Pour être notifié de nouveaux messages, entrer dans un forum puis cliquer sur "S'abonner au forum" (+ infos)

ASS hospitalière, urgence / help

La communauté Assistant de Service Social se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
olivia888
Messages : 1
Inscription : 31 janv. 2020 17:29

ASS hospitalière, urgence / help

Message non lu par olivia888 » 31 janv. 2020 17:51

Bonjour
assistante de service social en milieu hospitalier, j'ai fait un accompagnement patient rapidement après son entrée il y a 2 mois. une mise sous protection juridique a été demandée par une ASS de son secteur d'habitation il y a 3 mois, le juge des tutelles est saisi début janvier, mais nous n'avons toujours pas de mesure de protection en place. je subis une énorme pression du service, c'est limite de l'acharnement depuis 3 jours pour faire sortir le patient. mes écrits sont clairs, je ne peux pas mettre en place d'aides en sortie d'hospitalisation pour plusieurs raisons, refus du patient d'avoir des aides, insalubrité au domicile, plainte du voisinage et syndic alerté pour les odeurs, agressivité du patient, troubles cognitifs constaté par les médecins du service, lors de mes entretiens le patient est contradictoire, le discours parfois incohérent. le psychiatre n'est pas intervenu pendant l'hospitalisation.
j'indique à plusieurs reprises ces informations, tout est tracé, mon cadre d'intervention limité, malgré tout cela le service attend des solutions de sortie, ce patient est sortant médicalement et son hospitalisation n'est plus justifiée, je ne peux pas mettre en place des aides, le médecin de ville ne peut pas intervenir, je suis en lien constant avec l'ASS de quartier qui a mis en place la mesure de protection juridique et par mail nous envoyons les informations sociales pour que notre demande soit traitée rapidement. Je n'ai pas de solutions pour l'instant. je leur dit que la sortie est une responsabilité médicale mais ils ne veulent pas la prendre, mon positionnement est clair pourtant mais ils ne veulent rien entendre et me sollicite constamment, je suis en tension avec les cadres et médecins responsables qui cherchent à mon avis à se décharger de la responsabilité de la sortie en connaissant la situation sociale à domicile. je suis usée de devoir me justifier alors que le cadre est juridique et clair. j'ai transmis ce problème à ma responsable infirmière cadre, je n'ai aucun retour et je suis seule sur cette situation. merci si vous avez un avis ou des conseils !

Meissane
Messages : 6
Inscription : 30 juil. 2019 03:32

Re: ASS hospitalière, urgence / help

Message non lu par Meissane » 31 janv. 2020 22:57

Bonsoir Olivia,

Navrée, je vais peut-être pas pouvoir t aider mais plusieurs questions me taraudent tout d abord : en tant normal, vous avez une cadre ou un supérieur hiérarchique pour vous soutenir dans ces moments ? Pourquoi, n interviennent t -ils pas auprès des médecins. Le patient a-t-il de la famille? Concernant le logement, je pense que tant qu il n y a aucune mesure d expulsion en cours malgré les nuisances et tant que le chirurgien ou le médecin estime qu il n y a aucun motif de le garder en hospi. vous n aurez pas trop le choix de le laisser regagner son logement ! Et que l As du secteur poursuit son accompagnement. Deja que les As ont du mal à des familles à l abri avc le 115 complet y compris CHU ou CHRS, vaut mieux qu il ne perde pas son logement. Cependant, je pense qu un diagnostic du psychiatre ou d un psychologue est nécessaire car si ce monsieur est dangereux pour pour lui-même ou qu il est schizo ou je ne sais quoi, l avis du psy est important.....
Je suppose que vous n êtes pas la seule AS de l hôpital ? Vous ne faites aucune réunion avec vos collègues et encadrant(s) pour trouver un meilleur dispositif ou accompagnement adaptés aux patients?

olivia88
Messages : 1
Inscription : 01 févr. 2020 08:01

Re: ASS hospitalière, urgence / help

Message non lu par olivia88 » 01 févr. 2020 08:12

Bonjour Meissane, merci pour ta contribution
en fait je n'ai pas dit que je ne voulais pas qu'il regagne son logement mais que je ne peux pas mettre en place des aides, ce n'est pas la même chose. il n'est pas dans mon rôle de dire que je ne veux pas mais d'informer le service de la situation et de l'impossibilité de mettre en place des aides en sortie.
la décision de sortie est médicale pas sociale, si le service veut le faire sortir c'est sa décision, il a mes informations sociales. mais il ne veut pas prendre la responsabilité de cette décision connaissant la situation dans le logement et il veut me faire porter la responsabilité de cette sortie, sauf que je ne n'ai pas le droit d'avoir cette responsabilité et que le médical a ce droit de faire sortir les patients
l'ASS du secteur ne va plus au logement sauf si ce patient le demande, elle y est allé auparavant et elle se fait agresser donc elle n'y va plus. pour mes collègues ASS elles sont en congés.
ma supérieur hiérarchique ne me soutient pas et n'intervient pas pour l'instant, elle ne veut pas se mouiller je pense face à des médecins, j'ai donc demander au médecin responsable de se rapprocher de ma cadre. la problématique pour moi c'est que le médical ne veut pas prendre la responsabilité de la sortie alors qu'il peut la faire sortir médicalement, de mon côté j'alerte d'une situation sociale compliquée où je n'ai pas de solutions immédiates à la sortie. on est dans un cadre juridique, le juge des tutelles a été saisi et on attend le mandataire mais c'est long. que le service médical prenne la responsabilité de faire sortir le patient ça les regarde, c'est de leur responsabilité. je n'ai jamais dit que le social interdisait au service de la faire sortir.
Dernière modification par olivia88 le 01 févr. 2020 08:15, modifié 3 fois.

