marre de ce métier

La communauté Educateur Spécialisé se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession,etc.
jp

Re: marre de ce métier

Message non lu par jp » 09 févr. 2017 12:06

Ahlala je suis éducateur depuis 2005 et je vois des bonnes et des moins bonnes. Le ral le bol de pauline je le comprend . Apres, j'adhere pas à tout ,mais dans l'ensemble le métier d'educateur est compliqué et pas assez reconnu .On a aucune reconnaissance et parfois ilf aut prendre assez de recul et bien dans sa tete.....sinon on ne peut pas faire ce métier qui est assez complexe selon les situations et vecu de certains jeunes. Je suis diplomé depuis 2005 ,et je remarque que c'est de pire en pire. Quand je vois qu'on dépense des millions pour des projets qui sont sans importance sans utilité ,et qui n'est dans l'urgence?et quand on demande un budget au conseil general pour le social ,il y a plus d'argent dans les caisses des regions. Combien de foyer sont restreint et ils doivent faire avec ce qu'ils ont. Dans les médias ,on parle tres rarement du métier d'éducateur ,alors que heureusement qu'il y a des éducateurs pour s'occuper de jeunes en difficulté. Je regrette pas d'avoir eu mon diplome,meme si aujourdhui je ne pensais pas en arriver à ce ral le bol du métier. Il faut avoir beaucoup de mérite pour faire ce métier et je dis bravo à vous tous pour être la pour ces jeunes qui ont besoin de nous.

DOV

Re: marre de ce métier

Message non lu par DOV » 09 févr. 2017 12:31

Bravo JP mon papa est aussi éducateur depuis 30 ans, tu le rejoins.... Merci d'etre pro; d'avoir ce recul.... Ca fait super plaisir pouvoir garder la tete froide malgrè les années!
C'est toi qui demandait de l'aide pour un entretien pour un centre d'urgence non?!


Et je pense que l'on se doit de garder la tete froide, on est diplomés pour.... Nous devons pouvoir prendre du recul!


Un jour j'espere que beaucoup de pro du social irons défiler dans les rues malgrè tout, surtout dans les ehpad...

jp

Re: marre de ce métier

Message non lu par jp » 09 févr. 2017 13:23

dov....dans ce métier ,il faut prendre du recul et avoir la tete sur les epaules et avoir une vie sociale bien rempli .Il faut savoir rentrer chez soi et plus penser à son travail et quand on va au travail il faut savoir laisser à la porte sa vie . Il faut se donner à fond pour le bien être des autres. Oui,j'ai un entretien dans un foyer d'urgence ,et comme ca fait un moment que j'ai pas ete éduc dans un foyer d'urgence ,je voulais avoir des renseignements sur la structure. Et concernant aller défiler dans la rue il y a des représants plus adapté pour organiser ca .... peut etre qu'on arriverait à se faire entendre et avoir une reconnaissance que ce métier est pas assez reconnu ...apres ce n'est que mon point de vue.

jp

Re: marre de ce métier

Message non lu par jp » 10 févr. 2017 17:17

Oui "jp", j'en ai conscience je fais partie d'une famille qui est dans le domaine du social; et je suis moi meme en UPG, dieu seul sait à quel point ce milieu peut etre compliqué parfois. J'ai été dans quasiment toutes les strucutres médico sociales.
Chaque jour je remercie mon entourage, et les référents que j'ai eu, qui me donne la force; et me rappel mes valeurs quand je sens que je vais déraper par ex....

Chapeau à toutes et tous les collègues, ainsi qu'à toi Pauline. On est balèzes :)

DOV*

Re: marre de ce métier

Message non lu par DOV* » 10 févr. 2017 17:57

Désolée "jp" j'ai mal placé ton pseudo...

Denise.denise
Messages : 1
Inscription : 20 août 2019 20:13

Re: marre de ce métier

Message non lu par Denise.denise » 20 août 2019 20:17

pauline a écrit :
01 févr. 2012 14:52
bonjour,

voilà ça fait 5 ans que j'exerce cette profeession.
j'ai été passionnée, investie et pleine d'énergie mais voilà je n'aime plus ce métier!
Vous me direz: "ben changes de métier et ne dégoutes pas les autres!" mais j'ai besoin de vider mon sac et ce forum est le lieu idéal pour ça!
je crois que ce métier est exercé essentiellement par des gens qui se vantent souvent d'avoir un don d'ampathie et d'être, pour la majorité d'entre elles, des personnes résilientes!
Sur le terrain et en formation, j'ai plutôt rencontré des personnes d'une fausse modestie à toute épreuve et qui crient au et fort qu'elles ne sont pas là pour changer le monde mais qui au fond d'elles-même se prennent pour des "héroines de la vie quotidienne"
L"'éducateur, pour moi, se répare de par son métier et finalement tire un bénéfice thérapeutique à accompagner le public auprès duquel il exerce...
Je suis souvent agacée par ces éducateurs qui se montrent suceptibles et faussement révoltés quand on leur dit "mais tu es spécialisé dans quoi?
Ou encore ceux qui s'indignent d'entendre que l'on n'est pas éducateru par hasard!

je pense que l'éducteur doit commencer par faire un vrai travail sur lui, sincère et honnête! accepter qu'il a au fond de lui, de manière inconsciente ou non, un sentiment de bien être à aider l'autre....
Ce bien être peut-être tout à fait sain si l'éducateur est réellement conscient de ses limites et de ses blessures narcissiques... hors sur mon chemin je n'ai rencontré que très très rarement ce genre de personne et encore moins les éducateurs très jeunes fraîchement diplomés à la sortie du bac!
ce métier demande une maturité et une humilité telle que très peu en sont outillés et souvent tout cela génère en sentiment de toute puissance chez eux qui met à mal la relation éducative!
L'éducateur d'aujourd'hui se remet en question parce qu'il est formé pour ça, il est formaté pour crier haut et fort qu'il n'est pas un super héros, il se croit humble et hurlera si on lui parle de "fausse modestie"!
Je suis en reconversion professionnelle parce qu'après avoir, tout de même, rencontré de véritables éducateurs humbles et bien dans leur pompe, je n'arrive plus à bosser sereiement avec mes congénères!
Dernier truc qui m'exaspère dans cette profession:
Cet acharnement à être pointilleux sur le vocabulaire utilisé! on ne parle pas "de prise en charge" mais d'accompagnement global", on ne parle pas "d'aide" mais "d'accompagnement", on ne parle pas d'handicapés mais de personnes handicapées!!!! oualallalal que de futilité en comparaison à la réalité du terrain! l'essentiel n'est pas le vocabulaire utilisé mais bien la manière dont on exerce le métier!
L'éducateur est devenu un maître en masturbation intellectuelle persuadé d'être un expert de la ralation éducative alors qu'il se cache derrière un métier "noble" (ben oui ça fait bien de dire: je bosse avec des sdf ou des personnes handicapées)pour réparer ses propres faiblesses narcissiques!

je sais que je vais me faire lyncher mais j'assume chaque mot de ce mail...
Bah 5 ans pareil est exactement le même ressenti

baleste
Messages : 115
Inscription : 04 janv. 2018 13:08

Re: marre de ce métier

Message non lu par baleste » 20 août 2019 22:04

Bonsoir,

Et pauline, depuis 2017, qu'est-elle devenue ?

On serait heureux d'avoir des nouvelles.
A une autre fois.

Répondre