Ass : aides et ressources pour vivre pendant la formation ?

La communauté Assistant de Service Social se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
Lowlun
Messages : 3
Inscription : 19 oct. 2019 15:23

Ass : aides et ressources pour vivre pendant la formation ?

Message non lu par Lowlun » 19 oct. 2019 15:35

Bonjour à tous,
J'envisage de passer le concours d'Ass en mars 2020 afin d'essayer de rentrer en formation en septembre 2020 et je voudrais en savoir plus sur les possibilités d'aides financières durant la formation. Oui, en effet, pour le moment je suis en poste depuis plusieurs années, et j'ai cumulé suffisamment de droits au chômage pour survivre les deux premières années de formation, car conformément à la législation, l'indemnisation chômage maximum s'étend sur 24 mois. Mais de fait, je me demande comment je vais pouvoir faire sur la dernière année du cursus. Du coup, voilà, si certains d'entre vous ce sont retrouvés dans cette situation, je serais ravie d'avoir vos témoignages et éventuelles pistes, les solutions que vous avez pu trouver pour pouvoir vivre décemment lors de cette dernière phase du cursus. Les stages sont-ils rémunérés et cumulable avec une allocation de fin de formation ?
Je vous remercie par avance de m'avoir lue et pour vos retours.
@ + !

Aurélie_B
Messages : 1
Inscription : 11 oct. 2019 19:18

Re: Ass : aides et ressources pour vivre pendant la formation ?

Message non lu par Aurélie_B » 21 oct. 2019 02:11

Bonjour,

Si mon cas peut t’aiguillier un peu, j’ai aussi travaillé avant d’entrer en formation et je bénéficiais de l’allocation chômage au début des cours. Quand je suis arrivée à la fin de mes droits, c’est la rémunération de fin de formation (RFF) qui a pris la suite, toujours par le biais de Pôle Emploi ! La seule condition c'était d'avoir été inscrite à Pôle Emploi avant le début de la formation

Par contre l’ARE et la RFF peuvent être cumulées trois ans en tout. Donc si jamais tu commençais à percevoir tes droits chômage aux alentours de ta rentrée, tu pourrais bien compter sur la RFF pour la 3e et dernière année ! Autrement c’est aussi possible de recharger ses droits en travaillant le nombre d’heures nécessaire (en été ou pendant une période de ta formation le temps de recharger)

Il reste également les bourses régionales mais là je m’y connais moins, tout dépend de ta situation et des critères. Normalement les écoles peuvent t’informer sur ce plan, tu peux tenter de regarder leurs sites

Pour les stages le point positif c’est que ceux de 2e et 3e années sont bien gratifiés ! Pour la 1e année c’est assez rare vu qu’ils durent moins de deux mois et qu’il n’y a donc pas d’obligation de gratification. Sachant qu’il s’agit d’une gratification et non pas d’une rémunération, ça doit pas poser problème pour le cumul avec pôle emploi

lithuniel
Messages : 17
Inscription : 09 oct. 2018 20:48

Re: Ass : aides et ressources pour vivre pendant la formation ?

Message non lu par lithuniel » 21 oct. 2019 08:30

Attention, contrairement à ce qu'avance la personne ayant répondu au-dessus (Aurélie_B) à moins qu'il y ait eu une révolution dû au changement de diplôme tout n'est pas exact.

L'obligation de gratification dépend en réalité de deux facteurs. Le premier, comme précisé est que le stage doit faire plus de 8 semaines (durant l'année, pas forcément groupées). La seconde est le statut du stagiaire au sein de la formation. Pour une personne qui est dans la poursuite de son cursus scolaire ou qui a interrompu ses études et les reprend après une brève période (un ou deux ans il me semble), cette gratification est obligatoire,car cette personne dépend pendant sa formation du code de l'éducation où se retrouve ladite obligation de la gratification. Celle-ci a un avantage (fincancier) mais malheureusement peut compliquer la tâche de trouver de trouver un stage, particulièrement dans certains secteurs qui dans un secteur qui ne gratifient pas. On est dans une obligation de gratification double, car le stagiaire ne peut pas refuser d'être gratifié. Dans le cas des personnes qui intègrent la formation dans le cadre demandeur d'emploi (rémunéré ou non d'ailleurs), elles sont considérés comme stagiaire de la formation professionnelle et dépendent non pas du code de l'éducation mais du code du travail. Et donc, quelque soit la durée du stage, la gratification n'est pas obligatoire. Toutefois, certains terrains de stage gratifient leurs stagiaires quelque soit leur statut, cela ne leur est pas interdit.

Pour le reste tout a été dit, si ce n'est que la Rémunération de fin de formation est depuis quelques années fixée à 652 € (ce qu'on peut malheureusement regretter mais en France être étudiant et vivre décemment n'a jamais fait bon ménage).

Lowlun
Messages : 3
Inscription : 19 oct. 2019 15:23

Re: Ass : aides et ressources pour vivre pendant la formation ?

Message non lu par Lowlun » 22 oct. 2019 07:24

Salut, et merci beaucoup pour ton retour. Cela me permet d'avoir une meilleure visibilité.
En fait, effectivement, la RFF sera percevable sur la dernière année, mais elle est assez faible, et je ne sais pas si je peux vivre décemment avec ce revenu pendant cette dernière année. En outre, dans ta réponse, ce qui me semble le plus viable pour repousser d'autant les échéances de l'ARE c'est de bosser pendant les grandes vacances, mais est-ce réellement envisageable sans le diplôme acquis de pouvoir travailler dans des structures sociales ? C'est la grande question...

oger
Messages : 3
Inscription : 07 nov. 2019 16:33

Re: Ass : aides et ressources pour vivre pendant la formation ?

Message non lu par oger » 07 nov. 2019 16:45

Bonjour,

N'oubliez pas, qu'en tant qu'étudiant, en cas de difficulté financière, vous pouvez toujours solliciter le Crous pour une aide spécifique ponctuelle. Cela ne permet pas de financer une année de formation, mais peut vous donner un coup de pouce quand le budget est vraiment trop serré.
les aides spécifiques sont cumulables avec les bourses, l'ARE, et l'ASS.
Delphine AS du Crous

Répondre