Annabd77
Messages : 7
Inscription : 26 oct. 2019 12:22

Re: ASS hospitalière, urgence / help

Message non lu par Annabd77 » 01 févr. 2020 10:59

Bonjour,

Il est vrai que les délais d'attente pour mettre en place une protection juridique sont longs ( en fonction du département dans lequel tu travailles). Il est clair que je partage ton positionnement sur cette situation. L'équipe médical doit prendre leur responsabilité. As-tu trouver des textes de lois pour appuyer ton positionnement auprès des médecins? Je pense que seul la législation peut t'aider dans cette situation.

Bien à toi

olivia88
Messages : 1
Inscription : 01 févr. 2020 08:01

Re: ASS hospitalière, urgence / help

Message non lu par olivia88 » 01 févr. 2020 16:58

[/quote]

Bonjour Annabd et merci beaucoup pour ton message encourageant, je sais que je suis dans mon droit depuis le début et je subis une pression qui n'a pas lieu d'être si les médicaux prenaient au moins leurs responsabilités. je comprends que c'est un manque de compréhension de mon métier et de mes missions malgré tous les éléments que je donne on ne veut pas comprendre, ce n'est pas leur problème. pour moi c'est simple, le patient est hospitalisé à cause d'un problème médical et pas social. les problématiques sociales sont souvent visibles et repérables lors d'une hospitalisation. les informations sont données, mon positionnement clair, le fait que le médical "s'acharne" sur moi me pose un vrai problème déontologique. la législation pour moi c'est mon code de déontologique, et dans la fiche de poste d'un ASS , notre rôle n'est pas de prendre la responsabilité d'une sortie même si le problème n'est plus médical mais social.
je trouve ça fou de devoir me justifier de la sorte dans mon travail, je suis sous tension et c'est inacceptable pour moi quand je reçois une dizaine de demande toutes les mêmes pour me demander des solutions de sortie ! on est en plein positionnement professionnel d'un ASS comme on l'apprend à l'école; je tiens bon parce-que c'est le genre de situation qui pourrait justement me pousser à la faute au final. merci si vous avez d'autres avis
Dernière modification par olivia88 le 01 févr. 2020 16:58, modifié 1 fois.

Nannouchi
Messages : 12
Inscription : 22 oct. 2019 23:11

Re: ASS hospitalière, urgence / help

Message non lu par Nannouchi » 07 févr. 2020 22:53

Bonjour, pourquoi ne pas essayer une sortie en centre de convalescence ou de rééducation (selon le profil du patient) afin de sortir le patient de l'hôpital ? Cette orientation permettra aussi de laisser du temps aux démarches mises en place. Tu pourras faire le relais de la situation auprès de la collègue assistante sociale du centre de convalescence. Quand la sortie à domicile n'est pas possible, c'est souvent une orientation vers ces centres qui est privilégiée. Ainsi, cela libère le lit en hôpital pour les patients en phase aigu qui en ont besoin et toi tu poursuis la démarche d'accompagnement social vers un travail en lien avec la collègue du soins de suite.
Bon courage..

olivia8
Messages : 1
Inscription : 09 févr. 2020 09:38

Re: ASS hospitalière, urgence / help

Message non lu par olivia8 » 09 févr. 2020 09:46

bonjour Nannouchi
si c'était si simple je ne serais pas sur ce forum ;) :) le ssr a été proposé dès son entrée mais le patient n'a aucune complémentaire santé et sans mutuelle ou complémentaire santé c'est impossible. nous avons pu trouver une solution depuis mon premier message, merci à tous, par contre ce forum dysfonctionne un peu, impossible de re initialiser mon mot de passe que j'avais oublié malgré plusieurs tentatives. j'ai du changer de pseudo à chaque fois.
Dernière modification par olivia8 le 09 févr. 2020 09:47, modifié 1 fois.

john-john
Messages : 4
Inscription : 17 janv. 2020 12:17

Re: ASS hospitalière, urgence / help

Message non lu par john-john » 10 févr. 2020 10:12

Bonjour Olivia,

Pour ma part, ces types de situations sont systématiquement transmis à notre Direction, Affaires Générales et Juridiques, avec le concours des Cadres de santé dans l'exposé des blocages de sorties (et ils sont nombreux !!). La pression est renvoyée aux auteurs et clairement rappelée en réunion médicale. Et puis, comme tu le dis si bien, les entrées et les sorties sont du ressort du médical... Nous ne sommes pas là pour gérer la pauvreté fonctionnelle et matérielle des hôpitaux.

Répondre