Pour être notifié de nouveaux messages, entrer dans un forum puis cliquer sur "S'abonner au forum" (+ infos)

enfant abandonnique

La communauté des travailleurs sociaux se retrouvent sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
pepete
Messages : 1
Inscription : 14 nov. 2021 07:58

enfant abandonnique

Message non lu par pepete » 14 nov. 2021 08:15

Bonjour à tous,

J'accueille depuis ses 11 mois, une fillette de 8 ans qui a été séparée de sa mère au bout de quelques jours puis qui a été placée en pouponnière. Cette petite fille soufre du syndrome de l'abandon de puis toujours : séparation difficile, grosses angoisses après les vacances pour le retour à l'école, au sport. N'aime pas rester seule le matin au réveil dans sa chambre (levée à l'aube), dit des dizaines de fois "je t'aime" lors de chaque petite séparation etc... Très appréciée à l'école, elle s'isole régulièrement, deux amies lui suffisent... Asthme très lourd jusqu'à 5 ans, hypersomnie diurne traitée lourdement, exéma depuis quelques jours. Pas de relais, elle est partie 4 jours avec le centre de loisirs et tout cela s'est bien passé malgré quelques coups de mou (elle connaissait quelques enfants ce qui l'a rassuré). Elle a un suivi psychologique qui fait qu'elle va mieux... Les symptômes vont et vient et ne sont plus toujours présents. Nous sommes malheureusement à nouveau en plein dedans avec symptômes +++.
J'ai pu lire et comprendre qu'un enfant abandonnique abandonne afin de ne pas être abandonnée. Ses meilleurs amis sont des chats. Et qu'il faudrait l'amener à vivre "l'abandon" pour aller mieux (?). Est-ce nécessaire de passer par là ? Et dois-je alors faire en sorte de l'éloigner régulièrement de la maison ? (jusque là, mon service a émis l'hypothèse d'un relais qui ne sait jamais mis en place en raison des symptômes et du refus angoissé de la fillette...). Elle se gratte comme s'il s'agissait déjà de automutilation par le mal à 8 ans !
Merci de bien vouloir m'orienter... Je suis prête à subir ces séparations douloureuses et qui me touchent énormément s'il le faut...
Désolé pour le gros pavé et je n'ai pas tout dit...
Merci de m'avoir lu... Bonne journée à tous !

Avatar de l’utilisateur
NATTIE
Messages : 205
Inscription : 11 déc. 2017 07:41

Re: enfant abandonnique

Message non lu par NATTIE » 15 nov. 2021 19:29

Bonsoir,

Je me permets de vous répondre car votre témoignage est très touchant…
Je pense que cette petite fille est entre de bonnes mains avec vous car il n’y a pas de fatalité, en tout cas je l’espère !!
Effectivement pour être « suffisamment bonne mère » le concept de Winnicott définit que l’enfant doit aussi vivre la séparation , momentanément en tout cas , malgré ce que cette petite fille a déjà vécu .
Son imaginaire « elle est là, elle n’est pas là … »pour se construire, se projeter dans un temps défini, et acquérir de l’autonomie , s’affirmer malgré ses craintes et non s’enfermer dans un passé dont de toute façon, vous ne pourrez effacer !
L’essentiel aujourd’hui pour elle c’est de garder une stabilité dans l’accompagnement !
Fait-elle des activités qui, justement lui permettent de canaliser ses angoisses et trouver des centres d’intérêt autre qu’émotionnels, plus pratique, un sport de groupe , des arts créatifs ?
Après qu’elle ait peu d’amis, c’est peut-être tout simplement son fonctionnement, en dehors de son histoire personnelle, il y a des gens qui sont introvertis, qui n’apprécient pas trop d’individus autour d’eux pour x raisons, elle peut encore évoluer sur ses ressentis !
Les enfants ont aussi besoin que les adultes les sociabilisent à travers des camps de vacances, des loisirs et tout ça !

http://psychiatriinfirmiere.free.fr/inf ... nicott.htm

http://www.iforep.fr/wp-content/uploads ... alisme.pdf

Merci de votre bienveillance et FORCE à vous !

Répondre