Financement Formation : CIF puis ARE possible ?

La communauté Assistant de Service Social se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
MISTY 81

Financement Formation : CIF puis ARE possible ?

Message non lu par MISTY 81 » 30 déc. 2015 05:20

Bonjour à tous et toutes,

Je compte rentrer en formation d'assistant de service social en septembre prochain, mais se pose la question du financement:

J'aurai souhaité savoir si il était possible de faire un CIF en premiere année ( dans mon cas ce serait un CIF CDI) et de basculer sur un financement région de la formation + ASSEDICS ( ou AREF)par la suite ; donc passage de salarié ( 1ère année) à demandeur d'emploi ( pour les 2 années suivantes).

Je crains que Pôle Emploi ne soit pas très enclin à attribuer l'AREF dans ce cas de figure ( si la formation est déjà entamée avant de passer en statut demandeur d'emploi; en gros de me retrouver coincé en fin de 1ère année, et comme d'habitude, les avis divergent enormément suivant les interlocuteurs ( P.E; Region; Centre de formation etc....).

Bref, il me semble que pour les IDE c'est possible, mais quant est-il des candidats au DEASS; y'a t'il parmi vous des etudiant(e)s ou ex-etudiant(e)s qui se sont déjà dans cette situation, et si oui comment les choses se sont-elles déroulées ??

Merci de vos avis et témoignages ?

Eva

Re: Financement Formation : CIF puis ARE possible ?

Message non lu par Eva » 03 janv. 2016 14:56

Bonjour Misty,

Je vais être dans la même situation que toi à la rentrée, je vais avoir recours au CIF CDD. Je suppose que pour le CDI, le principe est le même, à savoir que tes droits ARE sont suspendus pendant le CIF (pendant lequel tu toucheras donc ton ancien salaire) et reprennent à la fin de la première année.
De fait, quand tu arriveras en deuxième année, tu toucheras le chomage que tu aurais dû percevoir si tu n'avais pas eu recours au CIF, je ne vois donc aucun souci.

L'enjeu, c'est simplement que le CIF soit accepté, mais ensuite, à moins que ton conseiller Pole Emploi soit vraiment une teigne, il n'y a pas de raison qu'on te refuse les allocs...

++


Répondre