Pour être notifié de nouveaux messages, entrer dans un forum puis cliquer sur "S'abonner au forum" (+ infos)

Mémoire sur l'illettrisme

La communauté CESF se retrouve sur Les forums du Social depuis plus de 20 ans pour échanger sur les concours, le métier, le diplôme, la formation, la sélection, le salaire, la carrière, les débouchés, la profession, etc.
Hélèna.1305
Messages : 2
Inscription : 21 oct. 2020 15:44

Mémoire sur l'illettrisme

Message non lu par Hélèna.1305 » 21 oct. 2020 15:54

Bonjour , je suis étudiante en DE CESF 3ème année, et j'aurai voulu savoir si vous pouviez me donner quelques informations sur mon mémoire :

Je traite ce sujet ci: En quoi l'illettrisme chez les jeunes migrants de “16 à 25 ans” peut- il être un frein à l’insertion professionnelle?.
j'aurai voulu savoir quel public visé plus particulièrement et si vous aviez des références d'ouvrages à me conseiller .... je suis quelque peu perdue ... je dois faire une synthèse de documents mais je pas par ou commencer .....

je vous laisse ma boite mail si au cas ou nous voulions échanger plus :) lenachap93@gmail.com

Très cordialement.

Carine*
Messages : 5
Inscription : 31 août 2020 00:01

Re: Mémoire sur l'illettrisme

Message non lu par Carine* » 14 janv. 2021 17:39

Salut,
je viens de lire ton message. Je pense que tu dois être vigilante à la définition d’illettrisme pour les personnes ressortissantes étrangères car parfois c'est plus FLE ou analphabète.
A voir la population et les concepts il me semble...
Bon courage

Titalea
Messages : 13
Inscription : 11 janv. 2019 19:45

Re: Mémoire sur l'illettrisme

Message non lu par Titalea » 15 janv. 2021 19:56

Bonsoir, sur Cairn tu as énormément de documents sur le sujet.
Cordialement

baleste
Messages : 244
Inscription : 04 janv. 2018 13:08

Re: Mémoire sur l'illettrisme

Message non lu par baleste » 15 janv. 2021 21:38

Bonsoir,

Je rejoins Carine sur les précautions à prendre : beaucoup de gens sont illettrés ... en français mais ont été scolarisés dans leurs pays.
A mon sens c'est plutôt là dessus que devrait porter ton mémoire : ce changement de langage, d'habitudes, de culture générale. Je suis sûr (peut-être que je me trompe) qu'un jeune qui a connu l'école dans son pays, même s'il ne parle pas et n'écrit pas le français va mieux qu'un analphabète intégral. Mais y-a-t-il des analphabètes chez les immigrés ???

Ceci étant il y a ce que l'on appelle l'apprentissage de proximité. Capital dans ce genre de formation.

Répondre