettre de demission,pousses a la faute, isolement etc, tout y est passe sans que personne n intervienne. Lorsque j ai denonce les faits et porte plainte, ils m ont traites de folle egalement et tentes de me faire separer de mon compagnon afin de m isoler encore plus. Aucun temoin n'a voulu temoigner et l affaire a ete classee sans suite. Mais ça m a valu une ITT de plusieurs mois et parfois j en souffre encore moralement maintenant. Ce que je conseille, c est de quitter ce genre de personnes completement malades qui se croient tout permis parce que anciens, hauts places etc. Et cela le plus tôt possible pour eviter les degats psychologiques et physiques. D'ailleurs, ils n ent valent pas la peine. Bonne chance.

Mahaut

Re: victime d'agression

Message non lu par Mahaut » 14 juin 2009 15:39

Dans un IME, une stagiaire a été victime de harcèlement sexuel par un éduc. permanent, elle a porté plainte,la direction a voulu le licencier, membre syndical protégé, l'inspecteur du travail a refusé le licenciement! trois personnes ont témoigné pour la stagiaire. Depuis, pour ces trois personnes leur vie au sein de l'institution est invivable, tout le personnel sait que cet éduc. à des comportements associaux envers les femmes, mais s'était devenu "normal", sauf que cette stagiaire ne l'a pas accepté. Depuis 2 ans la direction fait des démarches, l'inspecteur du travail a été muté, le tribunal administratif a reconnu le harcellement, mais a jugé en délibération sur les mauvaises relations de l'association avec les syndicats que sur le fond???? Connaissez-vous une association qui donne des conseils?? Le harcèlement est encore quelque chose de si difficile à reconnaitre. Merci pour la personne qui voudra bien lire ce message

isabel

Re: victime d'agression

Message non lu par isabel » 14 juin 2009 22:59

bonjour Mahaut,

j ai trouve cette adresse sur internet : ACPH
Association contre le Harcelement Professionnel
site web : http://achp.ifrance.com/
email : achp@ifrance.com . On peut egalement les contacter par telephone, toutes les inforations sont sur le site.

bertrand

Re: victime d'agression

Message non lu par bertrand » 29 juin 2009 11:23

je te comprend ,je suis dans le meme cas ,je galere et j ai l'impression que personne ne me comprend.dans ces cas la on doute de tout .si tu veux en parler voici mon mail tranbert1er@yahoo.fr

Noel

Re: victime d'agression

Message non lu par Noel » 01 juil. 2009 15:58

Alors qu’il faisait beau en ce dimanche du 28 juin 2009, nous décidons d’aller faire une ballade en quad, ma femme, mon fils de 19 ans, ma belle fille, mon fils de 10 ans et moi-même, nous empruntons alors de petits sentiers, sous-bois, chemins de terres, ce qui nous amène sur un terrain vague, non clôturé, nous allions faire une petite pause avant de poursuivre notre petite promenade quand J’ai vu de loin le propriétaire du terrain avec mon fils de 19 ans, il étais sortis de son véhicule, il a fait descendre du quad et fait enlever le casque de mon fils et j’ai vu qu’il avancé vers lui en le poussant, je ne sait pas ce qu’il s’est dis, j’ai alors avancé au devant, pour demander ce qu’il se passé, et la je me suis aperçu que la personne n’écouté même pas mes explications, il « hurlais » qu’il était chez lui et qu’il faisait ce qu’il voulais, c’était une armoire a glace, je me suis dis qu’il était chez lui et qu’il était la pour casser, j’ai alors enlever mon casque et je lui ai demandé de me frappé, car si quelqu’un était responsable, ça ne pouvait être que moi, et que ce n’était qu’une erreur de parcours, je lui est même proposer de venir voir de ou nous sommes arrivé, j’ai l’impression que je parlais dans le vide, il est alors remonté dans son véhicule, qui était déjà en marche, il a enclenché sa vitesse, et est rentrer dans mon quad que j’avais stationné devant son véhicule a environs trois mètres d’une énorme descente, il a ensuite reculé, puis a avancé une deuxième fois sur mon quad, qui a commencer a basculer du talus, entre temps ma femme, témoin de la scène était stationné a une trentaine de mètre, au coté de mon fils de 10 ans et de ma belle fille, s’est mise a courir vers le 4x4 qui faisait marche arrière, le véhicule s’est immobilisé, et ma femme se trouvant a peut prés a deux mètre de lui, il a remis la marche avant délibérément, j’ai vu ma femme décoller littéralement de terre, j’ai alors couru vers la vitre ouverte du conducteur pour essayer le l’assommer avec mon casque, pendant ce temps mon fils ayant vu sa mère a terre, a redémarrer son quad et est allé percuter le véhicule sur l’arrière droit de celui-ci, le conducteur est alors partis, en disant et c’est pas fini je reviens, pris de panique, avec ma femme a terre et mon deuxième fils de 10 ans traumatisé par la scène, j’ai alors donné l’ordre a mes enfants, et a ma belle fille, d’aller se cacher dans les bois et de ne revenir sous aucun prétexte, j’ai alors appeler du secours, tout en restant auprès de ma femme, le véhicule est revenue au bout de 5 minutes, il refoncer sur ma femme je me suis alors couché sur elle pour la protéger, puis il est repartis, mais il hurlais toujours, je me rappelle l’entendre hurler de chez lui en contrebas, je pensait qu’il allais nous tuer, et qu’il était partis chercher un fusil ou une autre arme , Je me rappelle qu’au bout de deux ou trois retours , l’homme est revenu accompagné d’une femme, je ne peut pas donné de description de cette dame, il me semble avoir entendu cette dame, dire a cet homme, « ce n’était pas la peine de faire tout cela » mais je ne peut l’affirmer car elle était trop loin de nous et qu’ elle ne s’est même pas intéressée a nous, quand les pompiers sont arriver, le chauffeur m’as dis qu’il avait eu beaucoup de mal a arrivé a nous car le propriétaire du terrain ne voulais pas qu’il rentre sur sa propriété, depuis ce jour, j’entends que tout le monde dans P. connais cet homme pour ces actes de violences et ses actes délibérés, mais aussi que tout le monde le craint, car c’est un homme qui ne recule devant aucun danger, me dit-on !!! Propos que j’ai même entendu à la gendarmerie « un sanguin, impulsif et violent »
Résultat, ma femme est en ITT minimum de cinq semaines, avec un coude cassé, plâtrée, et très choquée, et personne pour nous aider, alors devons nous rester chez nous enfermé le dimanche de peur de se faire tuer par son voisin ??

momo

Re: victime d'agression

Message non lu par momo » 28 juil. 2009 00:02

bonsoire tout le monde.je suis travailleurs handicapée,je viens de me faire embocher dans une sociétée le 9 mars 2009 en (cdi).et je me suis fait agressée phisiquement le 7 juillet 2009 par un intérimaire.l'entreprise a virer l'interimaire ,et moi ils mont mis une mise a pied, avec un licensiment.qu'est ce que je dois faire svp aider moi.quelle démarche je dois faire.merci beaucoup

aurélie

Re: victime d'agression

Message non lu par aurélie » 28 juil. 2009 09:34

Après avoir vécu la même situation, j'ai informai ma direction des nombreux passages à l'actes de cet usagers qui à pris la décision d'écrire à la CDAPH pour démander une éxclusion de notre établissement (ESAT. Il est ligique que la violence physique et verbale n'est pas comportement acceptable ds nos établissement et ds notre prise en charge de l'usager. Sache que l'union fait la force, il faut donc que ton équipe se mobilise pour faire valoir vos droit. Bon courage!

Répondre